09/07/2015

L'OXI gêne (les géneurs s'installeront, les génés s'en iront)

 

 

 

grece,syriza,economie,philos^hie,bien etre,revolution,evolution tsipras

 

Passé la journée avec Hassan un émissioniste notoire que je soupçonne d’être un liquidationiste secret (voir note du 6 mai) et Euclide la déveine.

 

« Mince les gars, je suis juste qu’un vieux cancer dégoutant et il faut bien que je prolifère ». nous dit Hassan les yeux invisibles derrière des lunettes fumées. Nous le regardons consternés.

 

Euclide la déveine est un ami entrepreneur grec. Il faut savoir qu’en Grèce  où il y quarante pour cent de fonctionnaires, il y a peu de salariés du privé donc beaucoup de gens sont indépendants ou en quelque sorte autoentrepreneur de l’économie parallèle. A part le tourisme et le vin et les olives à l’export, il y a peu de bizness made in Grèce. C’est pourquoi il faut être très créatif comme l’est Euclide la déveine qui traine derrière lui une quantité impressionnante d’insuccess stories comme dirait BFM Business.

 

Euclide a fait preuve de beaucoup de créativité pour inventer des business model qui n’existaient pas dans son pays. Il a lamentablement échoué dans l’industrie de la grenouille de table, du chihuahua, du poisson de combats siamois,  des babouins à cul violet de tripoli, des perles de cultures. Il a essayé également sans succès  d’ouvrir un cimetière des amants avec des cercueils deux places, d’exploiter un bordel par Internet, de créer une marque de préservatif pendant la crise du caoutchouc et de commercialiser de la pénicilline sans ordonnance. Le tissu économique et social étant interdépendant avec le tissu affectif, sa femme l'a quitté pour un touriste allemand qui exporte des machines outils et son fils qui ne veut plus le voir fait des études à Londres où il envisage de travailler à la City.

Euclide n'en veut à personne, il a fait ce qu'il a pu et a même promis aux chinois qui contrôlent une partie du port du  Pirée de ne pas se réincarner.

Quant à sa femme et son fils, ils viennent passer leurs vacances en Grèce car on se repose mieux chez les non compétitifs non productifs et ça comme dit Euclide c'est une vraie valeur ajoutée qu'il faut préserver et qui ne peut souffrir d'une augmentation de la TVA.

 

PS feuilletez les premières pages de La Grande Déconnexion (en bas à droite...Tout était déjà écrit sur l'Europe de la Xénophobie)



 

 

 

29/06/2015

Panik dans l'hypermarché

th (3).jpgth2L4XHZIE.jpg

La chanson des types réglos

" Wenn scheissen blut von messer spritz

  Denn geht schon alles gut"

 

Quand le sang des salauds gicle sous  le couteau                                

alors tout est pour le mieux

 

Ce à quoi lui répond

La chanson des clochards souverains

Fils de la peine et du danger

Servirez vous un étranger ?

Fils de la honte et du chagrin

L'acclamerez vous demain ?

 

Pendant ce temps là si vous ne faites pas partie des happy few de la money power, n'oubliez pas que le winner takes all

 

26/01/2015

Va te faire voir chez les grecs

grece.jpgEh oui, c'est bel et bien parti....

Il est à noter que la première visite de Tsipras a été pour convaincre les extremistes de droite indépendants de rallier sa coalition rendant crédible le scénario de convergence des extrêmes vers un centre radical (pas un centre commercial) que nous évoquions depuis longtemps. Scénario qui a même abouti en Russie avec le National-Bolchévisme.

Le Front national ne s'est-il d'ailleurs pas réjoui de la victoire de Syriza ?

Il s' agit en fait de l'échec de la plupart des partis européeistes qui se sont succèdés. Espagne en Mai, Portugal, Italie ...D'autres suivront, d'autant que les bourses sous perfusions s'en moquent éperdument, galvanisées qu'elles sont par la planche à billet de la BCE.

Les libéraux s"agrippent à leur compétitivité et à leurs réformes structurelles mais le PIB peut bien s'élever et les déficits se combler telle n'est pas l'expérience qu'en font les peuples dans un contexte de mutation.

Rien n'est possible sans l'adhésion des peuples si ils refusent de participer à un projet pour lequel ils n'ont pas voté ou voté NON, surtout quand il été ratifié par le parlement sans leur accord dans un déni de démocratie.

Autrement dit le PIB ne croitra plus que très peu et le chômage restera massif en l'absence de participations des pauvres qui consommeront de moins en moins mais aussi des privilègiers et des riches qui n'investiront plus dans l'économie réelle où se délocaliseront. Seuls les pauvres sont condamnés à s"appauvrir sur le lieu même de leur richesse.

Ainsi va la trappe à liquidités...Ainsi va le châtiment des neufs orifices à la japonaise...

En voyant notre Président exhorter les français à consommer et à profiter des soldes après les attentats reproduisant ainsi le modèle et le discours de Georges Bush après le 11 Septembre (quasiment mot pour mot), je me disais que finalement Le Social libéralisme n'est que le porte-jarretelle du libéralisme et Macron est son prophète.

La marche forcée vers le fédéralisme Européen est lancée sinon cela sera la balkanisation...