11/10/2018

Une dette alla rigatoni di pomodoro

Le 26 octobre, la tristement célèbre agence de notation (vous avez remarqué...maintenant c'est pire qu'à l'école, il y a des notes partout et pour tout depuis Intenénette). Bref le 26, l'agence de notation Standard&Poors rendra son verdict sur la dette Italienne/ 

Comme vous le savez peut être; la coalition qui gouverne en Italie est issue d'une convergence des extremes qui forme désormais un centre radical bien loin du centre commercial comme nous le connaissons. Bref la coalition populiste (pourquoi faut il que ce mot soit péjoratif ??) mouvement cinq étoiles et ligue du nord ont décidé de voter un budget qui comprend un revenu citoyen de 780 euros par mois.

Ceci pour les célibataires  ne gagnant pas plus de 9360 ou des couples gagnant 10140. Revenu abaissé pou les gens propriétaires de leur logement à 400 Euros. Tout ceci évidemment sous condition qu'il ne refuse pas plus de trois emplois proposés puisque ce revenu sera attribué par l'agence pour l'emploi. Donc rien de scandaleux, on est bien loin du revenu de base ou du revenu d'existence.

Qui plus est, cet argent sera donné sous la forme d'une carte électronique (ta mère) permettant d'acheter dans les magasins italiens (made in Italie).

Bref le but est véritablement de s'attaquer à la pauvreté grandissante en Italie. Evidemment cette mesure, a fait hurler Bruxelles qui continue de vouloir mettre les peuples à genoux en espérant qu'il se grecquise comme le révolutionnaire de salon Tsípras. Mais l'Italie n'est pas la Grèce car ses banques sont systémiques et la zone euro après le Brexit ne pourrait supporter un Italexit.

C"est donc un véritable défi qui est lancé aux marchés par les gouvernants italiens qui n'en peuvent des conseils de l'eunuque Mosco veni vici soutenu désormais uniquement par Macron le roi nu. Bref A suivre mais date importante...

Nécronomiquement votre

mosco.jpg

 

20/10/2012

Montebourg,Rachida Dati et le (c)goût de la vie

Puisqu'il semble désormais acté que ce que nous répétons depuis 7 ans, à savoir que dans les démocraties de Marché, l"acte d'achat est plus important que le droit de vote et que notre avenir commun se déroule au centre commercial rayon made in France...

revisitons rapidement l'histoire de la Marinière qui nous mène de Jean Genet  en passant par etienne Daho ou Axel bauer à Arnaud Montebourg le bien nommé... 

On se souviendra avec émotion que durant ces années de Très Grande Dépression, Rachida Dati croyait que l'inflation était une pratique sexuelle destinée à augmenter le goût de la vie...

                                                              

1618549836854355_Kva59Izk_b.JPGimages.jpeg

08/01/2012

TVA SOCIALE

TVA sociale : L 'avis d'un des plus grand marketeur chinois

republication de la note du 07 7 2007 pour ceux qui ne la connaissent pas ou ne l'on plus en mémoire. Avec le recul, c'est encore plus impressionnant.

 

 

 

De passage à Paris avant de retourner à Istanbul, j'ai eu le plaisir de déjeuner avec Mr M...lobbyiste chinois, père d'une famille de plusieurs millions de personnes (c'est ainsi en chine, il y a un troisième pouvoir qui n'apparait jamais dans aucun commitment). Ceux qui le connaissent le reconnaîtront car c'est à lui que doivent le fait d'être implantées en chine plusieurs grandes entreprises Françaises notamment dans le domaine de la grande distribution.

je lui posais donc la question sur la TVA sociale et sa réponse fût sans appel, c'est pourquoi je vous la livre, parce que après tout l'avis d'une des plus grandes puissances mondiales en terme d'exportations devrait normalement être intéressante si nous n'étions pas en France, pays ou l'on marche sur les mains.

" Nous paierons les nouvelles taxes puisque cela sera la loi mais penser que nous allons en plus baisser les prix pour rester concurrentiel (avec un ecart de 1 à 10 lorsque les produits partent de chez nous) alors que vos entreprises installées chez nous n'espèrent qu'une chose, c'est que nous augmentions pas les salaires dans notre pays, c'est n'importe quoi.
Il y a toujours quelqu'un qui paye et ce quelqu'un c'est le consommateur, point final.

Ce n'est pas à la Chine de régler les problèmes français. Cela ne se passe pas comme cela aux Etats-Unis ou les consommateurs victimes de la crise immobilière se reportent massivement sur les produits importés, faute de cash, cela ne se passera pas en France, petit pays d’Europe du sud, qui a encore tant de réformes à faire.
Vous vous êtes enrichi sur la croissance asiatique, vous n'allez pas nous demander en plus de régler vos problèmes de sécurité sociale et de retraite."

Voilà, c'est dit ....
les prix des produits importés ne baisseront pas par le miracle du libre échange.
c'est ça la mondialisation, le vol du papillon à Shentzen a de l'impact à Paris.

Y a pas besoin de faire des années d'études pour apprendre le bon sens...fût-il chinois....