02/08/2019

L'amitié ça réchauffe...

A François

Les derniers jours ont été mouvementés chez moi avec l’irruption de mon ami François Missen, cyclone de 86 ans, toujours alerte et à l’esprit vif et acéré comme une lame de Katana. Je collabore avec François depuis maintenant deux ans et ne cesse d’être ébloui par cet homme. Je ne l’admire pas pour les récompenses qui ont jalonné sa carrière de grand reporter : Prix Albert Londres, Prix Pulitzer…rien que ça et ce n’est pas rien quand même le Pulitzer !
Non, je l’admire pour son courage. Je pourrai passer des heures et c’est d’ailleurs ce que je fais à l’écouter me raconter comment il a pénétré en Afghanistan à dos de mule déguisé en femme ; comment il a rencontré Ben Laden qui à l’époque travaillait pour la CIA en se faisant passer pour un trafiquant de drogue car en Afghanistan, il vaut mieux être trafiquant de drogue que journaliste. Tout ceci précédant son arrestation après dénonciation par les russes qui le prendront pour un espion, ce qui fera de lui le premier prisonnier français en Afghanistan. Puis les trois mois qu’il a passés dans les geôles de Kaboul où questionné et torturé, il a pu survivre en jazzant dans sa tête des airs de Théolonious Monk et de Charlie Parker, exercice ô combien périlleux. François se shoote au Jazz comme d’autres à l’héroïne. Il en sait quelque chose du shoot lui le spécialiste de la French connection.

Bref avec François Missen, nous sommes dans le vrai courage, le seul qui existe  bien loin du courage intellectuel qui se pratique sur les plateaux TV.
Un grand…Ami

   missen.png

03/05/2011

Djihad vs Mac Intosh

<!--[endif]-->

Crise & Mutation.jpg

 

note Du 12 04 2008 extrait :

Ben Laden n’aurait-il pas réussi à détruire l’économie américaine (17 % de l'économie)
Avec la complicité involontaire d’un paniqueur ? ? ?
Oui, c’est vrai, Alan Greenspan la fête du slip...a perdu son sang-froid, il a pensé que nous étions dans un scénario de krach total et qu’il allait falloir aider l’économie américaine à se relancer…
D’autres diront également qu’il avait perdu la tête bien avant en laissant avec des taux bas se propager la bulle Internet et le Krach qui a suivit…

Peu importe, la dette des pauvres américains a été titrisée (crédit maison,voiture,carte de crédit) et répandue à travers le monde.

Quand on vous disait qu’ils avaient inventé le Marketing…

 


Immigration mode d’emploi

Bizarrement les medias se focalisent sur Lampedusa et l’immigration tunisienne, dans le même temps des immigrés algériens arrivent dans notre contrée tous les jours...Berlin avant l'orage...Puisque tout partira de la bas.

Je vous en livre le mode d’emploi.

Visa pour la Turquie, arrivée près d’Izmir ou l’on vous fait passer à Samos en Grèce...

Coût le l’opération 600 euros.

Pour ce prix on vous emmène à la mer, on vous fournit un simili Zodiac versin low cost, un téléphone portable qui servira à vous guider pendant la traversée ainsi qu’un cutter pour crever le bateau afin qu’on ne puisse vous renvoyer.

Arrivée à Samos accueil de la police qui vous arrête et vous envoie à Athènes ou vous êtes retenu 24 heures à l’issue desquelles , on vous relâche en vous remettant une notification de quitter le territoire sous 1mois, ce que vous faites en prenant un train pour la France.

La fermeture de Schengen…C pas gagné…

12/04/2008

Le coup du Double Dong…



da36e3b62d51fed5dfec515231c8c48a.jpeg


Donnez-nous des cercueils de bronzes pour les dieux de l'instant
Jean Néplin RIP


Sanctifié dans le monde entier, nommé jusque dans nos contrées : commandeur de la Légion d’honneur, Alan Greenspan l’ancien gouverneur de la Fed, celui qui disait avec humour devant des parterres de journalistes :
« si vous m’avez compris, c’est que je me suis mal exprimé »
Oui, Alan Greenspan, l’icône de la Money Power internationale va se retrouver brûler dans peu de temps , tant tout le monde lui incombera la responsabilité de la Très Grande Dépression ;
N’a t-il pas perdu son sang-froid après le 11 septembre en regardant Wall Street s’effondrer ?
Et n’a –il pas surestimé Les effets de l’attentat en laissant des taux d’intérêts trop bas et en laissant s’installer le crédit facile ?
Traduction : Ben Laden n’aurait-il pas réussi à détruire l’économie américaine
Avec la complicité involontaire d’un paniqueur ? ? ?

Oui, c’est vrai, Alan a perdu son sang-froid, il a pensé que nous étions dans un scénario de krach total et qu’il allait falloir aider l’économie américaine à se relancer…
D’autres diront également qu’il avait perdu la tête bien avant en laissant avec des taux bas se propager la bulle Internet et le Krach qui a suivit…

Peu importe, la dette des pauvres américains a été titrisée (crédit maison,voiture,carte de crédit) et répandue à travers le monde.
Quand on vous disait qu’ils avaient inventé le Marketing…

Nécronomiquement votre