30/10/2019

Vers la révolution

Je vous avais fait part de ma rencontre avec Fabrice Grimal l'auteur d'un livre fondamental "Vers la révolution"

http://necronomie.blogsmarketing.adetem.org/index-9.html...

 

fab.png

Fabrice est passé à l'action et demande à être avec d'autres figures historiques des GJ reçu par Macron

 

 

https://www.atlantico.fr/pepite/3581992/priscillia-ludosk...

 

 

11/10/2019

Quand le momentané devient définitif

 

 

 

crsh?interba?caire?bie et mort du capitalisme?federal reserve,futur,crise banques etassurances,rebellionLes achats d'actifs de la Réserve fédérale totaliseront probablement 315 milliards de dollars au cours des six prochains mois, alors qu'elle cherche à stabiliser les marchés du financement à un jour et à contenir les mouvements de son taux d'intérêt cible, selon les projections de Morgan Stanley.
Ces mouvements permanents seront nécessaires parce que les achats temporaires actuels ne seront probablement pas suffisants pour stabiliser le marché des contrats d'achat à un jour, ou de repos d'après Morgan Stanley. Il y a tout juste un mois, la Fed a mis fin à un processus qui a entraîné une réduction de plus de 600 milliards de dollars du bilan, qui se compose principalement de bons du Trésor et de titres adossés à des créances hypothécaires qu'elle avait acquis dans le but de sortir l'économie américaine de la crise financière
Nous maintenons que ces opérations de pension temporaire ne s'avéreront pas une solution suffisante à long terme à la récente pression de financement », a déclaré Kelcie Gerson, stratège de Morgan Stanley, dans une note. « En fin de compte, la Fed devra augmenter définitivement la taille de son bilan. »

En clair pas de repos sur le Marché du REPO ouvert été comme hiver

Il est à noter que nous avons assisté au resserrement monétaire le plus court de l’histoire et que tous ceux que je ne citerai pas qui écrivait que les USA cherchaient à draîner l’épargne du monde avec des taux d’intérât durable supérieur à ceux que pratiquaient la BCE avaient torts. La vérité, c’est que plus personne ne sait sortir de ces histoires planches à billet. L’effondrement est là, on ne sait juste que retarder son échéance et comme je le dis souvent faire une transfusion à quelqu'un qui souffre d'hémorragie interne sans colmater la fuite qui par conséquent devient une fuite en avant.

16/09/2019

LE CYGNE NOIR DU TERRORISME

XYGNE.png

 

 

"Du fait des attaques sur l'Arabie saoudite, qui pourraient avoir un impact sur les prix du pétrole, j'ai autorisé l'utilisation de pétrole provenant de la Réserve Stratégique, si besoin était, dans une proportion restant à définir, suffisante pour garder des marchés bien approvisionnés. J'ai également informé toutes les agences concernées de la nécessité d'expédier les approbations de pipelines pétroliers actuellement dans un processus d'accès aux permis au Texas et dans différents aux Etats", avait tweeté Trump hier...

Bref tout en pointant l’Iran, Trump rassure les Marchés tout en occultant une nouvelle importante qui n’a pas éxhappé à notre ami Tyler Durden de Zero Hedge

Ce qui était « possible » hier est maintenant une capacité éprouvée à faible coût, et les conséquences sont loin d'être prévisibles.
Comme on pouvait s'y attendre, les médias grand public ( les médias français ont quasiment ignorés la nouvelle. Y a t’il un journaliste dans la salle ?) s’empressent de rassurer que les attaques de drones sur les installations pétrolières saoudiennes ne sont pas une grosse affaire et la pleine production reprendra sous peu. L'objectif évident est d'apaiser les marchés mondiaux, craignant une perturbation énergétique qui pourrait faire basculer une économie mondiale précaire dans la récession.
L'impact réel n'est pas sur les prix du pétrole à court terme, c'est sur la guerre asymétrique: l'attaque coordonnée de drone sur les installations pétrolières saoudiennes est un événement Black Swan qui résonne dans le monde entier, l'éveil des imitateurs et d'exposer l'impossibilité de se défendre contre des drones à bas prix.

Il n'a jamais été aussi facile pour un petit groupe bien motivé de déstabiliser un pays.