04/12/2018

Surgissement désordonné et nouveaux barbares

la grande deconnexion;emeutes paris,pouvoir d'achat,insurrection,liberalisme,capitalisme,surgissement desordonné;futur,anarcho primitivisme,minimalisme consommatio; macronerie

 

 

 

J'avais démarré l'année en présentant le concept de "Surgissement Désordonné", les Gilets jaunes sont l'exemple parfait de ce Surgissement Désordonné. Ces dernières semaines, les médias n'ont cessé de se demander pourquoi les meilleurs experts n'avaient pas su prédire la crise la plus grave de ces dernières années et aussi surpris que les politiques. La raison de cet échec dit être recherchée dans le fait que la science économique officielle ne dispose pas de concept théorique permettant de percevoir le potentiel d'autocontradiction interne que contient le développement du libéralisme.

Sur la base de cette antiscience, seuls quelques penseurs comme les nécronomistes ont reconnus dans les données empiriques une évidente disparité et son caractère insoutenable.

On explique donc cette crise et cette insurrection populaire par la psychologie car il ne saurait y avoir aucune contradiction objective dans le système. En fait, la crise serait due à une mauvaise compréhension des mesures en cours visant à restituer du pouvoir d'achat.

Fidèle à la devise selon laquelle l'économie serait à 90% de le psychologie, le discours selon lequel les gens ont vécu au dessus de leurs moyens enfermés dans le créditisme pour financer la compétitivité du pays  étant totalement inaudible, l'Etat est appelé via des moratoires à restituer la confiance chez des gens psychologiquement mal en point.

Petit problème : l''intercommunicabilité.

En érigeant en Dieu suprême le Marché et en faisant de la langue officielle l'économisme et ses termes nébuleux (langue BFM Business), les gouvernements successifs ont confisqué la langue des citoyens.

 Privés de mots avec lesquels exprimer la rage pour les souffrances subies, privés d’espérances grâce auxquelles dépasser l’angoisse émotionnelle qui dévaste l’existence quotidienne, privés des désirs avec lesquels contrer la raison institutionnelle, privés de rêves vers lesquels tendre, nombre de sujets deviennent barbares dans leurs gestes. Une fois paralysée la langue, ce sont les mains qui frémissent pour trouver un soulagement à la frustration.

Conséquence : un massacre généralisé accompli par les sujets rendus barbares par les blessures quotidiennes infligées sur leur propre peau par un monde sans sens parce que à sens unique. Cette violence sombre et désespérée gêne le gouvernement, troublé dans sa présomption de garantir la paix des esprits, mais cela ne le préoccupe pas. En soi, elle ne fait qu’alimenter et justifier la recherche d’un meilleur ordre public. Cependant, bien que facilement récupérable une fois montée à la surface, elle montre toute l’inquiétude qui agite en profondeur cette société, toute la précarité de la contention des vicissitudes du monde moderne.

03/05/2018

La pensée Macronienne décryptée par

cryptoism-bitcoin-theory-324x235.jpg

 

Marcel la feignasse leader des black bocks de bière :

" Le premier de cordée, c'est le dernier de corvée"

04/04/2015

Alignement planétaire

RP.jpg

 

 

 

 

Roger Gilbert-Lecomte

Que, techniciens de désespoirs, nous pratiquons la déception systématique dont les procédés connus de nous sont assez nombreux pour être souvent inattendus"

Tel Giordano Bruno redécouvrant l'amour de Dieu en termes d'astrophysique, François Hollande et la Money Power pratique leur révolution coper (nique)nicienne et se mettent à nouveau à rêver d une économie rétablie. Tout cela grâce au fameux alignement planétaire qui réjouit les plus riches qui s'enrichissent encore plus à moindre frais et creuse encore plus les inégalités, à savoir : Baisse du prix du pétrole, baisse de l'Euro, Baisse des taux d'intérêts. Voir l'insolente santé de la bourse qui n'a plus rien à voir avec la valorisation réelle des entreprises... Merci  la BCE et la planche à billet...

Bref, des raisons exogènes qui n'ont rien à voir avec l'action du gouvernement. Ne reste donc plus qu'à poursuivre de manière endogène avec des réformes structurelles et de l'investissement.

Pour cela les épargnants seront épargnés puisqu'il s'agit de rediriger l'épargne des français vers les entreprises via l'assurance vie ( les fameux 4000 milliards d'Euros d'épargne...Perso j'aimerai bien voir qui les possède...).

Donc, dans un pays où les gens s'endettent pour investir dans l'immobilier les convaincre de mettre leurs éconocroques dans des entreprises non cotées...Pas gagné ce changement de mentalité...

La valeur entreprise égale travail va donc devenir à droite comme à gauche sacro-sainte. En 2017, seules les extrêmes et le nouveau parti musulman seront hostiles au travail le dimanche et la droite sous influence Sarko Wauquiez ne manquera pas de cliver avec des arguments comme " Nous on entend sur le terrain des gens nous dire " Nous, on travaille et on y arrive pas alors que ceux qui travaillent pas y arrivent beaucoup mieux".

Puisqu'on ne peut rien faire dans le cadre de la crise ( la priorité étant de reconstituer les marges des entreprises et mieux rémunérer les investisseurs) pour que ceux qui travaillent y arrivent mieux, rétablir la justice sociale, c'est faire que ceux qui ne travaillent pas n'y arrivent plus du tout. Au moins, cela valorisera les travailleurs pauvres...Ceux qui ne sont pas activés seront donc désactivés pour des questions de sécurité...

Loi du score et valeur faciale oblige...

 

Nécronomiquement votre