04/10/2010

Le patchwork du lundi

33c0b631d892cad19c65683c402a02e8.jpg

 

 

 

Du gravier électronique : c'est ce sur quoi s'éveillait JPC, face contraire du Marché dans le Marché.
Les images maintenant filaient : vitamines soniques, images modernes chantant le futur proche et la catastrophe annoncée.

JPC était captif de Mozart.
Le requiem K 626 tournait dans le lecteur.
Le temps approchait où son cerveau pourrait être échangé contre un IPOD.
Les maladies ne seraient plus alors que des 1 et des 0 connectés directement aux assurances privées.
Le médecin traitant ne serait plus localisé mais glocalisé
et l'homme absent, régnerait sur un Éden vert, supra-bulle qui devait vaincre la TGD.

L'alternative étant comme chacun sait : le châtiment des neufs orifices à la japonaise...la stagdéflation ...

JPC savait que l'Economie de Marché était un immense aéroport mythique sur lequel chaque nation se voyait attribuer sa note et sa piste d'atterrissage : Soft landing, Hard landing, Krach.
Seul au sommet de la tour de contrôle, Le messie noir tel un muezzin multimédia distillait ses convictions dans un bruissement de neutrons froissés iraniens.
« Yes we can...»
JPC se sentait superficiellement européen. il savait que le temps demain ne s'écoulerait plus qu'en milligramme d'informations parfaitement dosées pour l'opinion publique et qu'un trait de G 20 relierait le monde entier aux USA.

We play together, we pay together

Les dernières obligations émises par l’Allemagne pour financer la 1er guerre ( ne restait plus que la Shoah) arrivaient à leur terme ce mois ci …Arbeit macht frei allait elle sauver à présent l’Espagne ou éviter le coup du picador  ?

Jamais les incertitudes n’avaient été aussi grandes : Nicht arbeit

Le Bit avertissait : « dans 35 pays où les statistiques sont disponibles, près de 40 % des demandeurs d'emploi sont sans travail depuis plus d'un an et courent donc un risque important de démoralisation, de perte de l'estime de soi et de problèmes psychologiques'. La crise sociale devient politique… »

Noam Chomsky pouvait prendre la parole :

http://www.pressenza.com/npermalink/les-dix-strategies-de...

L’économie de Marché biométrique serait le sentier qui mène de la TGD à la bulle verte mais échanger la façade renaissance au mille fenêtres contre un oeil de bœuf n’attire pas les touristes.

Faisons comme Obama, déconseillons leur de venir, mieux vaut qu'ils (dé)pensent au pays.

 

22/09/2010

Domination/Soumission

 

crises_s.jpg

 

Même en période d’attentats, Le Dieu de la Conso est le seul luxe,

Nécronomistes convaincus, nous savons qu’il ne s’apprécie que vicieux et sale...

Le consommateur s’aventurant pour la première fois hors de son corps découvrait que derrière chaque acte d’achat se dissimulait un plan social, quittant le sanctuaire immaculé et peu sadienne cellule nécronomique,…effrois et légers dés (des)astres lorsqu il fallut face a la masse aveugle prendre place …

Il ne s’agissait plus d’avancer masqué d’un loup blême mais par pas de deux, aux termes desquels allaient se produire un autodafé du règne du consommateur idiot vêtu d’un smoking de fumée…Bulle verte oblige...

L’ acte d’achat commandant le privilège de vendre

Bienvenue dans la Très Grande Dépression....

21/09/2010

Qui a apporté le plus à la Colombie de Jean-Luc Delarue ou d'Ingrid Betancourt ?

 

1979bbeaab3dbe4c9ec755129dad540b.jpg

 

 

Nécronomiste colombien : Jean luc Delarue, Monsieur, il pèse lourd dans la balance commerciale du pays, référencé grand compte à l’export, La Colombie est fière d’être sous traitante d’une marque mondiale comme Delarue. Nous sommes un maillon stratégique dans la chaîne d’assemblage de Mr Delarue...

Nécronomiste français : il ne faut pas regarder la balance commerciale mais la balance des paiements, Une ligne en France prise par Jean-luc vaut mille fois plus chère que sa valeur de production au pays…Jean-Luc Delarue crée de la valeur ajoutée dont seul notre pays profite en terme d'audience et de culture….

Consensus nécronomique : Jean luc Delarue est un activiste économique, il n’attend pas que l’Etat lui prenne des impôts pour redistribuer ses richesses et cela dans une logique éthique d’équitabilité qui préfigure la bulle verte…La promesse d'un monde meilleur, la supra-bulle, la seule qui pourra nous sortir de la Très Grande Crise....

Concernant Ingrid Betancourt : Même si tout le monde a reconnu qu’elle était lourde dans la balance du deal de sa libération, n’ayant ramené de tunes à personne et en demandant à tout le monde, elle ne fait plus l’objet d’un enjeu nécronomique ou marketing…Hors film de boules filmés par les Farcs….Gonzo power...

Nécronomiquement votre...