14/06/2010

solutionnisme

Crise & Mutation.jpg

 

 

 

Vous avez pu constater ces dernières années à quel point, il est difficile d'être nécronomiste si l'on est pas solutionniste...

L'ami Jean Genie ex figure de proue de l'AFP et frère d'arme, nous livre de sa retraite spirituelle localisée sa vision du futur immédiat :

 

je le confirme: c'est par la cueillette que l'homme assurera son avenir;
la femme aussi d'ailleurs, surtout si elle est mûre.
Ensuite viendront la chasse, la pêche et pour finir le 421 avec la tournée du patron.
Un conseil toutefois: méfiez vous de ceux qui ne boivent pas quand c'est à leur tour de régaler... ils sont chauves en dedans.
Proverbe tupolev: mon village est solvable, dommage que je lui doive tout.
Amicales amitiés

 

Note de JPC / Enfin un homme qui ne prétend pas comme Lawrence d'Arabie traverser le désert sans boire...

08/06/2010

Tournée Mondiale

 

1

Jean-Claude Carton invite Jean-Pierre Crépin jeudi 10 juin à partir de 23h

Étoiles du Cœur en partenariat avec Radio  idFM

Jean-Claude Carton vous propose Toutes les Etoiles en parlent

Jeudi 10 juin 2010 de 23h à 6h

Invité Jean-Pierre Crépin:

Jean-Pierre Crépin

 

Jean-Pierre Crépin co-auteur de "Crise & Mutations"

Jean-Pierre Crépin, ex-associé du Groupe de Marketing High Co, est un spécialiste de la mutation consommateur citoyen. Il est également l’auteur du blog Nécronomie, sur lequel il chronique la crise après l’avoir annoncée dès 2005.

Jean-Pierre Crépin a passé plusieurs années en Chine et en Turquie. Sa capacité d'analyse des ressorts de l'économie mondiale et de son évolution, son regard sur l'asservissement des consommateurs citoyens que nous sommes aux dures règles des marchés lui permettent aujourd'hui de réfléchir à nos devenirs possibles.

billets de banqueEt si la crise économique ne faisait que commencer ?

Le pire est pour demain 2010, 2011, 2012 ?

D'avril 2008 à avril 2009, le chômage a cru de 40 % dans les pays les plus riches. De 2007 à 2010, il devrait même y avoir 26 millions de chômeurs en plus, un bond de 80 %, sans précédent en si peu de temps.

« Le plus gros de la détérioration reste à venir », a mis en garde Martine Durand, responsable de l'emploi.

Un séisme financier détruisant toute l’économie mondiale est-il à venir ?

La dette des gouvernements, des entreprises et des ménages a atteint des proportions astronomiques et enfle de plus en plus démesurément de jour en jour.

Renflouements, plans de relance, dettes empilées sur d'autres dettes. Quand tout cela prendra-t-il fin ? Comment sommes-nous arrivés à une situation où il n'y a jamais eu autant de richesse matérielle ni de productivité, et où pourtant tout le monde est endetté auprès des banquiers ? Et voilà que soudain, les banquiers n'ont plus d'argent et que nous, les contribuables, devons les renflouer en nous endettant encore davantage !

Vous pourrez poser vos questions à Jean-Pierre Crépin à partir de minuit 45 en composant le

01 34 12 12 22 (non surtaxé)

Envoyer vos messages via le site de idFM rubrique « messages live »

 

 

23/05/2010

Reconnexion du câble nécronomique

Reconnecter le capitalisme financier et le capitalisme entreprenarial revient à mettre ses chaussettes après avoir mis ses chaussures

Un PIB mondial d'environ 55 000 milliards de Dol, une bulle financière qui l’entoure que l'on peut estimer à  600 000 milliard de Dol...

Normalement, nous devrions consommer ce que nous produisons et l’histoire devrait s’arrêter là…Mais voila, nous échangeons 10 fois plus de papier que tout cela…

Rien d’étonnant dans ces conditions que les banques d'investissement faisaient à trente personnes ce que les banques de réseaux faisaient à 3000 points de vente.

Ces dix dernières années une part toujours grandissante de la richesse crée n’a été reliée ni à la production ni à la consommation. Dans un délire autiste, le capitalisme financier a décidé de s’auto-suffire sans travailleurs et dans sa phase ultime sans consommateurs.

Après tout, pourquoi s’emmerder avec des salariés qu’il faudra un jour licencier qui se doublent de consommateurs réclamant du pouvoir d’achat donc de meilleurs salaires…

Comme l’a dit lui-même notre Président « si je ne faisais plus de la politique, je ferai de l’argent… »

Faire de l’argent avec de l’argent est donc logiquement devenu une fin en soi et le plus sûr moyen d’y parvenir, c’est d’en générér avec de l’argent.

Devenir riche est une occupation à temps plein, quand on veut devenir riche, on a pas le temps de travailler…C’est ce que nous enseigne Forbes, tous les mois…Nous en sommes là…

Raison pour laquelle les régulations aménagées pays par pays seront inopérantes

Le seul moyen de reconnecter le câble serait de fermer les bourses comme le préconise l’ami Frédéric Lordon…et l’unique moyen pour que l’argent soit investi dans l’économie réelle qui fait vivre des vrais gens.

Ceci est donc totalement impossible et pas certain de fonctionner comme le rappel l’adage nécronomique : « En période de crise même les billets font la planche… »

PS/ Séquence historique

Au lendemain de la bataille de Waterloo, Nathan Rothschild accomplit un « coup de bourse » remarquable. Informé de la défaite napoléonienne bien avant les autorités, il se rend à la Bourse de Londres et met en vente tous ses titres. Tous pensent alors que Napoléon est sorti victorieux du combat et chacun, gagné par la panique, suit l’exemple de Rothschild. Les actions chutent à une vitesse folle. Rothschild attend la dernière minute puis les rachètent et assoit ainsi la fortune familiale.

Crise & Mutation.jpg