30/10/2016

Les taux se ressèrent (en rêve)

 

 

Coté Money Power tout va bien, Hillary n’a pas cessé de leur dire, encaissant au passage 22 millions de doll pour des conférences bidons dont le propos était juste de dire «  Bon faites gaffe les gars à pas aller trop loin et répartissez-vous bien les rôles entre Goldman Sachs, JP Morgan et Morgan Stanley afin de ne pas inquiéter la ploutocratie des consommateurs zombis surendettés. Surtout faites gaffe à ne plus vous faire prendre la main dans le sac…

Message reçu par la Money Power : JP Morgan va sauver Monte dei Pasci la banque aux 28 milliards de créances douteuses. Licenciement de 10 % de ses effectifs et fermeture de centaines d’agences pour assurer une  minable augmentation de capital de 5 milliards. Plus personne ne veut aller dans ce merdier.

Pourquoi cet intérêt soudain de JP Morgan ? Ne serait-ce pas pour dissimuler un petit truandage de 1,3 billion d’euros commis en 2007…Non bien sûr…

On est chez nous, on fait ce qu’on veut, y a Wall Street et les migrants…

Dans ce contexte que peut-on attendre ? Un resserrement des taux…1/4 de point en décembre par la FED. Quant à la BCE se sera le statu quo en mars ou dans le meilleur des cas, on tentera le quart des points

A quoi ont servi ces milliards déversés et cet univers de taux zéro ? A inflater la marché action et l’immobilier et à acheter des obligations souveraines. Nous sommes bien dans le cas d’une reprise mais des chaussettes en attendant le mois de mars, l’aveu d’impuissance et la DDTL (Date De liquidation Totale).

A ce moment là, on pourra toujours faire croire aux gogos que l'innovation nous sauvera...

PS : un correspondant nécronomiste américain me fait part de conditions de travail complètement apocalyptique chez Amazon et de gens qui sont des espèces de zombies suivant les ordres d'une voix d'intellligence artificielle qui leur parle dans les oreilles.

En sachant qu'a terme les zombis humains n'auront plus lieu d'être et seront remplacés par des robots.

 

11/10/2016

Dérive et dérivés

Quand on observe le nombre de divorce exploser avec la crise et le nombre de dépôts de bilan, on se dit que la cocaïne doit aider à lutter contre la dépression.

Prendre un crédit de vingt ans même à des taux historiquement bas, c'est malgré tout penser que l'on aura toujours du travail dans vingt ans et que l'on sera toujours avec la même personne.

 

Les agents immobiliers sont les produits dérivés du Marché du divorce tout comme Jean Luc Delarue le gendre parfait était un produit dérivé de Marché de la cocaïne

Nécronomiquement votre

06/09/2016

Un éléphant ça Trump enormement

Aux USA tout va très bien comme dab

Taux zéro for ever

licenciements annoncés

Wal-Mart Stores (Distribution) : 17 500 emplois supprimés

Halliburton (Energie) : 15 200 emplois supprimés

Intel (Technologie) : 12 000 emplois supprimés

Schlumberger (Energie) : 10 000 emplois supprimés

Seagate Technology : 8 100 emplois supprimés

Bank of America (Finance) : 8 000 emplois supprimés

Weatherford International (Energie) : 8 000 emplois supprimés

DuPont Pioneer (Chimie) : 6 000 emplois supprimés

National Oilwell Varco (Energie) : 6 000 emplois supprimés

Cisco (Technologie) : 5 500 emplois supprimés

Microsoft (Technologie) : 4 700 emplois supprimés

Hancock Fabrics (Distribution) : 4 500 emplois supprimés

Macy's (Distribution) : 4 350 emplois supprimés

 

Avec de telles performances nécronomiques, les actions de ces sociétés ne peuvent que monter...

Quant aux salariés, ils seront déradicalisés de la société de consommation et du monde du travail. Ainsi va la mollahrisation du capitalisme dans le cadre du djihad pour la croissance négative.

 

 

 

 

 http://247wallst.com/special-report/2016/08/19/12-companies-laying-off-the-most-workers