02/01/2016

Bonne Année 2026

  

 

A Gey qui nous fournit la caméra et la lumière (le voilà ton scénar qui ressemble étrangement à la réalité)

1357741729.jpg

 

Scénario : Le terrorisme et les flux migratoires incontrôlables ont conduit les gouvernements à un contrôle croissant des citoyens non pas sur le modèle à l'ancienne des Etats policiers mais en terme d'emplois aidés trop aidés, de formation déformante, d'emplois de demain d'après demain, de crédits, de logements, de pensions de retraites, de couverture médicale : des services qui peuvent être suspendus. On peut désormais être déchu de ses droits comme de sa nationalité.

Tout ces services sont informatisés. Sans numéro pas de prestations. Ceux qui restent dans le système n'ont plus de vie privée à cause du Big Data, le moindre de leurs achats, de leurs désirs ou de leurs vices cachés est épluché. Les géants du net et des réseaux sociaux bénéficient d'avantages fiscaux en échange de la fourniture de leurs données.

Cela n'a toutefois pas totalement produit les modèles humains standardisés et décervelés des prophètes linéaires comme Georges Orwell. Un pourcentage de la population a été obligé de passer dans la clandestinité. Personne ne sait la valeur exacte de ce pourcentage. Ces gens sont innombrables car non numérotés. Ce sont les Nécronomistes.

Plan 1 / Vue aérienne du bouclier de sécurité construit par Valérie Pécresse (le serre fesses). Un grand mur qui peut être tenu en moins d'une heure par les soldats du Christ

Musique  : https://www.youtube.com/watch?v=m1cRGVaJF7Y

th.jpg 

Bonne Année et Résistance

 

 

 

25/09/2008

Le Grand Toboggan (qui précède le Grand Splaash)

Maintenant que nous sommes sortis du négationisme de la crise et qu'elle va durablement s'installer sur nos écrans,
Il va nous falloir observer les changements de comportements qui vont s'accélérer et qui nous mèneront à l'Apocalypse des Marques.


Les minéraliers ont été touchés en premier, les français redécouvre les joies de l'eau du robinet.
Quoi de moins étonnant en période de vache maigre si l'on considère que lorsqu'on achète 1 bouteille d'eau de marque dans le commerce
les 2/3 du prix du produit sont constitués par le marketing et la communication, l'eau ne représentant qu'à peine 1/3 du prix.
Disparaîtrons donc en premier ceux qui font reposer sur les consommateurs des dépenses de marketing hallucinantes.

En même temps que les français redécouvrent l'eau du robinet, ils désertent aussi les cafés pour ne plus piccoler que chez eux ou chez des amis ainsi que cela se pratique dans tous les pays en rupture de pouvoir d'achat.

A quand le double affichage des prix comme à Saint-Petersbourg : prix client local/ prix touriste ou non résidant avec des écarts de 1 à 5 en moyenne...

Cafés donc, c'est la cata, augmentation de 37,5 % des dépôts de bilan depuis le début de l'année.
Du jamais vu depuis trente ans...

Les fameux 500 000 emplois qui étaient vacants dans le bâtiment et la restauration et pour lesquels les français étaient "trop fainéants" pour postuler,se volatilisent à vitesse grand V.

Le bâtiment et les bistrots étant les parfaits baromêtres de la santé d'une économie comme chacun sait.



Nécronomiquement à la Votre...Hic...Hic...