25/01/2009

Relance Nécro-politique

La France est une URSS de la consommation basée sur l'endettement de l'état mais ce modèle touche à sa fin.
Je m'explique : Tout ce qui nous maintient en vie est tout ce qui est amené
à disparaître.
Tout ce que l'actuel gouvernement voulait réformer sans même prendre en considération
que le pays n'a pas de relais de croissance.
Pourquoi la consommation résiste t elle mieux qu'ailleurs ???
C'est très simple, 5 millions de fonctionnaires (28 % de l'emploi) avec des salaires supérieurs à ceux du privé.
10,5 millions de retraités avec pour la plupart de bonnes retraites (encore du marketing pyramidal puisque c'est ceux d'après qui payent pour ceux d'avant)
si l'on ajoute, ceux qui travaillent dans les grosses boites style cac 40 (eux aussi soutenus par l'état)
et les enfants de tous ces groupes, on arrive en gros à 27 millions de personnes qui seront épargnées par la crise et dont le pouvoir d'achat et la survie sont garantis.
Tout ceci grâce à des déficits records en proportion équivalents à ceux des USA.
Le problème pour le futur reste donc entier ainsi que notre capacité à rebondir.
Le nombre de fonctionnaires étant inéluctablement amené à diminuer et le système de retraite qui a pourtant eu plus de 28 reformes ne pouvant assurer sa pérennité.

Le plan de relance à la française, n'étant qu'un simulacre dont le seul intérêt est de ne compter que 25 Milliards d'investissement qui ne serviront à rien.
Grands travaux, soutien à l'industrie automobile ne sont en fait que des mesures politiques.
(il est à noter d'ailleurs que contrairement à Obama qui demande à l'industrie automobile de reduire la voilure et s'engager à former les gens à de nouveaux métiers, rien de tel en France, ou Sarkozy demande juste de ne pas délocaliser.
Curieux lorsque l'on sait, que l'économie de l'automobile repose sur la division mondiale du travail...Seule capable de maintenir les marges des constructeurs....

Rappelons pour mémoire qu'en 1989 au Japon, l'indice Nikkei était autour de 40 000 pts,
20 ans après, il tourne autour de 8000 pts
, entre temps.
6000 milliards ont été investis dans des travaux qui n'auront servi à rien si ce n'est à bétonner le Japon.
L'économie réelle n'est jamais repartie.

Dans ces conditions, le plan de relance française ne peut servir qu'a rassurer les lobbies économiques les plus proches du pouvoir.
Pipoti, pipota...juste de l'assaisonnement...

L'an dernier, le gouvernement criait sur les toits qu 'il y avait 500 000 emplois vacants dans l'hôtellerie et dans le bâtiments;
métiers qui sont assurés en grande partie par des travailleurs sans papiers.
Les français ne souhaitant plus exercer pareille profession.
Eh oui, comme partout dans le monde, beaucoup de maisons sont construites par des sans papiers.
Quand à la restauration, profession qui souffre actuellement, la baisse de la TVA servira à remplumer le portefeuille des restaurateurs, les clients n'en verront jamais la couleur sur leurs ardoises.
Nous sommes donc comme dab dans le clientèlisme politique le plus absolu.
Celui qui contrôle les bistrots, contrôlant l'opinion publique de la rue..
la volonté politique ne servant qu'a assurer des élections et non pas à servir l'économie.
Comment pourrait il en être autrement avec des politiciens professionnels qui ne souhaitent qu'avoir
rendez vous avec leur histoire, pas celle du pays.

Nécronomiquement votre


11/08/2008

Démographie en France : l'explication

Tant que l'immobilier baissera
le marché action s'ecroulera
et la consommation chutera
car les hommes construisent des maisons pour oublier qu'ils sont mortels


Père FOURAS (moiçaoujpense)

On oppose souvent le pessimisme des français au fort taux de natalité par famille que nous envie nos voisins européens.

Il existe pourtant une explication claire et précise de ce phénomène.
Elle est l'oeuvre du plus grand biologiste français, prix Nobel, Jacques Monod qu'Henri Laborit appelait le "dernier des justes".

Je ne résiste pas au plaisir de vous la livrer tant elle est "politiquement incorrecte"

extrait du Hasard et la nécessité :

Comme chacun sait, les statistiques le démontrent, il existe une corrélation négative entre le quotient d'intelligence ou le niveau de culture et le nombre moyen d'enfants des couples.



Autrement dit, plus on est con, plus on fait des mômes...

Ceci explique cela...

Nécronomiquement votre

23/04/2008

V,U,W,L le débat de la semaine

Une seule lettre,aujourd'hui, provoque le débat au sein de Nécronomie Internationale :

Sommes nous dans une récession en forme de V (on monte, on descend puis on remonte) ?
Une récession, en forme de U ( on descend, on reste en stagflation un certain temps, puis on remonte...) ?
Une récession, en forme de W (c'est la théorie que je défends, le fameux double dong ou double dip...) ?
Ou sommes nous dans un scénario à la japonaise avec un L (on descend et stagdéflation pendant quinze ans...) ?


Le debat est ouvert...

Nécronomiquement votre

d9456e87d7ffe2a49d93edec0ab5299f.gif