06/06/2019

ALERTE INFO

 

La Money Power pense comme nous...ça craint vraiment...

 

https://www.boursedirect.fr/fr/actualites/categorie/econo...

18/05/2019

Etat Nation le striptease d'un eunuque

marc cohen.jpg

 

 

 

 

 

La révolte des Gilets Jaunes a permis entre autre de rappeler que dans le cabaret de la mondialisation, l’État se livre à un strip-tease au terme duquel il ne conserve que le minimum indispensable : sa force de répression. Sa base matérielle détruite, sa souveraineté et son indépendance annulées,  la classe politique rendue eunuque par la sortie de L’Économie du champ de ses compétences, l’État-nation devient un simple appareil de sécurité au service de la Money Power.

Certains pensent que la pauvreté est le symptôme de la maladie du libéralisme bien au contraire elle est le signe de sa bonne santé.

Avec le passage des sociétés industrielles aux sociétés de consommations le dilemme doit on travailler pour vivre a été remplacé par doit on consommer pour vivre ou vivre pour consommer ?

Le secret de la société actuelle réside dans le développement d’un sentiment d’insatisfaction artificiellement créé  puisque  ce qui menacerait le plus  les principes fondamentaux de cette société comme je le dis souvent serait que les gens se déclarent contents de ce qu’ils ont et ne souhaitent plus consommer plus.

 Le principe est que la satisfaction du consommateur doit être instantanée mais que cette satisfaction doit aussi prendre fin instantanément. Le temps nécessaire à la consommation du produit. Temps qui doit être évidemment réduit au minimum. 

Le pauvre et le riche doivent partager le même monde qui a été édifié pour le bénéfice de ceux qui ont de l’argent. Ce qui veut dire que les pauvres jouent dans un scénario qui n’est pas le leur. La pauvreté est aggravée par la croissance économique mais elle est aussi aggravée par la récession car si la récession signifie moins de ressource pour les pauvres, la croissance rend envahissante le spectacle des biens de consommation et accroit le désir de consommer.

Comment croire même juste un instant au grand foutage de gueule de ceux qui nous vendu du jetable et qui veulent maintenant nous vendre du durable dans un Marché basé sur le renouvellement des hommes et des produits.

 

Et toujours, merci aux iroquois qui ont signé et puisqu'il nous faut consommer notre vrai métier faisant en sorte, brisons les chaînes des maîtres du jeu la grande distrib...

https://www.change.org/p/bruno-le-maire-oui-au-pouvoir-d-...

 

24/02/2019

Mon avissionnaire

heli.jpg

 

 

mario-draghi-gift.jpgChers amis nécronomistes, je pense avoir trouvé la suite des évènements et particulièrement la manipulation qui va suivre de la Money Power après les élections européennes pour nous remercier d'avoir bien voté et de ne pas entraver la marche forcée vers le fédéralisme comme il était défini dés le départ par les tenants du grand Kapital.

Aujourd'hui dans les pays de la zone Euro, la consommation fait du sur place et tous les pays sont frappés par le manque de pouvoir d'H.A.

Devant pareil blocage, le quantitative easing tel qu'il a été pratiqué jusqu'alors ne s'est pas avéré particulièement efficace. L'argent ayant du mal à sortir du coffre fort des banques pour atterrir dans l'économie réelle., je fais donc le pari osé que la solution pour faire face à la colère des peuples et les réconcilier avec l'Europe se fera de la manière suivante

HELICOPTER MONEY

initié par Milton Friedman en 1969 et repopularisé par Greenspan dans un article en 2002, il existe trois sortes d'Helicopter Money.

La première l'annulation des dettes souveraines par leur rachat. Pour info la BCE détient 26% de la dette publique européenne.

La deuxième consiste à financer des grands travaux directement par la BCE

Enfin la troisième, celle qui je pense sera retenue, un transfert de monnaie directement aux entreprises et aux particuliers.

Pourquoi je crois en cette solution, tout simplement parce que l'on ne s'en sortira pas avec pour seule stratégie de réduire les dépenses publiques ou de diminuer les salaires pour retrouver de la compétitivité.

Le moins que l'on puisse dire est que cette stratégie ne recueille pas l'adhésion des peuples et contribue à la détestation de l'Europe et les pousse à des manifestations de plus en difficiles à contenir.

Surveiller et punir n'est pas un programme économique.

Comme je l'écris depuis si longtemps le vrai danger c'est la japanisation, la trappe à liquidités avec des investisseurs qui n'investissent plus et des consommateurs qui ne consomment plus. Le Japon n'en n'est jamais sorti malgré des milliards de yens qui n'ont servi à rien si ce n'est à bétonner le pays.

c'est pourquoi le vrai danger est la déflation, un danger mortel pire que la dette et suicidaire pour les pays de la zone Euro.

Gageons, que le successeur de Draghi, si d'aventure les partis eurosceptiques ne prennent pas le pouvoir , calmera les ardeurs souverainistes avec de l'Helicopter Money en direction des menages et des entreprises afin que tout ce monde puisse CONSOMMER en disant merci l'EURO

relire ma note visionnaire du 28 12 2008 plus de dix ans j'annonçai la couleur les taux zéro et la suite

http://necronomie.blogsmarketing.adetem.org/archives/tag/...

 

PS vous le noterez, je suis hyperpositif aujourd'hui...des opiacés ne point trop abuser...