22/12/2015

J'ai épousé un logiciel

thOVO6R21A.jpg

 

jaeon.jpg

 

 

 

 

 

 

Comme le fait remarquer l'ami Jaron Lanier : " Au sommet de sa puissance, la société de photographie Kodak employait plus de 140 000 salariés et valait 28 milliards de dollars. Ce sont même eux qui ont inventés les appareils photos numériques. Mais aujourd'hui Kodak est en faillite (Ndjpc Marché scorpionesque), et le nouveau visage de la photographie digitale, c'est Instagram.

Quand Instagram a été vendu à Facebook pour un milliard de dollars en 2012, la société n'employait que treize salariés. Où ces emplois ont ils disparus ? Et qu'est il arrivé à la richesse créée par ces emplois de la classe moyenne ? ......

Instagram ne vaut pas un milliard de dollars uniquement parce ses treize employés sont extraordinaires. Sa valeur vient plutôt des millions d'utilisateurs qui contribuent au réseau sans être rémunérés pour cela

En clair L'ascension des réseaux numériques ne contribue qu'a l'enrichissement d'un petit nombre tout en déplaçant la valeur crée par le plus grand nombre hors du livre de compte.

Vous en voulez encore chers amis nécronomistes, AirBnb vaut quasiment autant que le groupe hotelier Hilton et Uber vaut le double de Renault.

Bref, bien loin de l'avenir en rose que l'on nous vend sur la révolution numérique, nous sommes à l'aube d'une destruction massive d'emplois librement consentis par un comportement suicidaire massif des  tombés dans la trappe NI GO et qui mués par un pacte faustien ont non seulement acceptés de mettre leur vie privé en ligne sur les réseaux sociaux afin qu'elle soit modélisés par les annonceurs mais de fournir gratuitement le contenu et la main d'œuvre à des plate formes d'intermédiation.

Ainsi donc nous assistons à la cotation en bourse de logiciel disposant d'un grand nombre d'utilisateurs et de très peu de salariés : L'idéal de la Money Power

Des entreprises délocalisables à volonté suivant l'attractivité fiscal de tel ou tel pays, pas de congés payés, pas de charges patronales.

L'homme devenu enfin esclave de lui même, soumis par son bon vouloir. La Boètie et son discours de la servitude volontaire n'en aurait pas cru ses yeux.

Les VTCsistes autoentrepreneurs viennent de le comprendre lorsque UBER a appuyé sur le bouton d'une baisse des prix de 20%.

Autoesclave, Bienvenue dans la trappe Ni GO

En attendant joyeux NO HELL nécronomique à tous nos lecteurs

JPC

 

 

07/05/2010

Le mec de la tombe européenne d’à coté…

cover_NECRObla.gif

Tout ce que nous avons annexé, écrit sur ce blog et dans le désormais livre culte « Crise et mutation" arrive jour après jour…Je ne vais pas republier les notes…Les nouveaux entrants nécronomistes fouilleront dans les archives.

Comment avoir pu prédire avec une telle justesse ???, simplement parce que c’était prévisible...

Il suffisait tel le Docteur House de ne pas être opérationnel et de n’entretenir aucune relation d’affect avec le patient pour réaliser le bon diagnostic…

Toutes les démocraties de Marché devront revoir leur business model et leur mode fonctionnement devenu intenable…

Jean-françois Copé qui n’est pas le dernier des ahuris a fait part la semaine dernière à l’assemblée de l’absolue nécessité pour notre pays de changer de business model.

Mais voilà, personne, même Zapatero, ne maîtrise l’art étrange de transformer des ouvriers en bâtiment en ingénieur airbus…surtout quand la bourse comme en Espagne est le strict reflet de son économie (immobilier, construction et service financiers liés à cela)

Changer le business model d'un pays prend des années...et le grand emprunt ne sera pas suffisant pour couvrir les recherches et les formations sur les bizzness du futur...

Joseph Stiglitz,le prix nobel d'économie, va devoir s’empresser de remettre à notre président son rapport sur la création d’un indice mesurant le bonheur en remplacement de celui qui mesurait le PIB.

Eh oui, Joseph que l’on savait nécronomiste dans l’âme a prédit mardi la fin possible de l'euro si l'Europe ne parvient pas à régler ses "problèmes institutionnels fondamentaux", dans la foulée de la crise grecque. Il a rappelé qu'au moment de la fondation de l'euro, beaucoup d'économistes, déjà, avaient estimé "que ça irait tant que tout irait bien". "Mais en présence d'une crise comme celle-ci, ils n'ont pas les structures institutionnelles nécessaires pour la résoudre", a-t-il conclu.

Ce qui est nécronomiquement vrai… les économies européennes étant trop disparates entre celles qui produisent et exportent et celles qui importent et consomment à coup de dépenses publiques et sociales…Personne n’avait intérêt à créer les structures institutionnelles adéquates au risque de voir un autre pays remettre en cause son propre business model (un peu comme l’a fait Dame Christine Hagarde avec Madame Merkel…)

En route pour la Mutation…

05/04/2008

Le matamore et la corrida européenne

je vous invite à relire ma note du 13 08 2007 Marketing Nécronomique : coup de semonce sur les marchés..., dans laquelle j'expose ce que connaît l'Espagne en ce moment car nous en sommes là....

10e6ec0ea28fd1095e750529bf6ae872.jpg


En procédant à la régularisation massive des 3/4 des l'immigration Africaine pour construire de l'immobilier qui va perdre jusqu’à 90 % de sa valeur dans certains endroits, l’Espagne, il y a encore 1 an, le bon élève de l'Europe voit son taux de chômage se rapprocher des 10 % et contrainte de budgeter un plan de reconversion massive des immigrés régularisés (plus de 4,5 millions de personnes, 13 % des naissances sont de "mère étrangère")

L'Espagne possède t'elle l'art étrange de transformer des ouvriers en ingénieurs Airbus ?
Va-t-elle stocker les immigrés comme nous l'avons fait dans des banlieues transformées en ghetto humain ou s'illustre la barbarie.
Il est probable que nous assistions comme je vous l'annonçais dés le 13 Août 2007 aux premiers flux migratoires massifs intra-européens.
Une partie allant en Italie ou le racisme est bien supérieur à nos contrées,
L'Italie étant déjà en proie à une forte immigration roumaine embarrassante, une partie venant en France qui continue d'avoir des besoins forts en main d'oeuvre pour la construction logements sociaux (250 000 emplois a pourvoir)
Nous aurons donc à peine commencer à loger certains qu'il faudra en loger d'autres, la construction étant le secteur des nouveaux immigrés par définition dans tous les pays occidentaux et mêmes Africains (voir l'Algérie avec les chinois)..
Nul doute que la Présidence française de l'Europe sera consacrée à l'immigration pour veiller à ce problème insoluble car l'immigration de l'Est aura beaucoup de mal à cohabiter avec l'immigration Africaine.

Cela sera l'occasion de ne plus parler de pouvoir d'achat...



Nécronomiquement votre