19/10/2015

Les lois du temps économisé

    

 

 

 

le-serpent-se-mord-la-queue.jpeg

                                     

  • Ne jamais travailler en dehors des périodes de croissance
  • Si à la fin, vous réussissez à gagner de l’argent, n'essayez plus jamais à nouveau 
  • Une action faite à temps peut en économiser neuf milliards 
  • Il est plus tard que vous ne pensez 
  • Nos vies ne sont le fruit que de scénarios d’économistes défunts
  • Les promesses d’un monde meilleur économique servent à demander à l’individu des sacrifices en l’intégrant à un vaste effort social dans lequel il perd quelque chose de sa propre vie
  • L’épargne n’est qu’une peur du vieillissement et une angoisse de la mort
  • Un vieux riche n’est qu’un vieux tas d’épargne  non transformé en consommation
  • Les hommes construisent des maisons pour oublier qu’ils sont mortels
  • En période de crise même les billets font la planche
  • Si les citoyens des démocraties de marché étaient capables de vivre sans rêves et sans illusions peut être finiraient ils par produire des politiques capables de les guérir
  • Lorsque le serpent (monétaire ou non) se mord la queue, sa tête gonfle

 

07/11/2013

STAGDEFLATION

 

Pour vous familiarisez avec votre futur et au prochain mot à la mode ....Petit rappel visionnaire

 

note du 15 mars 2009

 

http://necronomie.blogsmarketing.adetem.org/archive/2009/...

 

et du 6 Mai 2009

http://necronomie.blogsmarketing.adetem.org/archive/2009/...

 

Bon, je vous laisse, je dois manger avec mes poteaux du Credit Immobilier de France dont je vous annonçais le plan social qui fait la une de le presse éco de ce jour...Ainsi meurt les boites centenaires...

08/01/2012

TVA SOCIALE

TVA sociale : L 'avis d'un des plus grand marketeur chinois

republication de la note du 07 7 2007 pour ceux qui ne la connaissent pas ou ne l'on plus en mémoire. Avec le recul, c'est encore plus impressionnant.

 

 

 

De passage à Paris avant de retourner à Istanbul, j'ai eu le plaisir de déjeuner avec Mr M...lobbyiste chinois, père d'une famille de plusieurs millions de personnes (c'est ainsi en chine, il y a un troisième pouvoir qui n'apparait jamais dans aucun commitment). Ceux qui le connaissent le reconnaîtront car c'est à lui que doivent le fait d'être implantées en chine plusieurs grandes entreprises Françaises notamment dans le domaine de la grande distribution.

je lui posais donc la question sur la TVA sociale et sa réponse fût sans appel, c'est pourquoi je vous la livre, parce que après tout l'avis d'une des plus grandes puissances mondiales en terme d'exportations devrait normalement être intéressante si nous n'étions pas en France, pays ou l'on marche sur les mains.

" Nous paierons les nouvelles taxes puisque cela sera la loi mais penser que nous allons en plus baisser les prix pour rester concurrentiel (avec un ecart de 1 à 10 lorsque les produits partent de chez nous) alors que vos entreprises installées chez nous n'espèrent qu'une chose, c'est que nous augmentions pas les salaires dans notre pays, c'est n'importe quoi.
Il y a toujours quelqu'un qui paye et ce quelqu'un c'est le consommateur, point final.

Ce n'est pas à la Chine de régler les problèmes français. Cela ne se passe pas comme cela aux Etats-Unis ou les consommateurs victimes de la crise immobilière se reportent massivement sur les produits importés, faute de cash, cela ne se passera pas en France, petit pays d’Europe du sud, qui a encore tant de réformes à faire.
Vous vous êtes enrichi sur la croissance asiatique, vous n'allez pas nous demander en plus de régler vos problèmes de sécurité sociale et de retraite."

Voilà, c'est dit ....
les prix des produits importés ne baisseront pas par le miracle du libre échange.
c'est ça la mondialisation, le vol du papillon à Shentzen a de l'impact à Paris.

Y a pas besoin de faire des années d'études pour apprendre le bon sens...fût-il chinois....