02/11/2019

Quand Oussama rencontre Greta

derglement climarique,ideologie,combart,greta,mao,camisole doré,friedmanderglement climarique,ideologie,combart,greta,mao,camisole doré,friedman

 

 

 

Peu de gens le savent ou y ont prêté attention mais dans un de ces derniers messages à l’Occident, Oussama Ben Laden semble être passé durant son exil studieux, de ses griefs contre la politique étrangère des États-Unis et la théologie islamique à des inquiétudes concernant le dérèglement climatique et l’incapacité d’une démocratie occidentale, prise en otage par des intérêts privés, à l’empêcher.
Quant à ceux qui parlent de l’islamiste politique pour le résumer au salafisme qui refusent toute rédérence à des textes non islamique, qu’ils sachent que Anwar al-Awlaqi à des accents de Noam Chomsky et provoque les authentiques prédicateurs salafistes lorsqu’il dénonce dans des conférences très influentes une culture mondiale qu’on enfonce dans le gosier de tout le monde sur la terre en citant des gens comme Thomas Friedman qui a théorisé le concept de camisole doré (voir PS).
De même ; Moussab al-Souri le stratège en chef d’Al-Qaida, cite Mao avec la même fréquence que le prophète Mahomet. Il ridiculise les djihadistes qui n’ont pas su apprendre des sources occidentales et échouent à penser par eux-mêmes. Il insiste sur le fait que ses arguments ne dérivent pas des doctrines islamiques ni des lois sur ce qui est interdit (haram) ou autorisé (halal) mais de jugements fondés sur les leçons de l’expérience.
« Le grand témoin, ce n’est pas Dieu c’est la réalité » insiste t’il.

Tout ceci démontre que nous sommes dans un éclectisme idéologique que l’on ne peut résumer dans le concept d’Islam politique.

PS Pour Friedman, chaque pays doit sacrifier une partie de sa souveraineté au bénéfice d'institutions internationales telles que les marchés financiers et les multinationales) dans le but de parvenir à la prospérité économique de la civilisation occidentale. Il nomme ces contraintes « La camisole dorée »

 

07/03/2010

ICE SAVE MY ASS

 

 

icesave-640.jpg
click on picture





Pour faire le lien avec le clip de la note d'avant :
Milton Friedman Père de l'école de Chicago où Hayek enseignait se rendit en Islande à l'automne 1984 et donna une conférence à l'université d'Islande à la suite de laquelle il rencontra des intellectuels socialistes dont le futur Président Olafur Ragnar Grimsson au cours d'un débat télévisé. Au cours de ce débat il lui fut reproché le fait que sa conférence soit payante, ce à quoi il répondit qu'il y avait des coûts pour toute conférence et qu'il préférait que ceux qui les payent soient ceux qui en profitent directement plutôt que l'ensemble de la population. L'idée reprend celle développée dans le titre d'un de ses ouvrages publié en 1975 : « There's no such thing as a free lunch », c'est-à-dire « il n'y a pas de repas gratuit », les coûts sont toujours payés par quelqu'un.


Bon la question nécronomique du jour :

 

Puisqu'il y a toujours quelqu'un qui paye...et que ce ne sont ni les banquiers ni les spéculateurs ni les économistes...ni ceux qui ont pu payer pour recevoir les conseils de Milton Friedman...

C qui ???

A) le salarié islandais, espèce en voie de disparition, sur son épargne forcée (cotisations sociales sans prestations, retraite fantôme etc...) ?

B) Le consommateur islandais via la TVA (alors que tout le monde retravaille au black et que de la TVA y en a plus...) ?

C) Les enfants des Islandais désormais condamnés à l'exode pour fuir les dettes de leurs parents ? (la Fête du slip est terminée...)

D) Domique Strauss Kahn et son gros chéquier FMI ( règle nécronomique : Gros chéquier, Gros stylo...)

(qui va devenir tout petit quand va falloir secourir l'Angleterre...sans quoi : pas de Jeux olympiques ...Du pain des Jeux...)

E) L'slande dit FUCK à tout, abandonne l'adhésion à l' Europe et rejoint le bloc Eurasia qui va de Reyjkavic à Istanbul en passant par Moscou...idée programmée de Poutine pour lutter contre la dégénération européenne et son modèle bananier et proposer une alternative crédible aux inféodés du Dieu US...Modèle unique de l'hypermarché mondial...et titrisateur de génie lorsqu'il s'agit de faire payer les créances de ses pauvres à l'échelon mondial ainsi que sa croissance et ses guerres...En tant que monnaie référente...On est chez nous...On fait ce qu'on veut...Les Présidents de Goldman Sachs finissent secrétaires du trésor dans le pire des cas...Money Power

F) c pas moi...

G) On va tous payer...Irlande, Island même combat...

H) On s'en fout les Vikings connaissent pas la peur...et chacun save his ass... (précepte nécronomiste : Je serre les fesses... y a rien qui presse...)


 

 

12/04/2009

Carte Postale du pays (pour mes amis exilés et les autres)

Un compteur qui tourne à 3000 chômeurs par jour... Des tribunaux de commerce engorgés... plus de 200 000 familles prises au piège du crédit relais... Un plan de relance de l'emploi basé sur la mobilité à un moment ou les gens ne peuvent plus vendre leur maison. Une ministre de l'intérieur qui reconnaît lucidement qu'elle préférait le temps où le parti communiste était fort car il jouait un rôle de stabilisateur social (comme la drogue et l'alcool..) Un livre désormais culte « l insurrection qui vient » qui vaut à son éditeur d'être entendu comme témoin dans l'affaire des sabotages SNCF Un philosophe Alain Badiou «l hypothèse communiste» qui ne croit plus en l'insurrection immédiate constatant l'absence totale de synergie entre les jeunes de cités et le reste de la jeunesse. La pyramide perte de repère, perte de valeur, perte de sens s'érige inéluctablement sans que personne semble t'il ne soit en mesure de l'arrêter ni même de la commenter (a part nous, rappelez vous quand nous parlions 2 ans auparavant des 3000 milliards, on nous prenait pour des fous alors que le FMI va probablement annoncer 4000 milliards en mai...) De crise financière, la crise est devenue économique, elle est désormais sur le point de muter en crise sociale voir sociétale. D'ici peu, les media traditionnels qui ont fait leurs choux gras de la crise devront inventer de fausses bonnes nouvelles, désormais conscients que la chute des recettes publicitaires va les contraindre à distiller les bonnes nouvelles -chèque aux porteurs de bonnes news oblige. Le gouvernement vient d'ouvrir un site " sortie de crises" sous le haut patronage de la brillante NKM promotrice française de la bulle verte. On y réfléchit parait-il aux valeurs qui vont émerger de la refondation du capitalisme. Vous n'y trouverez pas des questions comme celle ci : Comment faire tenir les pauvres sans crédit facile et sans augmenter leurs salaires ... dans des démocraties de Marché où le bonheur est assimilé à la consommation ??? Questions qui sont pourtant les deux seules qui taraudent l'esprit des dirigeants du monde entier. Nécronomiquement votre PS / Le rôle du commerce de drogues libres est démontré par David Friedman, promoteur de l'anarcho-capitalisme, fils de Milton à qui nous devons l'origine du bordel actuel si l'on en croit Naomi Klein (La stratégie du choc). PS 2 A telecaster Man, suis à Paris, jusqu'a fin mai, Huzun est là aussi, envoie moi un mail (mail dans à propos) si tu souhaites qu'on cogne de la bière...ou autre chose...