11/03/2012

Eau-delà à Vile pinte

 

Entendez vous la clameur qui monte des Marchés et l'euphorie de ceux qui annoncent que la Grèce est sauvée?

 

Pointons nos oreilles : Que dit la Money Power ?

 

 

Croyez vous, mes amis, que l''argent dans les coffres ait toujours été l'argent ?

Vous doutez vous de la passion qu'il a fallu entretenir pour que de sa première semence, il puisse ainsi se multiplier et de l'énergie dont il a fallu disposer pour rejeter ou consumer tout ce qui n'allait pas avec cette substance et qui fait qu’elle est inaltérable ?

Il n'est point d'autre salut que le travail raréfié tel un métal précieux pour libérer l homme de l’assistanat pour le transfigurer en héros du quotidien touché par la grâce.

 

Grâce de celui qui allant sur la lune découvre que la mer de la tranquillité n'est rien d'autre qu'une piscine des ténèbres au cap nègre et que la voie la plus certaine vers la sainteté consiste à payer ses dettes d'état quitte à finir rompu sur la croix du Golgotha à contre jour des projecteurs.

Unique façon de ressusciter économiquement dans la légende du saint buveur d’eau delà.

Marguerite Duras avait coutume de dire «L'alcool a eu dans ma vie la fonction que Dieu n'a pas eu...» Les nécronomistes ne croient pas au miracle économique et à la légende du saint buveur.

 

En route pour la dureté de la TGD

 

 

 

 

04/03/2012

Angkor et encore

 

La civilisation Khmer avait autrefois appris l'art étrange d'apprivoiser les déluges saisonniers en stockant l'eau dans d'immenses réservoirs pour la restituer en période de sécheresse avant que d'immenses pluies torrentielles viennent anéantir le système hydraulique causant alors l'anéantissement de la civilisation.

 

L’Europe composé de petits fiefs devenus un empire allait connaître le même sort stockant l'argent dans l'immense réservoir des banques sans que celles-ci ci ne puissent le restituer en période de sécheresse économique provoquant l anéantissement du système économique.

 

Même motif même punition, Angkor et encore...

 

Pourtant La Money Power n'avait elle pas proclamé ?:

 

« Nous sommes comme Bouddha et nous avons la possibilité comme lui de renaître autant de fois que bon nous semblera...»

 

L a bulle verte était l'unique façon de sortir de la crise et la prochaine réincarnation de la Money Power : poussettes Mac Laren et voitures électriques, seules les nounous restaient pauvres. En attendant que la bulle se forme et se déforme , il y avait les segments en hypercroissance : Marché du recouvrement pour les riches, le Marché de la sécurité des biens et des personnes (pour les mêmes) avec en prime pour les employés des pompes funèbres une remise sur le caveau... Mieux que les tickets restaurant....en terme de monnaies complémentaires....

Pour le reste, il s'agissait juste de faire valider par les labos pharmaceutiques la mise sur le marché d'un nouvel anti Très Grand Dépresseur.

Évangélisme et Archangélisme économique s'étaient transformés en engloutissement Angkorien dans un long chemin qui menait de la couleur ferrari à la couleur du sang...Sang(s) que personne à ce jour n'y retrouve à redire, trop ignorant pour se repentir, trop endetté pour se redresser.

La TGD et la perte du bonheur dans les démocraties de Marché allaient passer par là...Il ne s'agissait plus pour les Etats et leurs consommateurs citoyens de gagner de l'argent mais d'en économiser sur tous les actes de la vie quotidienne...

Priape le grec du FMI n'était plus un dieu et devenait un malade comme un autre...Une érection nationale n'y pouvait rien changer...RIP Made Product in France....

Too late...

La dernière frontière composée de charters venait de tomber...

La France triomphait à Hollywood...subprimée Napalm d'or de la décomposition à venir...

 

Nécronomiquement votre

 

 

 

 

 

25/02/2012

Boire la lie jusqu'à l'Halal

 

 

Le monde virant au gouffre blanc gouverné par les icebergs qui dérivent, les nécronomistes savouraient le modèle hypnotique composé d'exil exportateur et d'aliénation spatiale (Grande Germanie), chère à Angela Merkel, qu'ils considéraient comme l'histoire d'une ancienne basilique mérovingienne devenue un temple païen : Une ombre dont seul le soleil aurait eu pitié tel un bobo insomniaque et glacé dans le flux savant des temps , nourrissant son hémorragie interne dans l'habit de lumière du solutionniste de la crise: « Si peu à offrir et rien à espérer...»

L'arrogance de celui qui en achetant des meubles dispose de sa mort et peut affronter n'importe que enjeu tel un agent, autrefois immobilier, qui prend du viagra à son petit déjeuner pour avoir RV avec Sharon Mégastone pour un bien à crédit sur trente ans mariée qu'elle est avec avec un homme dont elle divorcera en moins de cinq ans.

S' incarner devant les humains devenant une activité à hauts risques, les nécronomistes devaient, en leurs contrées boire le calice de la non possession nécronomique jusqu'à l'Halal , relais de croissance, où la religion épouse la consommation et meilleure thérapie conte l'addiction genre idées floconneuses et mocassins blancs des laboratoires Roche off shore sans ordonnances à des âges où il était préférable de goûter la torpeur d'une fugue thaïlandaise où une fille se love contre vous par un mécanisme de pré-retraite.

Nous n'en étions pas là, plafonnés par la hauteur de nos ambitions, mais nous n'avions jamais voulu vivre comme cela; Gare du Nord , c'est la loi du Score...

L' heure État était au paiement des dettes que nous n'avions pas contractées et désormais payables métaux précieux sur l'ongle (faites des cadeaux à vos enfants/ce sont eux qui les paieront...)

la fête du slip se terminait et le rendez vous avec la NASA était annulé dans le monde de la croissance permanente résumée en cette phrase sublime

« Mon âme trime jusqu'à la mort».

 

Nécronomiquement votre.