01/06/2007

Marketing d'entrée et marketing de sortie

Notre Président ne manque pas d’audace : Promouvoir la propriété immobilière au moment où la croissance américaine est durablement plombée par ses stocks immobiliers et va mener tout droit , à la fin de l’année, le pays en récession, il faut oser…

Comme à son habitude, pourtant, en fin stratège, notre Président à d’ores et déjà prévu son marketing de sortie.
C’est la raison pour laquelle, il a autorisé à tous la déduction d’intérêts des emprunts.
Cadeau fiscal qui n’en sera pas un pour des gens dont les biens auront perdu la moitié de leur valeur mais qui permettra de dire qu’il a fait quelque chose de significatif…