07/03/2018

On fait comme si

 recevenu universel,hausse des taux,quantitaive easing,bfm business,competitivite,transhumanisme,humanisme sans humanité,revenu de base

Sur chaque hausse de taux perlait une larme. Pour pleurer la faute que la croissance avait commise.

JPC le magnifique

 

MONDE

-On fait comme si Powell le patron de la FED allait sacrifier le marché action en remontant quatre fois les taux cette année.

- On fait comme si Powell ne referait pas de Quantitative Easing

- On fait comme si Trump ne ferait pas de politique isolationniste comme il s'y était engagé pendant sa campagne

- On fait comme si les mesures protectionnistes des USA n'auraient pas d'impact sur la croissance mondiale

-On fait comme si les ménages américains n'étaient pas surendettés

EUROPE

-On fait comme si Mario « trou de secours «  Draghi » allait lui aussi continuer les achats massifs d’actifs financiers

-On fait comme si les peuples de la Zone Euro étaient contents et que le populisme avait perdu

-On fait comme si on maîtrisait les courants migratoires

- On fait comme si il n’y avait pas une surproduction structurelle

-On fait comme si il n’y avait pas une demande atrophiée dans la zone euro due au chômage en Europe du sud, aux faibles salaires ailleurs

- On fait comme si la messe n’était pas dite dans l’Internet et que l’Europe pouvait rattraper les amerlocs des GAFA et les chinois d’ALIBABA et consorts

FRANCE

- On fait comme si d’un coup de baguette magique on allait rediriger l’épargne des gens vers les entreprises au moment où les marchés actions vont être empreints d’une grande volatilité.

- On fait comme si la formation était l’unique réponse pour augmenter la compétitivité et produire du haut de gamme en dehors de tout capital social

PS Quand on annonce 9% de chomdu, c’est en fait la moyenne de 4% chez les plus qualifiés et 15% chez les moins qualifiés.

vive le revenu universel unique solution…

Quand je serai mort, je serai une étoile dans le ciel...

https://www.youtube.com/watch?v=-cXrEPNvRO8

 

 Et nous on fait comme si on y croyait....

29/04/2016

Le Zapping dans les ZAD

 

J’étais avec mon pote Marcel l’autonome qui était sans emploi depuis je ne sais pas combien de temps. Il avait occupé un temps un boulot chez Eurodisney d’où il s’était fait virer pour harcèlement sexuel sur la belle au bois dormant. Depuis, rien…

Marcel déteste les stars de la téléréalité, les pop stars, les pornstars, les curés pédophiles et Cyril Hanouna. Comme il a un pète au casque, et il qu’il a entendu Sarkozy dire qu’il fallait regarder BFM Business, il ne regarde que cette chaîne et de temps la chaîne parlementaire et parfois la chaîne KTO parce qu’il pense que les migrants et l’Islam vont nous submerger. Une fois en zappant, il a vu sur Euronews, Victor Orban, le premier ministre hongrois qui ne veut pas de migrants parce qu’il ne veut pas laisser rentrer l’homophobie et l’antisémitisme dans son pays.

En dehors de tout ça Marcel est un garçon plutôt serviable.

 

L’après-midi, on avait regardé Mario Trou de secours le patron de la BCE expliquer que les taux d’intérêts allaient rester durablement bas et qu’il allait étendre son programme de rachat d’obligations aux entreprises probablement dès juin. Parallèlement, il allait poursuivre son programme d’assouplissement monétaire non conventionnel.

A la fin du discours de Mario, Marcel avait déjà éclusé sept bières, alors j’ai proposé qu’on aille bouffer quelque part puis qu’on aille écouter Lordon à Nuit Debout.

Comme on avait rien de spécial à faire, le programme fut adopté à l’unanimité. Bref, on est sorti sous le coup de huit heures pour rejoindre la place de la république. On a été bien accueilli, on nous a demandé si on voulait faire partie d’une commission. Marcel s’est inscrit à la commission légalisation du cannabis. Moi, je suis resté assis à écouter les différents intervenants et franchement j’ai vraiment trouvé ça rafraichissant. Pas du tout genre inutile frondaison…Bien après minuit, on a quitté la place.

Il y avait une bonne femme qui gueulait à un balcon disant qu’elle allait éradiquer le gauchisme.Marcel m’a dit que c’était Julie Lescaut.

On a marché un peu dans Paris avec des potes en poursuivant les conversations puis on est rentré juste à temps pour voir Stéphane Soumier avec ses gros sourcils nous présenter la rubrique "jean pierre crepinHappy Boulot » dans laquelle il expliquait qu’il y allait avoir un Facebook intra-entreprises et que c’était extraordinaire… »

Après quoi, on a regardé les experts avec Nicolas Dose de quoi en se demandant quelle drogue il prenait pour être autant galvanisé. Les invités étaient formels : l’entreprise allait remplacer tout à la fois, la famille et la nation.

C’est le moment qu’on a choisi pour aller se coucher….

                                                                                                                    ,