20/02/2012

Die großen Katastrophen

 Aux Icebergs qui dérivent,

 


"La situation est catastrophique mais c'est encore rien comparé à ce que cela aurait été si ça avait été pire...."


Coluche /Sarkozy


De Krugman à Soros qui vient de le confirmer hier dans Der Spiegel, nombreux sont ceux qui au fil des ans nous ont rejoint pour crédibiliser l'hypothèse inéluctable de la TGD.

Concrètement, non seulement la situation est catastrophique mais elle est, en fait, dans le cas d'une TGD encore pire que ce l'on veux encore nous faire croire.

Comme vient de le souligner une étude parue la semaine dernière, du National Institute of Economic and Social Research, , la situation en Angleterre est pire qu'un 1930, idem pour l'Italie, l’Espagne et bien sûr la France puisque lors de la précédente Très Grande Dépression, il n'y avait dans notre pays que 500 000 chômeurs contre 5 Millions aujourd'hui...

Ici bas, s'arrête le règne des magiciens magiciens de L'Excel Hans et Gretchen. Fossoyeurs du bon sens qui permettait aux gens de ne pas s'endetter en prenant des crédits qu'ils finiraient par ne jamais payer sur la simple projection d'une cellule informatique dont il il suffit de connaître la formule pour changer le résultat...


Le Pire(é) n'est jamais certain, mais ses habitants sont désormais plus près de la mer que des coquillages...Leur miracle économique fut aussi le notre...Leur sort le sera également...


En route pour la TGD...

PS : A titre désormais anecdotique, je ne peux que confirmer l'article exclusif de Libé de ce jour sur Borloo/Véolia...

Les rv ont bien eu lieu et Nécronomie Internationale vous livre en exclusivité le lieu du dernier RV...En l'occurrence le Georges V, vendredi dernier...(je les ai croisé).

Jeans louis y inaugurait en compagnie de Minc le nain diabolique, son nouveau Brushing... Preuve ultime s'il en fallait encore que la nouvelle donne, c'est demain mais que c'est aujourd'hui que les cartes se distribuent...Décevant (de la part de J-Louis) et écoeurant...Comme disait l'ami Egolf, il est temps de tuer le veau gras et d'armer les justes...

http://www.liberation.fr/politiques/01012391033-borloo-a-...


 

23/08/2011

Indicateurs nécronomiques

Indice du slip : ROUGE : La fête du slip se termine pour les footballeurs leurs salaires mirobolants sont générés par les droits télé eux-mêmes générés par la grande consommation. Leur apport à l humanité et au bien être collectif hors tittytainment n’est pas si grand que cela. Les top models et autres pétasses en mal de notoriété vont devoir trouver un autre endroit pour s’agglutiner que les stades…Cela sera les tribunaux pour les divorces…

Indice du trouillomètre par voie rectale (infirmières bulgares) : ROUGE (Pécresse serre les fesses-y-a-rien qui presse) : Les riches se mettent soudainement à vouloir payer plus d’impôt alors que tout a été fait pour qu’il en payent moins. Ma Pitom ? Pourquoi soudainement ? Ont il peur d’un nouveau tribunal de Nuremberg lorsqu’il faudra immanquablement designer des vrais responsables à cet Hiroshima économique qui laissera o bas maux-o bas-mat 35 millions de gens sur le carreau en Europe ?

Indice justice sociale : ORANGE MECANIQUE

L’indice résiste bien à la pression populaire. Les blancs sont blanchis, les noirs sont noircis. Bon nombre de noirs veulent encore devenir blancs (notamment ceux engagés en politique) alors que la réciproque ne connaît toujours pas de phase de décollage. Attendons des White Riot comme disait l’ami Joe Strummer.

Indice géostratégique : ORANGE MECANIQUE

Le nom de Sarkozy est acclamé en Libye et hué en France, Marcel Trougnat (otage en banlieue) se demande quand les frappes de l’OTAN vont tomber sur le 93. Pour les restes, le parti des vrais finlandais essaye de sauver son pays de la déconfiture européenne dans la confusion extrême…Slovaquie, Autriche, et Pays Bas devraient suivre…Règle nécronomique : Ne construis pas d’autoroutes mondialisées en endettant ton pays lorsque les locaux sont en train de crever sur ton pallier.



21/08/2011

De la cote du CAC à la côte du bœuf

A Sherlock humaine

 Café de la bourse

« Alors comme ça vous êtes trader ? Vous devez pas vous marrer en ce moment ?»

«  Oui mais moi, c’est différent, j’interviens sur les marchés de première nécessité : Cacao, Laine… Soja… ¾ Soja  1 quart Maïs… l’idéal…et le cacao…Intéressant le cacao avec ce qui se passe en côte d’ivoire… mais l’huile de soja, c’est ma chérie, elle arrête pas de monter…

« Alors c comme ça que vous gagnez du fric en ce moment ?

« Alimentaire, Mon cher Watson… »

Les traders sont devenus les meutes de la faim (et nous par conséquent des émeutiers)