24/02/2017

L'économie existe et Macron est son prophète

Traimond.jpg

 

Woerth à raison de dire que Macron fait penser à un télévangéliste. C’est exactement ce qu’il est. Un messager du Dieu Economie dans un monde désenchanté.

Un nouveau prophète pour les startuppers qui pensent qu’ils vont changer le monde tout en devenant milliardaire et qui ont un poster du Che dans leur bureau.

Encore un paradoxe….

Il sera très dur pour Fillon de battre Macron sur le terrain du rationnel car justement ce que veulent les gens c’est du surnaturel. Les gens se foutent des programmes. Ils ne les lisent pas.

Paul Krugman le Nobel d’économie l’avait constaté «  nous vivons une crise de foi »

Une crise de foi dans le système.

Pour combattre les religions, les penseurs occidentaux ont dû révéler que Dieu n’existait pas.

Par conséquent, si Fillon veut vaincre Macron, il n’a d’autres choix que faire la révélation suivante :

L’économie n’existe pas ou alors si elle existe, elle n’est qu’une science négative : sang et larmes vont de pair avec licenciements et déficits.

La Nécronomie est bien plus amusante.

26/05/2012

Lagarde à vue et les grecs

 

 

1512659135.jpg

 

Christine Hagarde redevenue Lagarde à vue a tranché :

 

La directrice générale du FMI se dit consciente que nombre de Grecs souffrent de la crise économique et des mesures d'austérité et ont dû mal, par exemple, pour avoir accès aux soins. Mais "je pense plus aux petits enfants d'une école d'un petit village du Niger qui ont classe deux heures par jour, en partageant une chaise à trois, et qui ont très envie de pouvoir étudier", confie-t-elle. "Je les garde tout le temps à l'esprit. Parce que je pense qu'ils ont encore plus besoin d'aide que les gens à Athènes".

 

 

En exclusivité le

Marché des changes FMIen

 

1 nigérian = 3 grecs

1 portugais 4 espagnols

1 anglais 5 italiens

1 Allemand 10 français

 

Nécronomiquement votre

17/03/2012

Fin de Moi(s)

 

Modigliani et Picasso se rencontrèrent une fois. Ce fut un authentique choc culturel.

A la question de Picasso « Pourquoi, les Montparnos peignaient ils des mansardes ?»

Modigliani lui fit remarquer que les peintres de la renaissance peignaient le faste car ils vivaient dans des palais tandis que les Montparnos dont il était la figure de proue vivaient dans des chambres de bonnes et par conséquent peignaient des mansardes...

 

Picasso qui venait de décloisonner la peinture en inventant le cubisme leva alors ses yeux au ciel et répliqua :

« ça, c'est un raisonnement de fin de mois...»


Ces raisonnements de fin de mois, c'est désormais un travailleur sur quatre qui va les vivre en Europe à l'image de ce qui se passe en Allemagne, en Grèce, en Espagne ou en Italie avec Monti nouvelle (Goldman saque...) icône de la Money Power et bientôt en France.

 

Nicolas Sarkozy l'a compris , raison pour laquelle il a déclaré la mort des syndicats responsables selon lui des blocage du marché du travail.

 

La vérité est hélas d’une simplicité biblique : il ne peut y avoir de sortie de crise avec un chômage massif sans libéralisation du Marché du travail en terme de salaire et de durée légale.

 

Sarkozy ne se propose pas d'inventer le cubisme économique, il a déjà essayé sans y parvenir de faire tournée une roue carré avec son fameux travailler plus pour gagner plus en temps de crise inventant par là le surréalisme économique.

 

Nous nous dirigeons donc tout droit vers l’avènement du travailleur pauvre à moins que d'ici là, le peuple ne signifie au Président sortant un raisonnement de faim de Moi et qu'un angoissé sorti de la foule se propose de renégocier ce qui semble satisfaire les dirigeants européens qui ont l'air de croire qu'on avance bien mieux avec le ventre creux.

Nécronomiquement votre

PS / L'Allemagne vient de faire un appel d'offre pour de la main d'oeuvre : 13 000 portugais ont répondu...Ils en ont pris 500...imaginez un peu les flux migratoires intra européens auxquels nous allons assister.