09/11/2015

Je ne veux pas vivre au musée

Jadis, une ère de numérisation effrénée donna naissance à la variété de métiers que nous voyons aujourd’hui. Nous pouvons en fait observer encore quelques métiers hybrides tel le contrôleur de thermomètre connecté ou le Data yoyo à domicile.

Cependant la plupart des hybrides ne survécurent pas et ceux qui survécurent effectivement érigèrent  d inflexibles défenses contre toute hybridation ultérieure ce qui les condamnaient de fait au chômage.

Le musée des métiers disparus n’est pas exactement un musée, puisque la plupart des métiers se trouvent représentés par des personnes vivantes dans leurs lieux de travail d’autrefois. L’entrée est ouverte et gratuite à quiconque. Encore faut-il payer en se montrant capable d’endurer la souffrance qu’entraine le fait d’assister à l’extinction d’un métier et ce faisant, de le ranimer.

Considérez certains des métiers disparus : Par exemple des employés du Pôle emploi remplacés depuis par un logiciel de Datamining. On retrouve en regardant derrière la vitrine cet employé d’autrefois qui se nourrissait de sandwich au jambon ou de panini saumon. Son regard exprimant par intermittence la compassion propre aux mammifères à sang chaud bien loin  du Big Data à sang froid.

Combien il nous apparait démodé à ce jour depuis que les hommes verts de la COP 21 ont pris le pouvoir. Les hommes verts ont trouvé le moyen de se nourrir par photosynthèse. Les uns s’adaptent à l’eau et se nourrissent d’algues. D’autres se sustentent d’odeur qu’ils aspirent. Enfin d’autres encore se sustentent de couleurs et de lumières.

Depuis que le tout numérique et la bulle verte ont triomphé, l’homme du passé non connecté vers le futur nous parait néandertalien.

15/04/2015

La machine molle

Eh oui, chers amis nécronomistes, zérograd,, ce n'est pas une connerie....Il faut s'habituer à la croissance molle.

Les taux zéro ou négatifs ne signifient rien d'autre que l'on espère que le progrès technique ou la bulle verte viennent relancer la croissance comme je l'explique dans La Grande Déconnexion.

La bulle verte, il va falloir l'imposer car les consommateurs sont contaminés et n'ont pas les moyens d'acheter bio c bon et l'innovation technologique si elle est un confort ne créera pas d'emploi comme les précedentes révolutions industrielles.

Les USA en sont la démonstration, les salaires n'ont pas augmenté depuis au moins cinq ans et à coté de la fameuse Silicon valley, la plupart des emplois qui sont créent le sont chez Macdo ou Walmart donc des temps partiels subis. Pour le reste l'endettement des étudiants n'a jamais été aussi grand ainsi Marco Rubio, le gouverneur de floride de 43 ans candidat d'origine hispanique à la primaire républicaine ne vient il pas d'annoncer qu'il avait tout juste finit de rembourser ses prêts étudiant, il y a 3 ans....Autrement dit à l'âge de 40 ans...

Quant à l'innovation créatrice d'emploi, le caleçon connecté, la culotte connectée, la montre connectée et le tout connecté (quelle chienlit) ça laisse dubitatif, le mot est faible, le nécronomiste américain Robert Gordon...La vie n'est pas un business plan et nous n'avons pas à être compétitifs, prisonniers de besoins programmés. 

http://www.ted.com/talks/robert_gordon_the_death_of_innov...

 

Pour ceux qui parlent anglais, regarder la conf en vidéo, ça vaut le coup...

30/03/2015

Jobless recovery

 Il y a six ans, oui ... six ans, nous annoncions la reprise sans emploi qui se produit actuellement.

 

http://necronomie.blogsmarketing.adetem.org/archives/tag/...

 

Entre temps des économistes "sérieux" se sont à leur tour convertis à la nécronomie. N'oubliez pas ce qui caractérise notre époque, c'est qu'on est soit divertis, soit convertis....

Médias, politiques et technoptimistes sont en autohypnose et refusent de voir la réalité et pourtant :

 En 20 ans, nous sommes passés de la productivité à l'effectivité (quand tu vas boire un café dans ton entreprise, tu es productif car à ton lieu de travail mais pas effectif car tu ne travailles pas...De même quand tu vas aux toilettes.)

Aujourd'hui,il ne s'agit plus d'être productif ou même effectif, il s'agit d'être compétitif. Autrement dit meilleur que le voisin et ami mondialisé...ou le voisin et ami européen qui accepte de travailler pour beaucoup moins cher que toi comme l'Espagne qui avec son chômage plus que massif accepte de devenir l'atelier de l'Europe avec des salaires beaucoup plus bas que notre Smic et qu'on érige désormais en modèle.

C'est pourquoi ne peuvent subsister que deux types de travailleurs : Les surdoués et les sousdoués.

Les champions du monde ou champions olympiques et les crevards. Entre les deux, il n'y aura plus rien. Logique si l'on considère que le capitalisme n'a fabriqué des classes moyennes que pour combattre le socialisme et qu'à ce jour le socialisme...Voir résultat des élections...

En clair

th.jpg

 

 

 

 

 

 

Les surdoués ayant quand même besoin de nouveaux esclaves pour continuer à s'enrichir, voici donc comment ils vont procéder à part rendre le travail obligatoire pour les rsistes comme le propose Wauquiez ou pour les retraités comme le propose Rama Yade sous couvert de les réconcilier avec la jeunesse...(Alors !!! quand je vous parlais des émeutes transgénérationnelles...)

Bref  voci le florilège des petites phrases auxquelles il faut vous préparer car le conditionnement va commencer pour vanter les jobs à 1 euro comme en Allemagne ou à temps partiel comme aux USA.

Je vous l'a fait à la Sarko BFM business :

" Lorsque le train part, il vaut mieux être dans le dernier wagon que rester à quai..."

"  Un strapontin en bout de salle permet quand même d'assister au spectacle..."

" Nous connaissons tous quelqu'un qui a commencé par acheter une chambre de bonne puis une autre avant de les louer et d'acheter un grand appartement"

" Faire le choix de l'assistanat, c'est faire le choix du chômage de masse"

" Nous sommes tous des excaliburs qui demandons à être retirés de notre rocher"

" La révolution numérique et les objets connectés vont créer des millions d'emplois et sont l'équivalent de la renaissance dans l 'histoire de France"

" Même chez Wallmart, ils augmentent les salaires et le nombre d'heures travaillées"

" La politique de l'offre libérée de l'assistanat créera grâce aux gains de productivité une nouvelle demande qui permettra d'augmenter les salaires. C'est un cercle vertueux..."

La conclusion, c'est TINA, un nom de chien qui dans le langage Thatcherien signifiait There Is No Alternative

C'est désormais, ce que l'on va essayer de nous vendre...Alors Vive le No Future des punks, fils maudits du Thatcherisme