29/08/2019

Libéralisme et Cancer de la prostate : la où il y a de la gêne, il n'y a pas de plaisir !

 

pollution,demographie,larry summers,nobel economie,sarkozy,afriqueNicolas Sarkozy qui aime donner son point de vue sur tout et s’intéresse à la démographie tout en ricanant sur la petite suédoise « Cette jeune Suédoise, si sympathique, si souriante, tellement originale dans sa pensée ».
Selon l’ancien président de la République, « le choc, n’est pas un choc climatique, auquel il faut apporter une réponse, mais le plus grand choc mondial, c’est le choc démographique. »
« Des dérèglement climatique, le monde en a vécu, qui ont conduit pour certain à la disparition de 80 % des espèces du vivant », fait valoir Nicolas Sarkozy. « Mais un choc démographique comme celui que nous sommes en train de vivre, le monde ne l’a jamais connu.
D’ailleurs, selon Nicolas Sarkozy, il y a bien un lien entre population et pollution. « C’est d’ailleurs la première source de pollution. Car vouloir promouvoir de développement durable sans poser la question de l’explosion de la démographie mondiale, ça pose question. » En voilà une pensée orginale !
L’ancien chef de l’État se dit en tout cas « assez fasciné de voir la discussion sur le climat et la gêne quand on discute de l’évolution de la démographie mondiale" 
Cette gêne ne vient pas de nulle part. De grands penseurs du libéralisme comme l’actuel théoricien de la stagnation séculaire, Larry Summers qui sera un jour Nobel d’économie ont proposé des solutions pour combattre la pollution. Comprenez qu'il est’ difficile demander à un pays la mise en place d’une stérilisation volontaire de ses habitants.
En attendant Larry Summers la star de l’économie a une solution pour la pollution.
« Les pays sous-peuplés d’Afrique sont largement sous-pollués. La qualité de l’air y est d’un niveau inutilement élevé par rapport à Los Angeles ou Mexico […] Il faut encourager une migration plus importante des industries polluantes vers les pays les moins avancés […] et se préoccuper davantage d’un facteur aggravant les risques d’un cancer de la prostate dans un pays où les gens vivent assez vieux pour avoir cette maladie, que dans un autre pays où deux cents enfants sur mille meurent avant d’avoir l’âge de cinq ans. […] Le calcul du coût d’une pollution dangereuse pour la santé dépend des profits absorbés par l’accroissement de la morbidité et de la mortalité. De ce point de vue, une certaine dose de pollution devrait exister dans les pays où ce coût est le plus faible, autrement dit où les salaires sont les plus bas. Je pense que la logique économique qui veut que des masses de déchets toxiques soient déversées là où les salaires sont les plus faibles est imparable ».

Voilà, Monsieur le Président, une vraie pensée originale et libérale comme vous les aimez.
Nécronomiquement Votre

24/04/2015

Personne ne sortira d'ici vivant

 " La vie est brève, nous devons tous disparaître un jour" disait avec à propos le Président Mohamed Boudiaf qui allait être assassiné à l'instant même où il finirait cette phrase.

 Cette constatation a toujours été très vraie, elle prend seulement un goût d'intensité plus vif dans le monde intra connecté.

Combien sont morts aujourd'hui alors qu'il ne se passait rien dans ma journée ?

En cela, le spectacle des migrants et la réponse de l'Europe sont assez éloquents.

J'ai souvent eu l'occasion de le dire et de l'écrire, si l'on avait voulu cesser d'importer de la pauvreté, peut être aurait il fallu exporter de la richesse bien avant surtout dans un monde où le capital s'exporte vers le travail là où il est le moins cher.

En attendant, comme disait le commandant Schill, héros de l'insurrection manquée contre Napoléon qui finit fusillé " Mieux vaut une fin dans  l'horreur que l'horreur sans fin". C'est sans nul doute ce que doivent penser ces centaines de migrants journaliers qui font regretter aux dirigeants européens l'existence d'un Kadhafi qui les avait pourtant prévenu et qu'ils ont contribué à dézinguer.

Ainsi donc, nos représentants européens veulent faire une distinction dans l'accueil de ces pauvres africains entre l'immigration politique et l' immigration économique. Les immigrés économiques embarqués seront reconduits chez eux.

Personnellement, l'économie étant une maîtresse tyrannique,je ne fais  pas de distinction entre le politique et l'économique. Quitter son pays parce qu'on y crève de faim équivaut même si la mort est plus lente à quitter son pays parce qu'on est menacé de mort.

Nos experts les plus libéraux style BFM Business ne nous rabâchent ils pas à longueur de temps que la jeune élite française s'exile à la City à Londres ou au USA à cause de la politique en France qui les privent de s'épanouir. On ne peut pas être pour les choses uniquement quand cela nous arrange.

 Dans un monde global économie et politique sont désormais décloisonnés et'il ne peut y avoir que les capitaux qui circulent librement.

Nécronomiquement votre et bon week

 

09/11/2007

Marabout Marketing

5aa57119913a5f8e4eb1a909c338d6eb.jpg
Des dons naturels prodigieux
Il vous aide grâce à ses dons surnaturels de père en fils

PRESIDENT SARKOZY
Sérieux et grand voyant exceptionnel
Marabout très puissant,celui qui a conquis l’Afrique par ses prédictions
et sa gentillesse. Avec DONS exceptionnels de résoudre les problèmes
les plus désespérés.Je vous dis tous vos problèmes sans que vous me
posiez de questions. Il vous fait toute la traduction de vos rêves aussi.
Amour perdu. Emplois. Pouvoir d'achat. Travail entre hommes et femmes en quelques jours.
Protection dans les voyages et lieux d’habitations. Si vous êtes prisonnier,
il vient vous chercher. Retour immédiat du prisonnier dans la même semaine.
Si ton mari ou ta femme t’a quitté, tu viens ici et il (elle) courra derrière toi comme le chien.
Vous etes bloqué en panne de croissance ne le restez pas venez me voir
PUISSANTS DONS HEREDITAIRES