13/06/2015

Pourquoi Marchons Nous Hébétés ?

45402.jpg 

 

 

 

 

 

 

Il est  des dettes qui pareilles à la lèpre, rongent les pays lentement dans l'indifférence.

Ce sont là des maux dont on ne peut s'ouvrir à aucun autre pays. La dette, on peut s'y pendre pas s'y suspendre.

La Grèce en fait la triste expérience et il faut un courage inouï à ses dirigeants et à son peuple pour résister la pression de la commission européenne qui tel un chien affamé reniflant des immondices, et qui, du plus loin qu'il voit quelqu'un apporter des déchets, prend peur, court se cacher, puis revient choisir parmi les rogatons frais, les morceaux qui lui plaisent.

La situation de la Grèce, nous dit-on, est à ranger au nombre des accidents extra-ordinaires et si jamais un nécronomiste les décrit par la parole ou par la plume, les gens, respectueux des conceptions couramment admises, qu'ils partagent d'ailleurs eux-mêmes, s'efforcent d'accueillir son récit avec un sourire ironique.

La Grèce est une erreur de l'Eurozone proclame les dirigeants européens n'ayant aucun autre rémède à proposer que l'austérite qui ne paye plus les loyers et l'électricité.

La situation est devenue surréaliste /

J'ai encadré mon loyer,je l'ai mis dans le salon et je parle à ma lampe, il faut qu'elle me comprenne...

La vérité, c'est que, comme je le dis souvent, nous ne sommes que des funambules qui avançons de bulles en bulles ou peut être, puisque nous marchons hébétes, des somnambules qui naviguons de bulles en bulles.

Pénétrera-t-on un jour le mystère de ces accidents métaphysiques, de ces reflets de l'ombre de l'âme, perceptibles seulement dans l'hébétude qui sépare le sommeil de l'état de veille ou le sommet de l'Etat qui veille du sommeil.

Rien n'est moins sûr avec des ministres qui gravitent entre ciel et terre... 

 

 

07/09/2014

La sortie de crise par le haut pour la Money Power

 

 

1146990399.gif

Une politique monétaire accommodante ne pouvant à elle seule garantir une inflation, le souci est maintenant d’augmenter le pouvoir d’H.A des «  "avec encore quelques dents » en leur permettant de travailler le dimanche et autres jours fériés en attendant la suppression de la durée légale à fortiori des trente-cinq heures et du coup des heures sup….

Avec l’augmentation de deux points de la TVA qui nous pend au bout du nez quelques soient les gouvernements.

Bref Travaillez plus en étant moins payé en tant que travailleur tout en étant  taxé plus en tant que consommateur ; le tout pour pouvoir créer une inflation qui rassurera ceux qui ont des capitaux qui constateront eux-mêmes, ce que prédisait le génial La Boétie dans son « Discours sur la servitude volontaire. »

Mieux que Nike dans les banlieues : L’inflation financé par les pauvres contre eux…Le fameux double dong, cher aux nécronomistes….

 

 

 

 

 

 

 

 

 

04/09/2014

OTAN en emporte l'évier

Du châtiment des neufs orifices qui conduit à la stagdéflation japonaise (vous serez punis  par tous les orifices par lesquels  vous avez consommé), en passant par le grand écart fessiale « Merci pour ce moment »  « De rien quand on peut rendre sévices…. »

Cinquante nuances de feuille de roseEdition Money Power

L’actualité erotico économique conduite par R.A.S Poutine is a love machine n’en finit pas de consumer la légion des damnés sur fond de danse des sans  dents dans l’OTAN

Eut il existé un jour d’autres anges  que les banquiers d’affaires  hurlant à la Macron économie ???

La perversité forcenée de la Money Power pouvait elle mener un jour à la lumière que rien n’éteint : La consommation durable… aAors même que les histoires d’amour avaient une fin ?

La fête du slip était définitivement terminée…Rappelons pour les béotiens  non nécronomisés qu’Alan Greenspan ex gouverneur de la FED  regardait avec attention les indices manufacturiers et plus précisément les ventes de slip car il considérait que contrairement aux femmes, les hommes considéraient cet achat comme secondaire en période de crise…

On comprend mieux pourquoi notre Président a annoncé que la croissance était de retour…

Bienvenue dans la stagdéflation…

PS / Que penser de l’homme de l’Atlantide qui gardait toujours le même calbute ?

th.jpeg