24/11/2017

casquette et TVA dans le ghetto

 

 

 

casquette.pngFinalement dans le ghetto, ça se passe bien. En franchissant le périphérique, c'est déjà Marrakech, c'est déjà Bamako. D'après les estimations d'Euclide la déveine, on a gagné entre 30 et 50 % de pouvoir d'achat . Juste sur un glissement sémantique : le mot TVA a été remplacé par le mot BLED. On rajoute une lettre et on économise 50 %.

Dans le ghetto l'économie parallèle règne en maitresse tyrannique pour tous les produits. A part, pour l'alimentaire, où on va encore parfois chez ED sauf pour la viande car les boucheries Hallal sont beaucoup moins chères.

Quant à Marcel la feignasse, il a lui aussi trouvé ses repères. Il faut dire qu'avec sa tête de fou et sa carrure d'armoire normande, il risque pas les embrouilles. Il passe son temps devant la TV à regarder la série "Sur écoute" qui parle du ghetto de Baltimore. Il pense que cela va nous permettre de nous intégrer plus rapidement. L'autre jour, il a accosté un jeune pour lui demander où il avait acheté sa casquette avec la visière sur le coté en lui disant qu'il avait fait tous les magasins de la ville et il n'en avait trouvé qu'avec la visière sur le devant. Le jeune est resté éberlué comme si il voyait pour la première fois la folie, la vraie. Il a regardé Marcel et a bafouillé :

" En fait, faut la tourner, je le sais parce que j'ai eu le même problème que vous" On voyait qu'il faisait des efforts pour pas froisser Marcel.

Marcel l'a remercié et dix mètres plus loin m'a mis une grosse claque dans le dos et est parti d'un grand éclat de rire dont il a le secret.

" Je sens que je vais me plaire ici" a t il ajouté.

Nécronomiquement votre

09/11/2017

Le feuilleton nécronomique continue...

 

BITCOIN.jpgA Nelpal

"Annulez ma souscription pour la résurrection"

                                                         Jim Morrison

Résumé : Après s'être fait gentrifié et boosté hors de Paris ; JPC atterrit dans une zone de sécurité prioritaire dans le 93. Il y est rejoint par deux nécronomistes convaincus : Marcel la feignasse, chômeur de très très longue durée et Euclide la déveine zotoentrepreneur grec ruiné.

Hier, après avoir annoncé que j'avais envoyé quatre projets d'articles à un magazine ainsi qu'un argumentaire pour un livre à un éditeur ; histoire de ramener un peu de cash,je me suis fait incendié par Marcel.

"Qu'est ce que c'est que ces histoires de travail...?"

Marcel estime que nous devons vivre selon la règle des 3 C : la Contre Culture de la Consommation. Sinon nous risquons la socialialiénation et surtout nous risquons d'être marketyrisés.

Il est partisan d'un rapprochement entre les nécronomistes, les minimalistes et les survivalistes.

Pour mémoire : http://minimalismfilm.com/

Pour ma part, j'attends d'en débattre avec Vincent le Directeur du protocole de Nécronomie Internationale.

En ce qui nous concerne , on peut dire que le cash est déjà dématérialisé car nous n'en avons pas.

Ici tout est communautaire avec dans l'ordre en nombre :

1 les Africains

2 les maghrébins

3 les sri-lankais

4 les asiatiques

5 les gaulois et les polonais

Ici tout est ethnique même les commerces et les communautés ne se mélangent pas . Elle est où la république laîcque et indivisible ?

Nous avons donc dû nous rapprocher d'une communauté pour des questions de sécurité. Marcel ayant beau être un colosse, il ne peut à lui seul garantir notre sécurité. Nous avons fait le choix de la communauté sri-lankaise, fière et orgueilleuse qui n'a pas peur des autres communautés, équipés qu'ils sont de leur légendaire coupe coupe. D'autant que par un concours de circonstances, j'ai sympathisé avec leur leader charismastique, un vieillard décharné Nadaradjah, tigre tamoul de haut rang. Mes connaissances en entreprise libre m'ont servi et j'ai pu le conseiller sur l'optimisation du bas de bilan. Je l'ai également fortement impressionné en lui ouvrant en compte bancaire par internet chez la fintech allemande N26.

De son côté Euclide n'a pas été en reste puisque il s'est branché avec le neveu de Nadaradjah dénommé Anbu, prénom qui parait il veut dire amour. Anbu est un gamin malsain et méfiant aux penchants violents. Insatiablement avide d'excès et de drogues. Il est vicieux,sournois et hypocrite et surtout incurablement intelligent malgré la quantité de drogues absorbées. Il n'a pas de limite et serait même prêt à voler le suppositoire d'opium dans le cul de sa grand mère si d'aventure il venait à être en manque. Euclide l'a branché sur les crypto-monnaies dont il a évidemment immédiatement compris l'intérêt.

Bref, nous avons solutionné le probléme de la bouffe car nous  bouffons maintenant gratos tous les jours. Poulet tika et compagnie...Notre moral est au beau fixe et nous trouvons petit à petit nos marques

A suivre...Nan poi varuginane (au revoir)

 

 

 

01/11/2016

conf anti techno

 

 

 

panti techno,transhumanisme,robotique,vie simple,futur,decroissance

http://www.piecesetmaindoeuvre.com/IMG/pdf/ecologisme_et_...



TomJo anime le site http://hors-sol.herbesfolles.org/
Il participera à une conférence-débat "Du monde machine aux transhumains" le 11 novembre 2016 à 14h au salon Marjolaine de Paris (parc floral de Vincennes), avec Jean-Louis Meurot, éleveur de moutons, et Pièces et main d’oeuvre.

 

Je vais y faire un saut quantique

Necronomiquement votre