23/02/2018

Tramadoll for Traumadoll

 kate tempest,gentrification,l'europe est perdue,tramadoll pour traumadoll,banquiers centraux

 

 

Edito de surgissement désordonné

 

Quant à la reprise, nous nous flattons de démontrer qu'il n'y en a point qu'il s'agit uniquement dune tentative d'hypnose des gouvernements occidentaux sous l'égide des banquiers centraux et leurs injections morphiniques de cash.

Tout ce que j'avais évoqué dans Crise et Mutation a depuis empiré. Les chiffres parlent d'eux-mêmes. Le médicament  le plus remboursé en France est le Seroplex (antidépresseur), cinquante mille personnes décèdent chaque année de l'alcoolisme et nous sommes champions du monde de la consommation de drogue douce. Tout ceci, n'est pas l'apanage unique de la France. Il en est de même dans toutes les Démocraties de Marché. Janet Yellen, l'ex-présidente de la FED,elle même, rappelait les dégâts des opiacés aux USA.

La vérité , c'est que les gens n'en peuvent plus de la compétitivité qui leur est imposée au profit de quelques uns.. La psychiatrisation de la société est en train de se sur-accélérer : l'explosion des troubles de l'attention chez les enfants, le nombre exponentiel de manifestations d'angoisse et de suicides, le burn out...Autant de problèmes niés par la pensée unidimensionnelle nécronomique dans laquelle nous survivons avant de finir fracassés par la vie avec pour seule compensation l'appauvrissement assisté par ordinateur et le mirage d'une fausse liberté acquise par le viol de notre vie privée pour obtenir une fausse liberté : celle de choisir entre des produits concurrents...Quelle avancée..

Comme le fait remarquer John Zerzan, l'anarcho-primitiviste, à juste titre

De nouvelles pathologies, résistantes à la médecine industrielle, se répandent à l’échelle planétaire, ainsi que le fondamentalisme religieux – symptôme de frustration et de profonde misère psychique...les innombrables variétés de thérapies parallèles se complaisent dans d’ineptes illusions. Prétendre que l’on peut être entier, éclairé et apaisé au sein de la folie actuelle revient à accepter cette folie.

J'ajouterai personnellement que comme l'avait vu Herbert Marcuse la pensée positive n'est rien d'autre que le triomphe de la pensée unidimensionnelle édictée par la Money Power et que notre salut au contraire ne peut reposer que dans la pensée négative. C'est ce que nous essayons de pratiquer depuis plus de dix ans sur ce blog.

Heureusement de temps en temps surgissent des talents qui donnent des coups de dagues dans le ciel des esprits et créent des brèches de l'espoir. Des coups qui laissent des traces et nous démontrent que nous ne sommes pas seuls.

C'est le cas de Kate Tempest, une jeune femme qui parlent de gentrification (un thème qui m'est cher), de la surconsommation et de la fin de l'Europe. Plus qu'une rappeuse ou une slameuse, une vraie poétesse reconnue pour le vertige de son écriture. Rien à voir avec ce que l'on l'entend ici.

Une Tempest même dans un verre d'eau, ça fait toujours plaisir...

https://www.youtube.com/watch?v=QSVyyykaEOo

 

02/12/2017

Funambulle de bulle en bulle, the great bubble

171201-lca-yellen.jpg

 

 

 

 

 

CLICK ON PICTURE

 

On y croyait pas Marcel et moi mais Euclide la déveine l'a fait. Le mec non identifié, c'est lui. Il était parti voir son oncle qui a un resto à New York et voilà le résultat. Il est content de lui. Bon, pour le reste oubliez pas son surnom les gars...

En attendant si je résume la situation avec les ventes immobilieres qui ont augmentées dans l'ancien. On peut dire que ceux qui ont acheté  ont acheté très cher avec des taux très bas à des gens qui avaient achetés pas cher avec des taux très hauts.

Toute la question est désormais de savoir comment sans inflation (des salaires par exemples) à qui vont pouvoir vendre les derniers qui ont achetés car c'est toujours le dernier qui l'a dans le...ce que Charles Ponzi et son brillant successeur Madoff avaient bien compris.

En conclusion, le Bitcoin, c'est certainement une bulle mais pas plus une bulle que l'immobilier ou les marchés actions qui ont tous été inflatés artificiellement par les masse de liquidités déversées par les banquiers centraux. Principe de la transfusion à celui qui d'hémorragie interne sans que l'on bouche le trou. Bref tous les prix sont bidonnés, les dettes souveraines pourries, les entreprises qui rachètent leur propres actions en profitant de la baisse des taux.

C'est pourquoi des mecs très sérieux commencent à dire qu'on ne pourra plus jamais remonter les taux cata

171127-lca-suisse.jpgclick on picture

 

 

VIVE EUCLIDE

27/09/2017

La cuvette des toilettes économique et le survivalisme

 A Malik Joyeux RIP 

  A Hawai, il y a un spot de surf que l"on appelle Toilet Bowl. C'est un endroit où le flux et le reflux de la marée se rencontrent et forment un tourbillon comme l'eau dans une cuvette de W-C. Si on est aspiré à l'intérieur, on a peu de chances de remonter à  la surface. Cela dépend du caprice des vagues, elles peuvent ne jamais te ramener en haut. Alors tu es là , au fond de l'eau, et tu dois attendre sans rien faire, ballotté par les vagues. Il ne sert à  rien de s'agiter et de se débattre. Au contraire, tu ne fais qu'épuiser tes forces. Quand on se retrouve dans une situation de ce genre, on a peur pour sa vie. Mais si on n'arrive pas à  surmonter cette peur, on ne deviendra jamais un vrai surfeur. On est seul, face à  la mort, on l'apprivoise, et on la dépasse. En quelque sorte, on devient intime avec elle.

Avec l'économie, il faut agir pareil, nos vies n'étant que le scenario de banquiers centraux, il ne sert à rien de s'agiter en dehors des périodes de croissance. Il faut juste n'avoir ni dettes ni intérêts et surmonter l'angoisse du lendemain. Si l'on ne parvient pas à surmonter cette peur de mourir économiquement, on ne sera jamais un nécronomiste et l'on finira par mourir aussi socialement.

Dans l'espace virtuel de ce blog, chacun se contrefout de ce que font les autres. Nous nous réunissons depuis maintenant une décade car nous partageons le même bulletin météo. Et, il est bien différent de celui que nous assène les merdias financés par LIDL et La Grande Consommation. Tant pis pour ceux qui se sont endettés au delà de toute raison parce qu'ils pensaient que les taux bas étaient une opportunité. La Japon, pays pionnier dans le quantitative easing le sait bien puisque vingt cinq ans après, la bourse n'est revenue qu'à la moitié d'où elle était à son plus haut niveau en 1989 et je ne parle pas de l'immobilier résidentiel qui a perdu jusqu'à 90 % de sa valeur sur dix ans dans certains endroits. Et même au delà, la déflation ayant persisté plus de quinze ans.

Certes la déflation qui nous menaçait s'est éloignée momentanément à cause des  montagnes de cash qui ont été déversées dans l'économie. Il n'empêche que sans croissance point d'inflation et seule l'inflation peut nous permettre de nous désendetter. Autrement dit, je persiste et cygne noir que nous nous dirigeons vers une une stagdéflation dés que le malade sera débranché et que les perfusions de cash cesseront. Et tant pis pour ceux qui ont spéculés ou empruntés sur des grandes durées et qui seront emportés par la cuvette des toilettes sans y être préparés. Leurs gesticulations ne feront qu'aggraver la panique.

Nécronomiquement votre