30/10/2017

employement bank running IA

baal.png

 

Au mois de septembre dernier le comité de Bâle ( que ceux qui croient en l'empire du mal appellent les compagnons de Baal et que les libertariens appellent les trous de Bâle)

qui regroupe les banquiers centraux ainsi que les autorités prudentielles du monde bancaire, a rendu son rapport sur l'avenir du monde bancaire que certains annonce déjà comme Kata de chez Kata et des dizaines de milliers de suppression d'emplois en France.

Voici donc les cinq Hypothèses retenues : 

 

1 er Hypothèse : les banques traditionnelles triomphent des Fintechs en s'appuyant sur l'intelligence artificielle et développent de meilleurs services que les Fintechs (hypothèse à pisser de rire quand on voit le niveau de service actuel)

2 hypothèse : l'inverse... les fintechs qui développent des appli mobiles (comme N26 n'est ce pas Ignatius...) balayent tout sur leurs passages et flinguent définitivement les anciennes banques.

3 Hypothèse : coopération entre les deux (à mon avis impossible à cause de la seule valeur réelle qui est la propriété de la base de données

4 Hypo : Les banques traditionnelles survivent mais deviennent les esclaves ou les prestataires (évolution déjà en cours) des nouveaux acteurs bancaires.

5 Last but not least : il ne s'agit plus d'évolution mais de révolution, les crypto monnaies comme le Bitcoin qui permettent la désintermédiation en mettant en relation en direct l'emprunteur et le prêteur adéquate. Transmission d'argent de pair à pair...Dans cette hypothèse, ni les banques traditionnelles ni les Fintechs ne survivent.

 

la nouvelle donne c demain mais c aujourd'hui que les cartes se distribuent...

 

31/08/2017

ROBOTISATION ET INTELLIGENCE ARTIFICIELLE

 

 

 

3650118671.2.pngL'ami nécronomiste JJR nous donne son avis

28/08/2017

Survivalisme et Stock Exchange

Comme dit l'ami nécronomiste JJR

" Si les billionaires deviennent survivalistes, alors ça craint vraiment..."

chaos-monkeys-cover.png

 

 

Le printemps dernier,  Antonio Garci­a Martinez, un ancien responsable de produit de quarante ans vivant à  San Francisco, a acheté cinq acres boisés sur une île dans le nord-ouest du Pacifique et a amené des générateurs solaires. Des panneaux et des milliers de tours de munitions. "Quand la société perd un mythe fondamental sain, elle descend dans le chaos", m'a-t-il déclaré

. L'auteur de "Chaos Monkeys", un mémoire acerbe de la Silicon Valley, Garci­a Marti­nez voulait un refuge qui serait loin des villes mais pas entièrement isolé. "Tous ces mecs pensent qu'un seul homme pourrait résister à la foule", a-t-il déclaré. "Non, vous aurez besoin de former une milice locale. Vous avez juste besoin de tant de choses pour vous protéger de l'apocalypse. "

 

Tim Chang, un directeur général de quarante-quatre ans au Mayfield Fund, une entreprise de capital-risque, m'a dit: "Nous sommes nombreux dans la vallée. Nous nous sommes rencontrés à des dîners sur le piratage  et nous parlons des plans de sauvegarde que les gens font. Cela couvre l'ensemble de nombreuses personnes qui stockent sur Bitcoin et cryptocurrency, pour déterminer comment obtenir un deuxième passeport s'ils en ont besoin, avoir des maisons de vacances dans d'autres pays qui pourraient être des refuges échappatoires "Il a dit:" Je vais être franc: je stocke maintenant des biens immobiliers pour générer des revenus passifs, mais aussi pour avoir des refuges paradisiaques où aller. " Lui et sa femme qui travaille dans la techno, gardent une série de sacs d'emballages sur eux.

Quel est donc ce mythe fondamental que la société va perdre ?

Tout simplement que les technologies créent de l'emploi qualifié alors que la moitié des emplois aux USA auront disparus dans vingt ou trente ans avec l'intelligence artificielle

Uber avec les voitures autonomes ?

Livreurs avec les drones ? 

Travailleur payé à la tâche pour une plate forme quelconque ?

Ou allons nous aller chercher cette masse d'emplois3df05d2c-75b3-4493-bd23-fc333a41255c.jpg sous qualifiée dont nous avons tant besoin pour maintenir une cohésion sociale ?

Si les emplois aidés meurent alors ils ne reste plus que le revenu d'existence sinon :