07/02/2009

Quand l'économie parallèle va, tout va...

Au Japon, pays qui subit le châtiment des neufs orifices depuis bientôt 20 ans (vous serez punis par tous les orifices par lesquels vous avez consommé...) la situation est devenue tellement grave , trappe à liquidités oblige, que même l'économie parallèle est sinistrée...
Des gangs de Yakuza négocient leurs cessations d'activité contre une amnistie et une inscription au Chômage...
Un message d'espoir pour Fadela Amara , MAM et Martin Hirsh....et la preuve nécronomique que l'on peut réduire la délinquance même quand on est dans la cave.

Voir note du 27 10 du 2 11 et du 18 12 ( dernière porte avant la cave, la cave, et la trappe)

Nécronomiquement votre

18/12/2008

Au milieu de la cave : la trappe nigaud...

1134466822.jpg

Suite des notes du 28 10 (dernière porte avant la cave) et du 2 11 (taux zéro : la porte de la cave)

Ça y est nous y sommes !!!

Nous allons enfin savoir dans les mois qui viennent notre destin de consommateurs.
Les fameux taux zéro sont là.... désormais , on va prêter de l'argent sans intérêt aux USA
tel que cela s'est passé au Japon en 1990 et dans la décennie qui a suivit.
A partir de là, 2 possibilités car on ne peut baisser en dessous de zéro.
Soit les plan de relances et les taux zéro permettent de réinflationer l'ensemble de l'économie US et d'enrayer la chute du prix des actifs (immo,bourse) car comme nous le répétons depuis des lustres, la crise ne pourra cesser que lorsque les prix de l'immobilier cesseront de baisser.
Soit nous nous dirigeons vers le châtiment des neufs orifices à la japonaise)
Comment en arrive t'on là ? Et quelle peut être la prochaine étape ?
Keynes, l'homme en forme du moment ...a été le premier à la définir, Paul Krugman le récent prix Nobel d'économie en est le spécialiste.
Il s'agit de la trappe à liquidités qui n apparaît que que quand nous sommes dans la cave.
La trappe à liquidités est l'ultime stade de la déflation.
Le Japon n'a jamais réussi à en sortir.
Passé le seuil de cette trappe, les politiques monétaires deviennent inefficaces : le taux d’intérêt est déjà tellement bas qu’en injectant de la monnaie dans l’économie l’État ne crée pas de surcroît de revenu. l'offre de biens et services ne peut pas l'absorber.
En clair le cash redevient roi, Investissement et consommation sont en pannes.
Pourquoi en effet investir dans ce que l'on payera moins cher demain ???
tous les acteurs veulent se protéger et conservent à tout prix leurs liquidités.
Paradoxalement, cette situation permet aux riches de s'enrichir facilement suivant la méthode popularisée par les Yakuzas (mafia japonaise)
Le carry trade :
Cette méthode d'intervention consiste à s'endetter dans une devise à faible taux d'intérêt et à placer ces fonds empruntés dans une autre devise à taux d'intérêt plus fort. Grâce à ce système, les investisseurs tirent parti d'un différentiel de taux d'intérêt.

En clair, j'emprunte dans une banque américaine 1 million à taux zéro et je les place sur les marchés européens ou l'argent est mieux rémunéré.

Au vu des écarts monstrueux des taux entre la Fed et la BCE il est certain que la pression est sur l'ami Jean Claude Trichet qui doit se demander à ce jour si augmenter la liquidité ne va pas créer l'inflation de demain...car il faudra un moment ou à un autre résorber tout cela.

TGD (Très grande dépression 2008-2012) ou chatiments des neufs orifices ???
Le roman nécronomique continue de s'écrire, nous en sommes les acteurs.