25/06/2008

Guignols band, pouvoir d’achat , soldes redoutées…et obscénité…

Quand la créatine se marie au phosphore, l’obscénité devient l’unique règle de survie des gouvernements.
Pouvoir d’achat :
Vous êtes impatients, nous aussi….
Suivant la technique bien connue du double dong ou double retourné comme disent les milliardaires qui courent en short sur les pelouses du village global devenu hyperespace publicitaire.
Moyen subtil (???) de transférer le problème dans le camp de l'autre.

Néanmoins celà revient à quelques jours du début de la Présidence Française européenne à formuler cet aveu d'impuissance que Louis Ferdinand, médecin des pauvres, en exil au Danemark, aurait pu écrire, si m’affranchissant des barrières spatio-temporelles, je ne l’avais fait pour lui :
« Nous sommes allés à Copenhague, nous n’avons pas trouvé la sirène, nous avons bouffé des moules… »
façon originale d’aller chercher la croissance avec les dents sans avoir rencontré la promise du pouvoir d’achat.

Verra-t-on cette année, Dame Christine Hagarde simuler du shopping avec le peuple ou préférera t-elle, la solution moins risquée d’exhiber une commande redoute d’un lot de huit culottes remonte fesses en signe de solidarité ?

Va t’on encore presser les pauvres de survivre au dessus de leurs moyens et de se consumer en travaillant plus pour consommer ???

En route pour la TGD

Nécronomiquement votre