11/05/2009

Le tonneau des Danaïdes

Au seuil de son nouveau pas de tango (en avant/ en arrière)sur le versant codé de l'économie, la Money power gratifiait cette fois encore le Marché de figures de styles inédites épuisant un catalogue de subterfuges sans cesse renouvelé afin de poursuivre un périple qui tenait plus du voyage d'agrément que du chemin de croix.

Ainsi les grandes banques américaines auraient négocié avec les autorités les résultats de leurs "stress tests", tests de résistance à un approfondissement de la crise, affirme samedi 9 mai le Wall Street Journal sur son site internet.

Rien que de très habituel...Il s'agissait surtout d'éviter de s'enfoncer au cœur du labyrinthe miné par les actifs toxiques en entamant une nouvelle chasse aux papillons destinée à faire revenir les investisseurs sur les places de Marché pour remplir le tonneau des danaïdes.

Nous étions bien loin du capitalisme moralisé dont l'avènement était annoncé et qui réconcilierait les hommes et la finance et jetterait les bases d'une mondialisation heureuse.

Le charme des nourritures terrestres restait aussi puissant que les pensées de Madoff :

Ma vie a été magnifique, j'ai eu tout ce que je voulais y compris la ferrari de mes rêves et les femmes de mes meilleurs amis.

A Giordano Bruno redécouvrant l'amour de Dieu en termes d'astrophysique, la Money Power préférait une nouvelle fois encore le Western Spaghetti version «le bon, la brute et le truand» différant l'attaque d'un sujet à haut voltage qui menait de la réticence au repentir.

Nécronomiquement votre

 

 

 

 

 

 

12/12/2008

La fessée du jour :

Il y a un autre truc qui tient le cap c'est le secteur des jeux vidéos, le seul connaissant encore une croissance a 2 chiffres.

nous faisait remarquer le toujours enthousiaste Jacques...

Mauvaise pioche, Jacques...Les perspectives ne doivent pas être aussi bonnes que cela... SINON POURQUOI ???

La société holding familiale Guillemot Brothers a déclaré à l'AMF la vente de 250.000 actions Ubisoft entre le 4 et le 9 décembre. Ces titres ont été vendus sur 4 séances à un cours moyen proche de 18,5 Euros pour un montant total d'environ 4,6 Millions d'Euros.

Si c'était véritablement une valeur défensive comme l'industrie pharmaceutique, pourquoi les fondateurs vendraient -ils à des prix bradés....???

Nécronomiquement votre

08/08/2008

Comprendre les (faux) mouvements haussiers

Vous avez peut être constaté ces derniers jours une (pipoti pipota) embellie boursière.

Je vous en livre les cléfs et la réalité, nouvelle preuve, si besoin en était, de la gestion "courtermiste" des profits.

La phase se décompose comme suit :

1 Approche de la récession en zone Euro confirmée par la BCE
2 Conséquence : raffermissement du dollar par rapport à l'Euro
3 Baisse de la consommation du pétrole aux USA et en zone Euro
4 Conséquence : baisse de la spéculation sur le pétrole
5 Raffermissement du dollar confirmé
6 Conséquence : Baısse de la spéculatıon sur les matıères premıères lıée au faıt que les matıères premıères sont "lıbellées" en dollar.
Conséquence . ceux quı spéculaıent a partır d autres monnaies type euro opèrent aussı des dégagements et reviennent à des classes d'actifs plus traditionnelles comme les marchés actions (d'ou la hausse) d'autant que Procter et compagnie (les lessiviers, les produits d'entretiens, le papier cul, shampoing,rasoirs, servettes hygiéniques etc...) ont annoncé au Marché qu'ils allaient répercuter dans les prix les hausses passées des matières premières et ce, dés la rentrée par des augmentations d'au moins 10% dans un premier temps.
Les profits vont donc augmenter, les actions monter et à nouveau cracher plus de dividendes...

Vous voyez, c'est simple l'économie quand il s'agit de dépouiller madame Michu...

Nécronomiquement votre