26/02/2020

CYGNE NOIR

MON ANALYSE (rappel)

L'économie mondiale est dans une période de vulnérabilité, où un choc exogène, comme le coronavirus, peut être le déclencheur de la prochaine récession mondiale. Ce qu’on appelle en terme d’économie un Cygne noir.
Un choc quelconque est généralement la cause de la plupart des récessions qui se propagent à travers l'économie. Depuis plusieurs années, le resserrement de la Réserve fédérale (la hausse des taux), qui a commencé fin 2017 et s'est terminé à l'été 2019, a ralenti l'économie mondiale. Ensuite, la guerre commerciale a fait exploser des chaînes d'approvisionnement complexes et affaibli encore plus les économies développées et émergentes, du 1T18 au 3T19. Ces deux forces ont ouvert un cycle de vulnérabilité pour l'économie mondiale qui la rendait vulnérable à un choc. Cependant, personne ne pouvait deviner quel serait ce choc jusqu'à présent. L'économie mondiale fonctionnant dangereusement près de la vitesse de décrochage, la confluence de chocs omniprésents et un coussin commercial fortement diminué ont eu raison de la vision de plus en plus optimiste des marchés financiers des perspectives économiques qui n’était basée que sur la capacité des banques centrales à imprimer des billets et imprimer des billets face un virus ne sert à rien. Nous vous pouvons être face à un choc de demande (les consommateurs ne consomment plus) ou un choc d’offre (les consommateurs ne trouvent plus ce qu’ils désirent) Dans tous les cas avec des taux zero ou négatifs les banques centrales ne pourront pas faire grand-chose si ce n’est aller plus loin dans le négatif. D’après mes infos, la situation économique est fortement touchée, tout le monde ou presque travaillant avec la Chine.

PS Autrement dit la FED s'est montrée trop optimiste en remontant ses taux trop tôt. Il ne fait pas de doute qu ils les baisseront à la prochaine réunion, ils en ont la capacité contrairement à l'Europe et à la BCE qui ne peut que s'enfoncer dans le négatif avec de grande conséquences pour les banques et les assureurs déjà mal en point

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

23/12/2019

Instants Damnés

DAMNED.jpg

Si vous avez encore une addiction à l’espoir, ou pire encore une addiction à Macron, la pire des addictions, vous êtes au bon endroit. Nous pouvons vous aider.
Dans une vie antérieure, j’avais croisé Georges Ugeux qui à ce moment-là n’était pas nécronomiste. S’il s’angoisse autant, lu qui fût le premier des croyants, cela veut dire que ce n’est pas bon signe.

https://www.latribune.fr/opinions/tribunes/si-nous-ne-faisons-rien-nous-aurons-un-tsunami-financier-avant-2020-georges-ugeux-813993.html

On pardonne volontiers à un inconnu de s’être converti à l’Islam ou de vouloir changer de sexe mais pour ce qui est de la nécronomie, c’est une autre histoire. Le refus de ‘l’économisme apparait tantôt comme le pire des maux ou tantôt comme la plus grande des faiblesses. Si vous êtes une femme et que vous ne vous rasez pas les jambes, vous vous ferez traitez de paresseuse. Si vous êtes un homme respectable et que vous ne portez pas de cravate, vous ne savez pas Être.
Bref, vous ne faites pas assez d’effort pour réaliser votre potentiel économique !

Comme disait Georges Bernanos « qui dispose de sa mort, peut affronter n’importe quel enjeu ».
Croyez-moi, la mort, une fois qu’on y est, c’est beaucoup plus facile que l’acte de mourir. Si vous êtes déjà capable de rester de longues heures devant la télé à regarde Hanouna, Pascal Praud, les chaînes infos qui tournent en boucles, la mort sera une partie de plaisir. D’ailleurs, regarder la télé et surfer sur Facebook sont d’excellents entraînements à la mort. Quand on ne reçoit plus que des publicités ciblées pour les couches incontinences, les conventions obsèques, on commence à se préparer. Un peu comme lorsque la sécu vous délivre un courrier pour la première coloscopie et que vous hésitez entre le faire avec ou sans anesthésie.
Ceux qui ont le plus de followers d’entre vous généreront de la consommation in absentia. Comme un chanteur avec son tube sorti des dizaines d’années auparavant : il ignore que sa chanson trotte encore dans la tête d’un ouvrier chinois exploité qu’il ne rencontrera jamais. C’est un pouvoir, certes, mais un pouvoir vain, impuissant dont bénéficieront uniquement mes marques qui auront survécu au grand effondrement.
Quand on est mort, le moins qu’on puisse dire, c’est qu’on ne s’encombre pas de bagages et qu’on ne confond plus la vie avec une accumulation de gadget
. Plus besoin de manger bio, de prendre des vitamines, de se couvrir d’écran total, hurler sa supériorité sous cialis ou de vous mettre des machins sur la peau parce que vous le valez bien mais bien moins que la marque qui vous l’a vendue.
Bref comme je l’écrivais dans La Grande Déconnexion confondre le marketing et la vie.
Macron, c’est une coloscopie avec anesthésie. Quelqu’un qui vous dit :
. « Vous savez, je crois en vous. » et que les réformes ne sont pas des punitions, juste des adhésions au contrat social qui nous permet de vivre ensemble.
Cette phrase révèle que vous êtes en présence d’un über-menteur, un spécimen de haut vol.
Pour vous délivrez du mal être. Un simple courriel sur ce blog.
Par la présente j’abandonne tout espoir, toutes illusions et j’arrête le Xanax et le Seroplex. Je laisse tomber l’idée de la croyance absurde d’une croissance qui repart. Je ne suis pas taillé pour rester un macronien convaincu. Même sous camisole chimique, je ne veux pas penser à l’idée de m’enrichir comme il est dit dans la bible « Enrichissez-vous » tout en restant vautré devant les chaines infos en état de catatonie dans mes propres crottes sans avoir pu payer mon loyer. Je prends note que nos retraites dépendent de la démographie et de la croissance économique mais je préfère aller en enfer plutôt qu’au paradis avec Julie Graziani, les anti-avortement et la manif pour tous qui prétendent que le porno sur Internet et son lac de sperme gâché ont le même effet en Enfer que le réchauffement climatique sur Terre.
J’ai trouvé ma voie. Je suis un nihiliste convaincu débarrassé de toutes peurs à crédit. Je ne veux pas être le fruit d’idées d’économistes défunts.
No Futur is good futur

20/09/2019

La japanification

Aux écoliers japonais qui se suicident

 

hhh.jpg

Ceux qui lisent ce blog depuis longtemps savent que je n'ai je n'ai jamais  changé de texte.

Notre avenir est le même que ce qui s'est passé au Japon. dans les années 1990. La déflation et la trappe à liquidités.

Aujourd'hui ce que je n'ai eu de cesse de répéter pendant plus de 12 ans hante les plateaux tv.

 

Ainsi sur BFM business, dans l'émission "les experts"" Jean-Pierre Petit des cahiers vers de l'économie épouse ma thèse.

"La loi naturelle du système a été définie par le Japon. Pendant 10 ans le Japon nie le phénomène déflationniste. Le monde entier aujourd’hui se japonise. C’est la loi de l’histoire… »

Dans les jours qui viennent, j'aurai l'occasion de revenir sur ce qui nous attend evec les taux négatifs que l'on sait maintenant durable comme vient de l'avouer publiquement la Banque de France.

Emission BFM qui confirme mon analyse

vers 6mn 44 la japanification et vers 26 m 20 helicopter money et trappe à liquidités

https://bfmbusiness.bfmtv.com/mediaplayer/replay/les-experts/

 

 

 

Relire ma note du 18 12 2008

http://necronomie.blogsmarketing.adetem.org/tag/trappe+a+liquidité