17/02/2018

NANO FUTURE FOR YOU

 

cryptoism-bitcoin-theory-324x235.jpgL'avenir selon un génie des mathématiques : UNA BOMBER ET LE CONSEIL NECRO

 

 

Vous êtes courant Davos, ce sont des milliardaires qui parlent à des millionnaires pour leur expliquer le ressenti des classes moyennes qui font tourner l'économie.

 

Projetons nous dans le futur immédiat avec l'avènement de l'intelligence artificielle :

En haut de la pyramide, on trouve des milliardaires américains libertariens propriétaires de bunkers situés sur des Iles. 

En dessous le résidu des classes moyennes pratiquant le pédalo

Pour ceux qui auront un emploi, les exigences augmenteront ; ils auront besoin de plus en plus de formation, de plus en plus de compétences, et devront être de plus en plus fiables, «formatés»  et dociles, car ils sembleront de plus en plus aux cellules d'un organisme gigantesque. Leurs tâches deviendront de plus en plus spécialisées et leur travail sera, en un sens, sans contact avec le monde réel, parce que concentré sur une toute petite partie de la réalité.

En dessous encore : Les collabos ceux qui pratiquent le collaboratif

Le développement massif du secteur des services va, paraît-il, créer des emplois. Ainsi les gens passeront leur temps à se cirer mutuellement les chaussures, à se conduire en taxi les uns les autres, à faire de l'artisanat les uns pour les autres, à se servir à table et réciproquement, etc. Autant d'activités insignifiantes et peu épanouissantes.

Toujours plus bas dans le cas ou les robots prennent en charge les tâches les plus simples :

Une masse croissante de travailleurs peu qualifiés survivant du revenu d'existence. (Nous connaissons déjà cette situation. Il y a beaucoup de gens à qui il est difficile, voire impossible, de trouver du travail parce que, pour des raisons intellectuelles ou psychologiques, ils ne peuvent pas acquérir le niveau de formation qui les rendrait utiles au système actuel.)

Enfin dernière  couche : la zone comme dans Blade runner. La zone située derrière le mur de La Grande Déconnexion sera peuplée de gens qui rechercheront d'autres voies dangereuses — les drogues, les crimes, les sectes, les groupes fanatiques —, tant qu'ils ne seront pas conditionnés biologiquement ou psychologiquement à s'adapter à un tel mode de vie. 

 

Quant à nous, les nécronomistes, nous ferons office de Stalker donc de passeurs, les seuls à savoir se repérer dans la zone. Les classes moyennes et les collabos nous paieront pour récupérer les objets que les zonards leur auront voler. Dans l'économie souterraine remplie de cryptes les seuls devises acceptées seront évidemment les crypto-monnaies.

 

17/10/2016

La grande rupture

https://www.youtube.com/watch?v=58vUI28fhM8https://www.yo...

 

La crise de la dette pour les nuls et pourquoi nous ne pourrons pas nous en sortir sans changer de modèle.

Le tout sous forme de sketch à pisser de rire...Du grand Mikhaïl Khazine

entre 36 em et 45 em minute pour les pressés mais ça vaut le coup de regarder dans l'ensemble...

17/06/2016

La fin de l'histoire et des haricots (heures supp)

 

 

HISTOIRE.jpgIl y a plus de vingt ans, le philosophe économiste Francis Fukuyama annonçait la  fin de l'histoire.

Une fin occasionnée par la chute des dictatures et l'effondrement du bloc communiste. La pensée démocrate libérale semblait avoir triomphé partout dans le monde.

La terreur islamiste que nous vivons en ce moment, n'est elle pas que l'ultime  soubresaut du dernier adversaire idéologique d'un monde uniformisé en gouts et en couleurs ? Un monde qui va puiser son inéluctable avancée dans la force du changement au service du bien ëtre humain. Ou en tous cas, n'est ce pas ce que l'on essaye de nous vendre en ce moment sans nous demander notre avis. "Nous savons ce qui est bien pour vous".

 

Dans le même temps, les petits génies de la silicon Valley nous promettent des nouveaux modèles d'organisation sociale et d'économique. Ces modèles peuvent ils être pensés par des gens dont l'unique vocation est de devenir milliardaire ?

Avons nous traversé de telles périodes ?

Dans un contexte de disruption, Faut il oublier le passé pour se projeter dans le futur ?

Voici quelques unes des questions auxquelles nous allons essayer de vous répondre....