27/10/2008

Dernière Porte Avant La Cave (stagdéflation)

973485698.jpg




Pour simplifier les choses pour les non initiés, on va dire que nous en sommes en ce moment à ce que nous autres, nécronomistes, appellons la dernière porte avant la cave.

Autrement dit une fois le seuil de résistance (CAC 40) des 2800 points (synthèse des économistes traditionnels) sera enfoncé, nous nous projeterons allégrement à moins d'un an vers les 1700 points
(a + ou - 500 pts près)

A ce stade, dans l'économie française telle qu'elle est organisée, chacun pourra craindre pour son emploi.

Dernière porte avant la cave...la prochaine étape, c'est tout le monde descend ...<strong>Stagdéflation....

Entre temps, l'ami Jean-claude (BCE) va être contraint d'appuyer plusieurs sur le bouton du détonateur, il n'a plus le choix...ainsi que nous l' avions annoncé.

Nécronomiquement votre

23/10/2008

Etat Providence : Le Retour

Refondation du capitalisme An 1
Karl-Nicolas Marxkozy. Président de la France, de l'Europe et bientôt du Monde (le journal)

Nicolas va se rendre aux USSRA, pour entendre Bernie la Plante Bernanke plaider pour un nouveau New Deal à la Roosevelt.
Le premier New Deal marque l'apparition de l'état providence aux USA notamment à travers le welfare state perçu à l'époque par la majorité comme une incitation pour les pauvres à la paresse.
En gros, il s'agit toujours de filer de l'argent aux plus démunis pour leur permettre de consommer.
Logique dans des sociétés de consommation ou le PIB repose la dessus et ou la seule vertu reconnue au travail, est qu'il permet de consommer.

En pareille crise que la TGD, il n'y a pas d'autres solutions que d'accroître les déficits et de distribuer du cash aux pauvres pour qu'ils le claquent.
Les classes moyennes , après avoir cru être millionnaire grâce à l'immobilier et à la bourse vont devoir financer les plans de relances basé sur l'endettement (du Bobo au Gogo).
Il n'y a pas le choix : New Deal = Paix Sociale.

Notre Président, sprintant dans un marathon parti , il y a 30 ans, et qui n' a eu de cesse après son élection que de courir après le modele américain au moment où celui ci était en train de s écrouler, continue sa formation de socialo-communiste comme on disait autrefois (influence de Carla ...???).
Après l'intérêt de la régulation, des nationalisations et de l'interventionnisme, il va donc se rendre aux USA pour y constater le changement de cap car il s'agit maintenant de rassurer la population terrifiée à l'idée de tout perdre.
Lui qui ne cesse d'aller à contre courant a décidé de remettre tout le monde au travail au moment ou il n y en a plus...à tel point qu'il va être obligé d'augmenter les emplois aidés...
Va t il finalement faire comme son modèle et nous distribuer du cash...pour soutenir la consommation en creusant les déficits comme le modèle US et léguer les dettes à son fiston ?
Jusqu'à présent, on était organisé comme ça... pourquoi changer ??
Après nous le déluge....

Nécronomiquement votre

15/10/2008

Moralisation du capitalisme : la question subprimée du soir ...

Vaut-il mieux être l'aveugle qui pisse par la fenêtre que le farceur qui l' y a amené ????


Nécronomiquement votre