11/07/2010

Racisme vs Anti-Racisme

Aux icebergs qui dérivent, aux écoliers asiatiques qui se suicident…

tatouage signifiant Résistance
nic.jpg

 

 

 

Alors que nos sociétés post-coloniales débattent encore, coincées entre le racisme et l’antiracisme Black blanc beur (voir l’épisode récent de Christophe Lemaître le premier sprinter blanc à descendre sous les dix secondes…ou de l’équipe de France…)

 

Avec d’un coté, ceux qui reconnaissent que les noirs sont supérieurs en sprint pour des raisons biologiques et de l’autre des bien pensants qui affirment qu’il n’y a aucune différence autre que sociale.

Les deux laissant au banc le culturel, dernière roue du carrosse et pourtant fer de lance de la crise de civilisation que nous vivons.

 

La France étant toujours prisonnière de son historique, je voudrai inviter les gens à regarder ce qui se passent dans des sociétés clairement multiculturelle comme les USA  et à sortir du clivage blanc noir…Pour se tourner vers les plus nombreux, nos amis asiatiques qui manifestaient, il y a peu de temps dans nos contrées à Belleville pour réclamer plus de sécurité.

 

Ceci à l’image des USA, modèle absolu de nos démocraties de Marché (y a-t-il un seule chose, finalement, qui leur soit arrivé avant de nous arriver par la suite voir de nous tomber sur la gueule ???

Il est vrai que plus de 45% de tous les adultes américains asiatiques ont au moins un diplôme d'études collégiales et constituent le groupe diplomé le plus élevé de tous les grands groupes raciaux ou ethniques. . Il est également fréquent pour les étudiants américains d’origine asiatique de réussir les test des scores plus élevés et / ou dans toutes  hautes écoles.

En conséquence, de nombreuses universités s'alarment depuis plusieurs années de la population étudiante asiatique sur leurs campus, si bien que dès que la proportion d'Asiatiques de leur population étudiante a atteint 10% -15%, ils commencent à rejeter les étudiants asiatiques qui ont été clairement qualifiés au nom de la discrimination…

De nombreux Américains d'origine asiatique ont suite à ce problème accusé des universités comme Berkeley, UCLA, Stanford, Harvard, Princeton, et Brown d'imposer un quota ou limite supérieure à leur nombre d'admission.

En conséquence de quoi, nous pourrions clairement nous poser la question :

Les asiatiques sont ils plus intelligents ou comment expliquer une telle disparité ?

La réponse est en fait d’une simplicité biblique mais elle n’est pas pour autant politiquement correcte.

La réalité est toujours un peu plus compliquée…

La raison pour laquelle ils sont mieux que leurs pairs issus d’autres ethnies dans la classe a tout à voir avec la façon dont ils sont élevés.

Réussite matérielle et culture fondée sur la honte sont à l'origine de ce succès ainsi que les attentes incroyablement stricte des parents vis-à-vis de leurs enfants.

En clair, ce sont les plus adaptés aux démocraties de Marché et à la compétition…

Contre partie : Travailleurs de la santé et travailleurs sociaux le disent : les taux de dépression sont disproportionnellement élevés chez les jeunes d'origine asiatique avec un taux de suicide sans commune mesure avec les autres ethnies.

Concernant la France qui pense toujours faire exception, on ne tardera plus à savoir si la famille asiatique résiste mieux à notre mode de vie que la famille maghrébine ou africaine ….

La famille présidentielle n’y a pas résisté non plus…

Nécronomiquement Votre