28/01/2008

Pauvre type

L’état protégera la SocGen, dit Guaino, conseiller de Sarkozy

"il faut s'interroger sur la manière de corriger les vices du système, de transformer ces règles du jeu qui aujourd'hui en font un système qui vraiment est un système fou", a-t-il ajouté.

Et surtout d’un système qui rend les gens fous

Jérôme Kerviel, le trader fou de la Société Générale, nie tout enrichissement personnel :
Son but : faire réaliser des profits à son employeur...

Jérôme kerviel est un pauvre type, une version dépressive et dégénérée de Christophe Rocancourt l’escroc des stars…

Il ne sert à rien de l’accabler ou de le mettre en prison, il sera un pauvre type pour l’éternité : il est à jamais l’homme qui a voulu faire gagner de l’argent à son employeur contre son gré et sans contrepartie.
Paradoxe des médias, le pauvre type est devenu une star planétaire, il va avoir droit à sa biographie , au film sur sa vie.
Bref, il va réellement devenir riche mais d’une manière totalement différente de celle qu’il avait imaginé dans ses rêves de grandeur.

Il n’est pourtant que le produit de la culture d’entreprise de la Société Générale qui lobotomise ses traders comme Jéhovah ses témoins.
Un ex-associé, ancien Directeur de la SocGen à New-york, se plaisait à raconter qu’il était plus facile de négocier un bonus d’un million de dollar qu’une augmentation de 100 euros pour son assistante.

Jérôme Kerviel est le fils parfait et légitime de Daniel Bouton, son PDG : un rejeton de la Très Grande Dépression....

Allez , salut pauvre type…A un de ces jours…

Nécronomiquement votre