04/11/2010

CONSOMMA(c)TEURS, NE VOUS CONSUMEZ PLUS, CONSOMMEZ-VOUS

UN MESSAGE de l'ami JWB reçu de l'eau delà et du 421

Mon avis:
pour ne plus se consumer d'envie au bal de la sainte marchandise, il convient de se consommer soi même: crottes de nez, bien sûr, mais aussi larmes, morve, urine et autres fluides corporels à partager, si affinité, à deux ou à plusieurs. Ainsi émerge une économie sympathique -parce que de taille réduite- qui, si elle ne donne pas à l'économie des macros beaucoup de grain à moudre, permet de conserver, à chaque instant, les gestes essentiels d'une consommation vraie c'est à dire tout à la fois inutile à chacun, profitable à quelques uns et suffisamment compulsive pour permettre à tous de réaliser, à travers la plus pauvre des existences, l'essence ridicule de l'homme sans qualité qui adresse chaque année, à la faveur des tromperies médiatiques de saison, sa compassion aux directeurs et directrices (parité oblige) de stations de sports d'hiver maudissant à gros flocons, dès la mi-décembre, l'ingratitude atroce des hivers de neige tardive.

04/10/2010

Le patchwork du lundi

33c0b631d892cad19c65683c402a02e8.jpg

 

 

 

Du gravier électronique : c'est ce sur quoi s'éveillait JPC, face contraire du Marché dans le Marché.
Les images maintenant filaient : vitamines soniques, images modernes chantant le futur proche et la catastrophe annoncée.

JPC était captif de Mozart.
Le requiem K 626 tournait dans le lecteur.
Le temps approchait où son cerveau pourrait être échangé contre un IPOD.
Les maladies ne seraient plus alors que des 1 et des 0 connectés directement aux assurances privées.
Le médecin traitant ne serait plus localisé mais glocalisé
et l'homme absent, régnerait sur un Éden vert, supra-bulle qui devait vaincre la TGD.

L'alternative étant comme chacun sait : le châtiment des neufs orifices à la japonaise...la stagdéflation ...

JPC savait que l'Economie de Marché était un immense aéroport mythique sur lequel chaque nation se voyait attribuer sa note et sa piste d'atterrissage : Soft landing, Hard landing, Krach.
Seul au sommet de la tour de contrôle, Le messie noir tel un muezzin multimédia distillait ses convictions dans un bruissement de neutrons froissés iraniens.
« Yes we can...»
JPC se sentait superficiellement européen. il savait que le temps demain ne s'écoulerait plus qu'en milligramme d'informations parfaitement dosées pour l'opinion publique et qu'un trait de G 20 relierait le monde entier aux USA.

We play together, we pay together

Les dernières obligations émises par l’Allemagne pour financer la 1er guerre ( ne restait plus que la Shoah) arrivaient à leur terme ce mois ci …Arbeit macht frei allait elle sauver à présent l’Espagne ou éviter le coup du picador  ?

Jamais les incertitudes n’avaient été aussi grandes : Nicht arbeit

Le Bit avertissait : « dans 35 pays où les statistiques sont disponibles, près de 40 % des demandeurs d'emploi sont sans travail depuis plus d'un an et courent donc un risque important de démoralisation, de perte de l'estime de soi et de problèmes psychologiques'. La crise sociale devient politique… »

Noam Chomsky pouvait prendre la parole :

http://www.pressenza.com/npermalink/les-dix-strategies-de...

L’économie de Marché biométrique serait le sentier qui mène de la TGD à la bulle verte mais échanger la façade renaissance au mille fenêtres contre un oeil de bœuf n’attire pas les touristes.

Faisons comme Obama, déconseillons leur de venir, mieux vaut qu'ils (dé)pensent au pays.

 

19/08/2010

NECRONOMY POWER

 

 

 

2043577323.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

Putain, on en marre d'avoir raison sur tout depuis 5 ans...

 

 

La tribune

L'économie américaine va au-devant de jours sombres du fait du niveau élevé du chômage et de la faible production industrielle qui entravent la reprise, a estimé jeudi le chef de l'Office budgétaire du Congrès.

L'avertissement lancé par le "Congressional Budget Office", organisme non-partisan, s'ajoute à la publication de statistiques négatives qui renforcent les inquiétudes relatives à un retour de la récession.

La crainte d'une reprise en "W", qui verrait une nouvelle phase de récession succéder à la fragile reprise en cours, risque aussi de peser lourd sur l'issue des élections de mi-mandat de novembre prochain.

http://www.latribune.fr/actualites/economie/international...

 

Nécronomiquement votre