25/08/2020

cauchemar américain et falaise de marbre

 

Aux USA où soi disant l’économie repart (lol) les investisseurs ne sont manifestement pas d'accord. Et par l'apparence de toute la dette qu'ils contractent (voir le Marché obligataire), ils s'opposent avec véhémence à l'idée que la dette puisse être risquée. Mais là aussi, il y a une divergence importante. Les banques sont clairement beaucoup moins sûres sur le sujet, Plus de 40% des banques aux USA ont resserré les normes de prêt pour les prêts aux grandes et moyennes entreprises. Dans le même temps, le pourcentage de banques déclarant une volonté accrue d'accorder des prêts à la consommation a diminué de 20% .

À ce stade, les seuls facteurs protégeant l'économie du point de rupture inévitable des consommateurs sont les chèques de relance du gouvernement et les largesses temporaires des propriétaires, des banques et des autres créanciers. Un moratoire fédéral sur les avis d'expulsion pourrait être prolongé, mais le Washington Post affirme qu'au moins 20 millions de locataires risquent d'être expulsés d'ici le 30 septembre. «Une falaise approche», dit le Post.

21/08/2020

La suite, on la connaît....

De retour dans le ghetto après mon périple dans les Cercles républicains laïques du Var où j'espérais trouver une inspiration pour mon prochain livre, je rentré depité...

Jaurès a perdu Hanouna a gagné. Les jeunes pensent que la laïcité est une équipe de foot et les plus vieux sauf ceux qui ont dépassé les 90 ans, s'en foutent royalement. Il n'y a plus dé débats dans les cercles uniquement des journées bouffe et des soirées Pastis ou loto...

Le consommateur zombie a tué le citoyen !

Ainsi vont les démocraties de Marché ou l'acte d'achat est plus important que le droit de vote...

En fait, tout cela m'a conforté dans ma théorie nécronomique que vous connaissez : il n'y aura pas de mutation sans Très Grande Dépression (TGD)

Bref, en attendant que la Bulle Verte, la bulle programmée que l'on appelle maintenant le Grand Reset, la promesse du monde meilleur, puisse décoller, il va falloir maintenir les gens dans la peur et le covid va avoir bon dos. On omettra de vous dire que depuis quarante ans nous sommes dans une économie de bulle dont la crise de 2008 a été la dernière étape et que nous sommes toujours dedans...tout cela avant que le prochain moteur d'accumulation du capital ne prenne son essor avec la bulle verte, donc revendre tout estampillé d''une pastille verte, et pour le reste incitations fiscales et taxes...

Donc pour la suite : foutre la trouille aux gens et accroitre la répression...retour sur qq fondamentaux que j'expliquais en 2007

 

Marketing de la peur

QQ   principes de base :

La peur, qualifiée d’émotion négative, naît de la prise de conscience d’une menace qui met un individu en danger. Elle a pour fonction vitale d’avertir l’organisme et de le mobiliser pour la fuite, la défense et la protection. Utiliser les ressorts de la peur dans le cadre de campagnes marketing électorale est assez fréquent, notamment dans les pays anglo-saxons (Bowling for columbine).

La relation existant entre la peur et la persuasion sociale a fait l’objet de nombreuses recherches empiriques en psychologie et en marketing social.

Toutes les études démontrent qu’une communication qui provoque un niveau élevé de peur est plus efficace que celle qui en génère un faible.


En période de stagnation, le marketing de la peur est basé sur le fait, que l'acte d'achat, devient comme une sorte de rituel d’exorcisme et "dépenser son cash : en profiter de son vivant, sans le stress d’avoir à assurer pour sa descendance »
Pour certains « Shopping addicts », l’acte d’achat, en pareilles circonstances, est comparable à un orgasme…
Le Marketing de la peur peut, dans certain cas, générer des relais de croissance durables.
Le marché du recouvrement et le marché de la sécurité des biens et des personnes.
Nous rapprochons-nous de la zénitude ?

 

Perso, je n'achèterai rien qui a une pastille verte mais on aura pas vraiment le choix, incitations fiscales, taxes etc...

La promesse du monde meilleur

Comment croire à pareille connerie !!!!

voici le geste barrière

bulle.jpg

 

20/07/2020

Le double dong nécro est de retour !!!

Vous le savez chers amis, j'ai évoqué à de nombreuses reprises dont dans l'inteview sans filet à la sortie de Crise et Mutation le double dong nécronomique qui peut prendre plusieurs formes tant il est élastique.

D'après Euler Hermes une hausse record de +35% en moyenne en 2021 des défaillances dans le monde. Il s'agit d'une véritable "bombe à retardement "2020 sera une année en trompe l'oeil". Si l’économie mondiale met plus de temps que prévu à se remettre du choc, la hausse des défaillances pourrait même dépasser les 50%.En France au moins + 25%. Seul façon de tenir pour les entreprises (tout comme les Etats) accroitrent leur endettement mais voilà

On ne parle plus aujourd hui de la règle des 3 D mais de la règle des 7 D

Debt-Deflation Double-Down

Depôt de bilan-Divorce-Dépression

Les faillites ou les faillites privées vont augmenter à mesure que les entreprises doubleront leur dette.

Le score Z Altman est une formule élaborée en 1968 par Edward Altman, qui était professeur adjoint de finance à l'Université de New York. Le score Z utilise plusieurs revenus d'entreprise et valeurs de bilan pour mesurer la santé financière d'une entreprise, et il est utilisé pour prédire la probabilité de faillite et de défaut de paiement. Ce même Edward Altman est maintenant professeur émérite à la Stern School of Business de NYU et, selon un rapport de Bloomberg, il avertit que les faillites aux États-Unis vont exploser.

Altman est préoccupé par le niveau des nouvelles émissions de dette des entreprises depuis mars, qui "ouvre la voie" pour de nombreuses entreprises, espérant simplement que l'économie et leur situation s'amélioreront. Les émissions mondiales de titres de créance de sociétés cette année dépassent les 2 billions de dollars, dont la moitié proviennent d'emprunteurs américains. Tout cela fait partie du tableau de bord pour les liquidités qui surviennent au début de la déflation, sauf dans ce cas, il s'agit d'emprunts utilisés pour rembourser des prêts à court terme qui ont été prélevés en mars et avril. Ces sociétés jouent simplement à la roulette russe avec des dettes maintenant, priant pour que la chambre chargée ne s'arrête pas à leur tête.
 
Nécronomiquement votre