16/06/2008

Réforme de l'éducation nationale : un besoin économique...

Combien d’entre nous seront il au RSA dans deux ans ? ? ?
Plusieurs millions…si l’on ajoute les rmistes….

La réforme de l’éducation nationale est un besoin de notre démocratie de marché.
quel type de profil le pays recherche t-il ?
Si l’on laisse de coté les élites, qui seront de plus en plus courtisés sous risque d’exil…
On nous dit qu’il manque 500 000 emplois dans la restauration et le bâtiment qui absorbent plusieurs centaines milliers de sans papiers
Ce qui signifie un vrai besoin auquel a répondu le gouvernement en accélérant l’immigration de l’Est pour satisfaire notre économie.
Les français ne souhaitant plus effectuer ces pénibles travaux.
Dans le même temps, le pays a vécu une lame de fond des asiatiques qui ont pris le contrôle des tabacs (bientôt des brasseries).
La nouvelle loi d’orientation économique stimulera la concurrence un minimum et aura pour conséquence prévisible avec l'ouverture de nouvelles grandes et moyennes surfaces l’abandon de la plupart des commerces de proximité à des nouveaux venus dans le pays qui souhaitent travailler plus (beaucoup plus).
Rien n'est trop beau à sacrifier sur l'autel du pouvoir d'achat devenu préoccupation première avant l'emploi...
Autre souci majeur, la globalisation nous avait été vendu sur le « thème ne vous inquiétez pas... la valeur ajoutée reste dans le pays, c’est le reste qui s’en va …les boulots non qualifiés...
Hors que se passe t’il ???
En fait ce sont les boulots intermédiaires qui sont partis, et ce dans toutes les démocraties de Marché nous laissant désormais osciller entre le top niveau et le crevard comme possibilité de futur.
PoP star ou Porn star
Champion du monde ou crevard...
Les boulots les plus chiants sont restés, les moyens sont partis…les boulots de nos parents n’existent plus pour la plupart.
Le nombre de fonctionnaire va être reduit de moitié.
On ne pourra plus bientôt buller dans aucun boulot.
Triomphe de l'effectivité...

Cette conséquence économique que personne n’avait voulu prévoir nous plonge désormais dans un processus de deculturation qu’incarne magnifiquement nos chaînes de TV.

Première des conséquences, on peut sans problème réduire le budget de l’éducation nationale.
Pourquoi continuer à former nos enfants à des postes qui n'existent pas...???
C’est ce qu’ a fait le gouvernement en bon gestionnaire, on ne cherche plus dans notre pays de la qualité
Mais du peu qualifié flexible.
Les emplois qui sont détruits ne sont pas les mêmes que ceux qui sont crées...
Les besoins du marché sont maintenant dans les services à la personne bref les temps partiels subis
Payés en chèques emplois services ou dans la grande distribution (esclave ou esclave)
Dans cet esprit, les plus doués des enfants seront vite sortis de la nasse (égalité des chances…(lol))
Et pour le reste ? il y a plus besoin de docilité que d’éducation…et d’intelligence.
Pour ceux là, on peut sans problèmes raccourcir les programmes et se contenter des civilités et de la morale.
Les classes moyennes vont descendre d'un étage.
c'est d'ailleurs bien entamé...Le double krach les achevera...
Nécronomiquement votre

30/10/2007

zyva msieur Darcos fonbou nique ta mère

interrogé sur l'illettrisme en France, Xavier Darcos a annoncé qu'une étude internationale sur les capacités des enfants de neuf-dix ans en lecture et écriture, dont les résultats seront révélés selon lui dans les prochaines semaines, montrait qu'"en 2006 encore nous avons perdu des places". "Aujourd'hui, sur 40 pays, nous sommes dans les six derniers. Même la Bulgarie est devant nous", a-t-il déploré.

Cette prise de conscience pour autant qu'elle soit louable, n'en est pas moins tardive.

Richard Millet, brillant écrivain et éditeur chez Gallimard faisait remarquer, il y a peu, que nous pouvions retirer Balzac des cours de Francais de l'éducation national, car les jeunes ne pouvaient plus comprendre sa syntaxe...

Pour information le produit culturel le plus vendu en France le mois dernier est
Pro evolution soccer (jeux video de foot).

Bienvenue dans la dégénération...

Vu sur TV5, qui diffuse ses programmes à l'étranger,
un extrait d'un jeu TV culturel français ou il faut répondre par vrai ou faux :

A la question (tenez-vous bien) " Amateur de techno, Martin luther King faisait des raves ?

Le candidat a répondu "exact"

Nécronomiquement votre