06/09/2016

Un éléphant ça Trump enormement

Aux USA tout va très bien comme dab

Taux zéro for ever

licenciements annoncés

Wal-Mart Stores (Distribution) : 17 500 emplois supprimés

Halliburton (Energie) : 15 200 emplois supprimés

Intel (Technologie) : 12 000 emplois supprimés

Schlumberger (Energie) : 10 000 emplois supprimés

Seagate Technology : 8 100 emplois supprimés

Bank of America (Finance) : 8 000 emplois supprimés

Weatherford International (Energie) : 8 000 emplois supprimés

DuPont Pioneer (Chimie) : 6 000 emplois supprimés

National Oilwell Varco (Energie) : 6 000 emplois supprimés

Cisco (Technologie) : 5 500 emplois supprimés

Microsoft (Technologie) : 4 700 emplois supprimés

Hancock Fabrics (Distribution) : 4 500 emplois supprimés

Macy's (Distribution) : 4 350 emplois supprimés

 

Avec de telles performances nécronomiques, les actions de ces sociétés ne peuvent que monter...

Quant aux salariés, ils seront déradicalisés de la société de consommation et du monde du travail. Ainsi va la mollahrisation du capitalisme dans le cadre du djihad pour la croissance négative.

 

 

 

 

 http://247wallst.com/special-report/2016/08/19/12-companies-laying-off-the-most-workers

09/02/2016

La machine molle (suite)

 

C'est la panik la plus complète dans l'hypermarché mondial.

Il n'y a pas besoin de comprendre beaucoup la finance pour capter que si les investisseurs quittent les marchés actions pour acheter de la dette souveraine allemande à 10 ans rémunérée à 0 % ou de la dette japonaise à dix ans rémunérée en taux négatifs (on paye pour conserver son argent), cela ne sent pas le souffre mais le sapin avec les boules qui clignotent mais sans les guirlandes.

Partant delà, nous pouvons même vous annoncer le nom du prochain prix Nobel d'économie : Robert Gordon, le prédicateur de la stagnation séculaire et si ce n'est pas lui cela sera Larry Summers quoique ce dernier reste une solution de rechange intéressante à la tête de le FED lorsqu'il faudra sacrifier la mère Janet coupable d'avoir remonter les taux trop taux la tête à tauxtaux.

En France, on constate ces derniers mois que beaucoup d'économistes viennent de se rallier à ce constat. Citons par exemple Daniel Cohen, Patrick Artus qui y sont allés de leur petit ouvrage. Cohen étant de loin le plus brillant.

Plus récemment, Pierre Noel Giraud les a rejoint avec son livre "l'homme inutile".

Il est à noter qu'aucun des économistes cités ne croient à des masses d'emplois dans la croissance verte ou dans le numérique.

Voir note du 15 04 2015 La machine molle

http://necronomie.blogsmarketing.adetem.org/archives/2015...

En résumé de la visibilité, on ne va en manquer puisque dans le meilleur des cas, on va vivre une période de croissance anémique de dix ans minimum d'où l'importance du Deus ex machina " le terrorisme" unique argument des politiques pour justifier leur raison d'être et masquer l'incompétence absolue dont ils ont fait preuve sur un plan économique.

Photos ci dessous :

Marcel Trougnat Geek et startuper confirmé   en compagnie de Raoul Laplante spécialiste de la transition energétique intestinale verte made in France   th0Fgeek.jpg                                 

           bulle.png        

 

                                                                                                                                        

 

13/06/2015

Pourquoi Marchons Nous Hébétés ?

45402.jpg 

 

 

 

 

 

 

Il est  des dettes qui pareilles à la lèpre, rongent les pays lentement dans l'indifférence.

Ce sont là des maux dont on ne peut s'ouvrir à aucun autre pays. La dette, on peut s'y pendre pas s'y suspendre.

La Grèce en fait la triste expérience et il faut un courage inouï à ses dirigeants et à son peuple pour résister la pression de la commission européenne qui tel un chien affamé reniflant des immondices, et qui, du plus loin qu'il voit quelqu'un apporter des déchets, prend peur, court se cacher, puis revient choisir parmi les rogatons frais, les morceaux qui lui plaisent.

La situation de la Grèce, nous dit-on, est à ranger au nombre des accidents extra-ordinaires et si jamais un nécronomiste les décrit par la parole ou par la plume, les gens, respectueux des conceptions couramment admises, qu'ils partagent d'ailleurs eux-mêmes, s'efforcent d'accueillir son récit avec un sourire ironique.

La Grèce est une erreur de l'Eurozone proclame les dirigeants européens n'ayant aucun autre rémède à proposer que l'austérite qui ne paye plus les loyers et l'électricité.

La situation est devenue surréaliste /

J'ai encadré mon loyer,je l'ai mis dans le salon et je parle à ma lampe, il faut qu'elle me comprenne...

La vérité, c'est que, comme je le dis souvent, nous ne sommes que des funambules qui avançons de bulles en bulles ou peut être, puisque nous marchons hébétes, des somnambules qui naviguons de bulles en bulles.

Pénétrera-t-on un jour le mystère de ces accidents métaphysiques, de ces reflets de l'ombre de l'âme, perceptibles seulement dans l'hébétude qui sépare le sommeil de l'état de veille ou le sommet de l'Etat qui veille du sommeil.

Rien n'est moins sûr avec des ministres qui gravitent entre ciel et terre...