21/09/2010

Qui a apporté le plus à la Colombie de Jean-Luc Delarue ou d'Ingrid Betancourt ?

 

1979bbeaab3dbe4c9ec755129dad540b.jpg

 

 

Nécronomiste colombien : Jean luc Delarue, Monsieur, il pèse lourd dans la balance commerciale du pays, référencé grand compte à l’export, La Colombie est fière d’être sous traitante d’une marque mondiale comme Delarue. Nous sommes un maillon stratégique dans la chaîne d’assemblage de Mr Delarue...

Nécronomiste français : il ne faut pas regarder la balance commerciale mais la balance des paiements, Une ligne en France prise par Jean-luc vaut mille fois plus chère que sa valeur de production au pays…Jean-Luc Delarue crée de la valeur ajoutée dont seul notre pays profite en terme d'audience et de culture….

Consensus nécronomique : Jean luc Delarue est un activiste économique, il n’attend pas que l’Etat lui prenne des impôts pour redistribuer ses richesses et cela dans une logique éthique d’équitabilité qui préfigure la bulle verte…La promesse d'un monde meilleur, la supra-bulle, la seule qui pourra nous sortir de la Très Grande Crise....

Concernant Ingrid Betancourt : Même si tout le monde a reconnu qu’elle était lourde dans la balance du deal de sa libération, n’ayant ramené de tunes à personne et en demandant à tout le monde, elle ne fait plus l’objet d’un enjeu nécronomique ou marketing…Hors film de boules filmés par les Farcs….Gonzo power...

Nécronomiquement votre...

09/07/2010

TGD et perte du bonheur

 

 

arton6799.jpg


 

Une anecdote en live, qui m'est arrivé hier et qui illustre bien la Très Grande Dépression à venir...Ainsi que l'immanquable perte du bonheur dans les Démocraties de Marché.

 

Bref, je discutais avec l'ami Fred.V, producteur de cinéma de son état. Dans un soudain élan de sympathie dont je suis encore capable,

Je lui suggérai de désormais, payer les acteurs au prix du métier qu'ils incarnent.

Ainsi celui qui jouerai le rôle d'un électricien serait payé comme un électricien et ainsi de suite...

On verrait alors si ce sont réellement de bons acteurs...

Fred V se tourna alors vers moi

" Si une telle chose venait à voir le jour, je déposerai immédiatement le bilan. Les gens ne veulent pas voir des films sur des ouvriers, les gens veulent veulent voir des vies de stars...et je ne pourrai jamais payer des comediens comme des stars..."

Cette anecdote démontre à quel point le retour à la réalité va être violent...lorsque la misère sera tellement présente sous nos yeux et dans sa violence quotidienne et qu'on ne pourra même plus s'en évader faute de cash...

" c'était un pote de sex shop, au fil du temps, nous sommes devenus des copains de bistrot"

Un témoin nécronomique rescapé de la TGD

 

PS : Léon Bloy avait coutume de dire que comédien était le dernier métier avant la prostitution...

 

05/07/2010

Entretien avec un vampire...

 

nic_endo.jpg

 

 

http://www.uneautrefrance.fr/