07/04/2012

Galvanisation et cash cash party

A Dimitris Chrisoula suicidé économique grec

"Je ne trouve pas d'autre solution pour en finir dignement avant de devoir commencer à faire les poubelles pour me nourrir",

Quelque soit le résultat des éléctions, la farce est jouée....Passé l'écheance électorale, la masse des plans sociaux bloqués par le gouvernement entrainera le pays dans la même situation que ses voisins d'Europe du sud.

On va laisser partir les gens en vacances tranquillement pour les assommer à la rentrée où nous nous dirigerons alors allègrement vers un chômage aux alentours de 13 % que l'on ne pourra plus masquer par des emplois aidés ou fictifs ou des formations bidons comme il en était l'usage. Désendettement oblige....

Doit on s'en étonner puisque dans un délire autiste, la Money Power a décidé qu'elle ne voulait plus ni de travailleurs ni de consommateurs. Par conséquent la marche forcée vers le modèle luthérien ou la production se substitue à la consommation et autres délires d'une compétivité retrouvée grâce au surtravail est déjà morte. Il faudra au moins dix ans pour sortir du marasme ou pour que la fameuse bulle verte puisse décoller. D'ici là, de déserrer l'étau fiscal en haut comme l'a fait notre Président qui souhaite maintenant le résserer an bas sur la cohorte des allocataires divers et variés ne sert à rien. L'italie Berlusconnienne avait autrefois été beaucoup plus loin dans ce modèle allant jusqu'à une mansuétide hors norme pour l'économie parallèle. Rien n'y fera...L'Europe devenu épicentre de la crise contaminera le reste du monde qui ne pourra plus y écouler massivement ses produits.

Qu'y a t'il de plus sûr que les dettes d'état ? Il ne reste plus qu'a imposer la rigueur partout et ainsi repousser la pauvreté au delà des seuils tolérables. Le chômage croissant faisant monter les taux d'intérêts.L'Espagne vient de le vivre en live mercredi dernier. Nous y sommes tous condamnés.

 Cash cash party = Jackpot...pour la Money Power...Poker, nuits merveilleuses du Loto, l'avenir de l'homme se joue sur Equidia et à la française des vieux pour le commun des mortels.

 Faut il le rappeler, ces dix dernières années, 40 % de la richesse créee de part le monde n'était ni reliée à la production ni à la consommation. Nous allons dépasser les 50 % sans que personne n'y retrouve à dire. Quelle folie...

L'hiroshima économique que nous vivons plongera notre pays dans la TGD car l'argent ne quitte plus le coffre fort des banques et par conséquent ne sert pas à l'economie réelle, celle ou les gens travaillent réellement. As t'on déjà connu plus de virtualité ?

Crédit à la consommation, crédits immobiliers,crédits aux entreprises sont en chute libre. Il est vrai par exemple qu'à Paris, on aura laisser des personnes s'endetter sur 20 parfois 30 ans dans une ville ou 4 couples sur 5 divorcent en moins de 5 ans...Il fallait le faire. Les banques seront les plus grands propriétaires dés 2013.

La stratégie "diviser pour mieux régner" en montant les travailleurs contre les chômeurs et les chômeurs contre les rsistes  promis désormais au joie du travail obligatoire (Où ça et pour qui ? ) n' a également aucune chance d'aboutir si personne (et c'est le cas) n'a le courage d'un affrontement direct avec le capitalisme financier. Il n'y a plus de négociation possible, les citoyens commencent à le sentir confusément. Cette année sera celle du carnage annoncé. Les classes administratives énarchie et avocats du barreau galactique ont toutes échoué. Les politiques ne manqueront pas de s'en renvoyer la responsabilité.

En route vers la libéralisation du marché du travail, la flexi-insécurité et la stagdéflation qui va avec...Nous sommes prêts...

08/03/2012

Cheikh au porteur...

A Alex, Tartocassix, Gabelle, en réponse aux commentaires de la note ci dessous...

Suffisait il Angkor de dire que l'argent mûrit dans les coffres aussi sûrement que le moine dans son monastère (modèle allemand luthérien) à une époque ou le Djihad affrontait Mac Intosh et où l'augmentation du goût de la vie n'arrivait plus à se substituer au ce que l'on appelait autrefois le pouvoir d'H.A (shashin) ?

 

Pronostik : Aux bas mats, aux bas maux sera réélu...Pour le reste we play together we pay together (le coup du c-nario...).

 

Ce ne sont pas Roosevelt et le New deal qui ont vaincu la première TGD, c'est la guerre...Cheikh au porteur de mauvaises nouvelles....

 

 


cover_NECRObla.gif

20/02/2012

Die großen Katastrophen

 Aux Icebergs qui dérivent,

 


"La situation est catastrophique mais c'est encore rien comparé à ce que cela aurait été si ça avait été pire...."


Coluche /Sarkozy


De Krugman à Soros qui vient de le confirmer hier dans Der Spiegel, nombreux sont ceux qui au fil des ans nous ont rejoint pour crédibiliser l'hypothèse inéluctable de la TGD.

Concrètement, non seulement la situation est catastrophique mais elle est, en fait, dans le cas d'une TGD encore pire que ce l'on veux encore nous faire croire.

Comme vient de le souligner une étude parue la semaine dernière, du National Institute of Economic and Social Research, , la situation en Angleterre est pire qu'un 1930, idem pour l'Italie, l’Espagne et bien sûr la France puisque lors de la précédente Très Grande Dépression, il n'y avait dans notre pays que 500 000 chômeurs contre 5 Millions aujourd'hui...

Ici bas, s'arrête le règne des magiciens magiciens de L'Excel Hans et Gretchen. Fossoyeurs du bon sens qui permettait aux gens de ne pas s'endetter en prenant des crédits qu'ils finiraient par ne jamais payer sur la simple projection d'une cellule informatique dont il il suffit de connaître la formule pour changer le résultat...


Le Pire(é) n'est jamais certain, mais ses habitants sont désormais plus près de la mer que des coquillages...Leur miracle économique fut aussi le notre...Leur sort le sera également...


En route pour la TGD...

PS : A titre désormais anecdotique, je ne peux que confirmer l'article exclusif de Libé de ce jour sur Borloo/Véolia...

Les rv ont bien eu lieu et Nécronomie Internationale vous livre en exclusivité le lieu du dernier RV...En l'occurrence le Georges V, vendredi dernier...(je les ai croisé).

Jeans louis y inaugurait en compagnie de Minc le nain diabolique, son nouveau Brushing... Preuve ultime s'il en fallait encore que la nouvelle donne, c'est demain mais que c'est aujourd'hui que les cartes se distribuent...Décevant (de la part de J-Louis) et écoeurant...Comme disait l'ami Egolf, il est temps de tuer le veau gras et d'armer les justes...

http://www.liberation.fr/politiques/01012391033-borloo-a-...