06/03/2011

Capitalisme vs Schizophrénie

 

En ce mois de Mars, Paris avait son charme entre deuil (Girardot) et défilé (Galliano), le défilé des uns devenant le deuil des autres à la vitesse du Web 2.0. La terre est ronde...

Le village global que l'on croyait illimité s'ouvrait à deux battants sur de nouvelles perspectives, de délicieux désordres comme nous les avions annoncés, conséquence de la révolution arabe, elle même conséquence de la très grande crise que nous chroniquons à longueur d'années sur ce blog.

L'expansion éternelle et les horizons nouveaux à annexer cédant leur place à la victoire du terroir...Halal est grand mais Bio est son prophète dans la bulle verte.

Le seul relais de croissance(halal) dont nous disposions capable de créer de la valeur et de l'emploi immédiatement, soudain vu comme une menace envers notre patrimoine et notre cuisine rentrée fraichement à l'UNESCO comme patrimoine mondial et désormais destinée à être consommée comme autrefois le parthenon par des allemands en shorts, nouveau modèle européen, dont nous allons nous rapprocher fiscalement et qui reviennent tout juste de quinze ans de désinflation compétitive (baisse des salaires) et de hard discount.

Theodor et Karl Albrecht, les créateurs d’ALDI, les deux plus grosses fortunes d’Allemagne, ayant inculqué à leurs compatriotes un comportement d’achat tout droit issu de l’après-guerre dans un pays où 41 % des parts de marché dans l’alimentaire sont occupés par les hard discounter.

Qui aura encore les moyens de manger dans un resto French touch lorsque la tva réduite sera augmentée ???

 

Nécronomiquement votre