28/06/2011

Plan de sauvetage Euro-zone

Plan qui consiste à faire croire aux citoyens des démocraties de Marché que la crise grecque est finie et qu'un simple vote d'un parlement devenu illégitime résoudra tous les problèmes du pays, sur la base d’une transaction où A dépouille B des biens de C et en compensation de laquelle B soulage des poches de D de l'argent de E.

 

Retour aux années de plomb

Nécronomiquement votre



30/04/2011

Qui paye ses dettes avec l'argent des autres s'enrichit

“Le procédé par lequel les banques créent de l’argent est tellement simple que l’esprit en est dégoûté.” John Kenneth Galbraith, Nécronomiste DCD RIP

Histoire nécronomique :

Un client arrive dans un hôtel et prend une chambre qu’il paye 100 euros, l’hôtelier prend les 100 euros et va les donner au boucher auquel il les devait pour de l’achat de viande. Le boucher prend les 100 euros et les apporte à une prostituée voisine pour rembourser une prestation de la veille. La prostituée se rend à l’hôtel et dépose les 100 Euros qu’elle devait pour de la location de chambres.

Au moment où elle dépose l’argent à la réception, le client de l’hôtel qui avait loué la chambre redescend et déclare que la chambre ne lui convient pas. L’hôtelier le rembourse donc.

Conclusion : Sans création de valeur, on constate que par le simple fait de faire circuler l’argent, la dette de 100 Euros a disparu magiquement pour tous les protagonistes de cette histoire car nous sommes dans un circuit fermé, un mini écosystème raison pour laquelle cela peut fonctionner.

Ce principe économique est celui des tongs (société d’entre aides) sans lesquelles la Chine ne connaitrait pas la croissance qu’elle connaît. Il me paraît promis à un grand avenir (vous me connaissez, je suis un peu tonguiste sur les bords...)

Chaque fois qu’une banque accorde un prêt, un nouveau crédit bancaire est créé. Ce sont de nouveaux dépôts, de l’argent entièrement nouveau.” Graham F. Towers, Directeur de la banque du Canada de 1934 à 1955.

07/12/2010

Traitements pour les uns...Soins pour les autres

 

arton6799.jpg

 

 

 

 

 

Il avait établi son propre diagnostic : Rhumatismes...Il avala toute une pharmacie d’anti-inflammatoires.

René Fallet

Y a-t-il un docteur dans la salle

 

En saluant le désendettement comme un renouveau des Démocraties de Marché (Etats, Entreprises, consommateurs)  la Money Power exprime surtout l'ultime sursaut d'une économie confrontée au risque d’un effondrement de la valeur d’échange, d’une dévaluation mondiale de l’argent, ce qui pour elle signifierait la disparition pure et simple.

 

Il n’y aura pas de nouvelle euphorie sans dépression, ne resteront donc dans cette période qui précède une mutation que les perfusions morphiniques réduisant la distance virtuelle qui sépare un salaire d’une allocation, les deux étant promis à décroître au même titre que le traitement des fonctionnaires.

 

Hier encore garanti par un CDI, le bonheur à crédit renonce a son accomplissement terrestre  réintégrant l'au delà  poussiéreux des religions accessibles seulement à qui prie, renonce et meurt.

 

Dans l’incapacité de concevoir une solution hors du système, l’acte d’allégeance au Marché ne commandant pas le privilège d’éblouir les foules, nos gouvernements impuissants n’ont plus d’autres choix que de nous projeter l’image mentale de  la pauvreté chez les autres pour repousser le seuil de l’intolérable chez nous et hop le tour est joué...

 

Un écrivain israélien (sorry me souviens plus du nom) a écrit sur l’histoire d’une dette qui circule. Un type va chez le dentiste et comme il n’a pas d’argent paye avec une reconnaissance de dette. Le dentiste va ensuite chez le boucher et paye avec la reconnaissance de dette de son patient. Ainsi de suite…La dette tourne et finit par la main invisible du capitalisme par se retrouver chez celui qui l’avait émis en premier pour soigner ses dents.

L’homme est donc comblé car cela signifie qu’il ne doit plus rien.

Il est à noter que dans cette histoire que seule circule la dette mais à aucun moment de l’argent...

 

Faisons donc le point sur les techniques nécronomiques de désendettement des pays.

 

1 Emprunter pour recouvrir ses dettes

2 Echelonner sa dette

3 renégocier l’échelonnement de sa dette une nouvelle fois (comme la Grèce dernièrement).

4 Négocier sa dette (tout ou partie) genre je paye ce que je peux et le reste vous vous asseyez dessus

5 planter tout le monde.(F.U.C.K)

 

 

En route vers la TGD