17/03/2020

Votre guide en 12 points de la Grande Dépression à venir :

 

coronavirus,récession,très grande dépression,fin libéralisme,évolution,révolution,depot de bilan,futur capitaiismeCe n'est pas parce que la société connaît des troubles que votre vie personnelle le doit. Et une dépression ne doit pas être déprimante. La plus grande partie de la richesse réelle du monde existera toujours - elle ne fera que changer de propriétaire.

QQ notions de base par JPC et le VINCE INSTITUTE

1 – Nous allons entrer dans une période de déflation comme dans la plupart des crises de ce genre. La déflation est l’inverse de l’inflation qui selon Rachida Dati est une pratique sexuelle économique destinée à augmenter le goût de la vie.

https://www.bing.com/videos/search?q=DATI+FELLATION&v...

 

2- Druckerisation
Action de mourir en bonne santé et de ne pas coûter d’argent à la sécu. L’objectif de tous citoyens.

 

3- Ne prenez pas l’avion sauf au choix Pan Âmes Airlines ou Suicid ‘Air.

4- Devenez Market Friendly
Devenir Market Friendly est assurément la voie royale vers l'optimisme, cela vous permettra de passer les épreuves en toute sérénité, le sourire aux lèvres en prime (cash) sans déprime.
Quelques notions de base à acquérir :
Un Market friendly (ami de la Money Power) croit en la Rilance, concept nécronomique inventée par Christine Hagarde qui permet de réconcilier l'inconciliable : Rigueur et relance.
Terminologie :
Baisse du chômage : un Market friendly ne raisonne pas en termes de hausse du chômage, il raisonne en termes de baisse de la hausse.
Sortie de crise : Un Market Friendly ne raisonne pas en termes de fin de crise mais de fin du début de la crise.

Ne pas oublier également la théorie de l'enfant hydrocéphale qui fait quelques pas et retombe parce que la tête (dette d'état) est trop lourde...
Le Market Friendly ne regarde pas BFM business, c'est BFM Business qui le regarde...

5- Faites la différence entre l'honnêteté avec vous-même et l'honnêteté avec les autres. Le point premier doit être rigoureux; le deuxième doit être flexible… en particulier avec les assureurs et les mutuelles santé.

6- Bulle verte le recyclage du capitalisme
La supra bulle…La bulle de l’écologie et de la transition énergétique…La seule capable de refaire partir l’économie au niveau mondiale. Exemple le cercueil en carton : écologique, bio dégradable et résout le problème de l’obésité dans les banlieues puisque le carton mouillé prend les formes…


7- Intégrez bien le fait que la Fête du slip est terminée :
Pour Alan Greenspan, l'ancien timonier de la Réserve fédérale américaine, les ventes de slips sur le territoire américain étaient un indice économique comme un autre, à l'image des ventes de logements, de l'indice ISM manufacturier ou encore des chiffres du chômage. Greenspan s'intéressait tout particulièrement aux données dites «prolétaires» pour prendre le pouls de l'économie. Les ventes de slips en faisaient partie. Il estimait ainsi que l'homme, contrairement à la femme, considérait cet achat secondaire, et qu'il était prêt à faire l'impasse si les conditions économiques se détérioraient…
L'indice du slip étant devenu l'ultime indicateur économique, sa détérioration démontre que la Fête du slip est terminée. La croissance molle précède la débandade. Aussi sûrement que le retour en récession précède la dépression.

8- Ne soyez pas Hors sol comme les hommes politiques.
Maintenant qu’il est acté que nos hommes politiques sont pris en otages par leurs hormones, on comprend mieux pourquoi ils sont les seuls à voir des reprises de l’économie. Avoir les jambes en l’air empêche d’avoir les pieds sur terre.

9- Ne vous inquiétez pas pour l'argent; ce que vous n'avez pas ne devrait pas vous inquiéter.

10- N’allez pas bosser et ne sombrez pas dans le Kervielisme qui se manifeste par un désir incontrôlable de vouloir faire gagner de l’argent à son employeur contre son gré dans des proportions gigantesques et sans prendre le moindre euro au passage.

11- Ne le prenez pas personnellement lorsque vous perdrez votre emploi. Cette économie fait le tour de la cuvette des toilettes; avant que ce ne soit fini, beaucoup d'autres bonnes personnes perdront également leur emploi.

12- Le bonheur est dans le prêt mais la mort ne peut être à crédit. Assurance vie et convention obsèques sécurise votre parcours consommateur.
Le jugement dernier se fera selon votre adresse IP pour savoir si vous avez suffisamment produit et consommé de votre vivant. Un fœtus n’est rien d’autre que le fruit d’un business plan menstruel et un vieux n’est rien d’autre qu’un tas d’épargne non consommé.

 

12/03/2020

la mutation consommateur citoyen

 

 

ITALIE.pngIl est parfois difficile d'avoir raison depuis 2005, j'écris sur la très grande Crise. Ces écrits ont donné lieu à un livre Crise et Mutation resté confidentiel à ce jour dont je suis très fier car j'ai été le premier à comprendre que nous n'étions pas dans une simple crise mais dans une mutation où l'instant présent allait être tout ce qui nous resterait.

Avant d'écrire, j'ai été pendant 25 ans entrepreneur spécialisé dans les mutations consommateurs citoyens, ce qui je crois me donne une grande légitimité par rapport aux économistes traditionnels/

C'est la raison pour laquelle ce blog est installé sur la plateforme des professionnels du marketing. J'ai voulu être un lanceur d'alerte mais en finale on m'a pris pour un fou. Certains pensant que j'étais devenu trop drogué ou cinglé.

Il n'y a pas pire aveugle que celui qui ne veut pas voir.

Aux USA, on commence à évoquer le Bail in, donc la possibilité pour les banques de bloquer pour survivre tous les comptes des particuliers au delà de 50 000 dollars. C'est un signe à prendre très au sérieux. En France, c'est 100 000 euros.

Comme je l'avais prédit dans ma note du 10 mars, "Christine Lagarde à vue n’annoncera pas une baisse de taux puisqu’ils sont déjà négatifs et s’enfoncer encore plus dans le négatif n’a plus d’efficacité au niveau monétaire.

J'ai donc raison sur tout

en attendant les news du jour

60 000 personnes en France en chömage partiel

Lagarde à vue de la BCE annonce 120 milliards de rachats de dettes jusqu'à la fin de l'année. D'après mes estimations, il faudrait 100 milliards par mois. Donc  plan bien insuffisant...

En Italie où j'ai de nombreux amis journalistes, une question se pose : les français sont ils devenus aussi arrogant que leur Président. Ils voient ce qui ce passe chez nous, mais ne font rien si ce n'est nous insulter en disant que nous avons un syteme de santé archaique et que le virus est moins virulent chez eux que chez nous. Les gens continuent à manifester à se réunir, tous les commerces sont ouverts...

https://www.msn.com/fr-fr/actualite/politique/sibeth-ndiaye-se-justifie-après-avoir-critiqué-la-gestion-du-coronavirus-par-litalie/ar-BB115Spl?ocid=spartandhp

Trump de son coté a interdit tous les vols venant d'Europe.

La question du jour etes vous prêts à mourir pour l'économie

L'homo economicus est il supérieur à l'homo erectus ?

Scott Gottlieb affirme que les États-Unis peuvent toujours éviter un résultat "semblable à l'Italie"
Le Royaume-Uni rapporte 2 décès supplémentaires
2ème joueur de d'Utah positif
Tournoi de la Ligue des champions 2020 possiblement reporté à l'année prochaine. Un joueur de la juventus Turin contaminé
Le football de la Major League américaine suspend le jeu
Les rapports affirment une fois de plus que Merkel est prête à sortir le chéquier
Les responsables de l'UE ont condamné l'interdiction de voyager de Trump
Trump dit que `` les marchés iront bien ''
L'Espagne a approuvé un plan de sauvetage de 2,8 milliards d'euros
La torche olympique allumée devant seulement 100 spectateurs
La Liga suspend la saison après que le joueur du Real Madrid se soit montré positif
Blackstone conseille aux sociétés du portefeuille de retirer des lignes de crédit renouvelables
Selon les rumeurs, la LNH planifie une suspension du match de championnat au début des éliminatoires
Un passager sur le vol JetBlue de NY à FLA teste positif pour le virus
Le cabinet espagnol testé pour le coronavirus
La Scandinavie commence à fermer des écoles
L'Iran atteint 3 millions d'Iraniens qui pourraient avoir été infectés
Les acteurs du marché hésitent à dissiper la liquidité du marché obligataire
Le nombre de morts dans le monde dépasse 5000

CAC 40 PLUS FORTE BAISSE HISTORIQUE

Nécronomiquement votre

09/03/2020

Les décombres

 

 

coronavirus,comprendre la crise,déflation,stagnation séculaire,bulle verte,dettes souveraines,banquiers centraux,très grande dépression,futurLa dégringolade actuelle des bourses est la plus forte enregistrée depuis la faillite de la banque Lehman Brothers à l’automne 2008. Depuis les années quatre-vingts, l’industrie de la finance est devenue l’industrie de base du système capitaliste mondial et a subi régulièrement des échecs. Mais avec les événements actuels et le choc exogène du coronavirus qui vient s’ajouter à l’incapacité de relancer les économies naturellement, la crise a pris une nouvelle ampleur. Lors de toutes les crises précédentes qui touchaient les centres capitalistes, c’étaient toujours les banquiers centraux qui jouaient le rôle de pompier suppléant les États. Aujourd’hui les pompiers d’hier sont le foyer de l’incendie.
Ce déplacement du point de départ de la crise n’est pas le fait du hasard, c’est la conséquence logique de la manière dont on a tenté de résoudre les crises précédentes. Que ce soit lors du krach de la nouvelle économie ou à la suite de la grande crise des marchés financiers de 2008, le soin d’enrayer la spirale descendante de l’économie mondiale était laissé aux banquiers centraux. Au moyen d’une politique de l’argent pas cher (taux d’intérêts bas voire négatifs), les banques centrales fournissaient la matière première pour la création d’une nouvelle bulle spéculative encore plus importante puisque les investisseurs avaient la garantie d’être sauvés à tout moment, il n’y avait donc plus de prise de risques. La capitalisme idéal…
Avec cette politique de planche à billets, les banquiers centraux ont freiné la chute de ce qu’on appelle l’économie réelle : l’augmentation toujours plus rapide de la dette devait servir de tampon jusqu’à ce que la dynamique de création de l’économie réelle se trouve une nouvelle sphère prometteuse et privée qui relance la machine.
Dans un premier temps, cette approche a donné satisfaction et certains « experts » estiment que Mario Draghi a sauvé l’Euro alors qu’il n’a fait en réalité qu’ajourner l’échéance de la catastrophe. Depuis plusieurs années, la conjoncture mondiale restait faible mais par la suite en raison du déversement d’argent gratuit de nouvelles bulles successives, comme celle de l’immobilier ou des Marchés actions se sont créés. Grâce à cette politique de taux d’intérêts extrêmement bas, et la nationalisation des pertes de la spéculation, on a réussi à éviter l’effondrement des marchés financiers et même à les faire monter à des plus hauts jamais vu.
. Les programmes de soutien à l’économie comme les baisses de charges en France ou d’impôts aux USA ont permis de stabiliser l’économie réelle, mais la production de l’industrie financière privée est restée en dessous du niveau qui aurait permis une limitation de l’endettement public. Beaucoup d’investisseurs préférant acheter des dettes souveraines, ou des dettes de sociétés cotées plutôt que d’investir dans l’économie réelle.
. Aujourd’hui l’endettement des États est devenu la bulle la plus importante de l’industrie financière.
Depuis la politique économique se trouve devant une question insoluble. D’un côté l’expansion de l’endettement étatique doit se poursuivre afin d’éviter une déflation. En même temps, les États doivent en permanence annoncer le retour vers des budgets équilibrés afin de maintenir leur propre crédibilité pour contracter de nouveaux crédits. Ce casse-tête représente l’arrière-plan de la prochaine très grande crise car dans le contexte actuel les endettements des pays comme la France qui dépasse allègrement les 100% vont être dépassés très largement
Dans la situation actuelle, il n’existe plus que deux solutions
1- Une politique budgétaire qui va accroitre considérablements les déficits et tant pis pour les fameux 3% de Maastricht et tant pis pour l’endettement des générations futures.
2- Une option monétaire
C’est-à-dire pour les banquiers centraux aller plus loin dans les taux négatifs ou racheter encore plus d’emprunts des États en difficultés ou des sociétés en difficultés avant qu’elles ne deviennent ce qu’on appelle dans le jargon des entreprises zombies.
Cela était considéré il y a quelques années comme le plus grand péché contre la stabilité monétaire et cela non sans raison : une banque centrale qui stocke, pour garantir la stabilité monétaire, à la place de titres rentables des créances pourries déplace la crise sur un nouveau terrain. La dévalorisation de l’endettement public est ajournée et la conséquence est une dévalorisation rampante de l’argent.
La prochaine étape logique du processus de crise est le passage de la crise des budgets étatiques vers la crise du médium argent puisque tous les prix sont faux avec l’argent gratuit.
Le capitalisme dépasse ses crises en préparant les suivantes, toujours plus importantes. Karl Marx disait déjà cela, mais jamais la transmutation du moyen d’éteindre la dernière crise en combustible pour la prochaine crise ne s’est faite aussi rapidement.