18/09/2015

Janet Yellen, les bulles et l'homme le plus riche du cimetière

 

 

 

 

thJFUYW8M6.jpg

 

 

 

 

 

collaboratif

covoiturage

colocation

coworking

colunching

coïmetrophobie (peur des cimetières)

 

Bon, comme c'était prévisible on reste dans les taux zéro pour éviter les sépultures d'entreprises

 

Bon coweek aux dacieux

le business de la rencontre et l'écologie

 

https://www.youtube.com/watch?v=cO1ifNaNABY

 

 

 

 

01/09/2015

Calcul d'airain nécronomique

formuleobscure.gif 

 

 

 

 

Un PDG qui prend 13 millions de bonus pour avoir licencier 10 000 personnes, cela ne fait jamais que l'équivalent d'un smic par personne licenciée. Si l'on considère que ces licenciements ont permis de sauver 30 000 emplois, alors cela fait l'équivalent d'un RSA par salarié sauvé.

En conséquence, il apparaît donc que si l'on considère les hommes pour ce qu'ils sont à savoir une variable d'ajustement que foutre des gens au chômage est clairement beaucoup plus rentable pour le PDG par intérim que de les sauver et que le travail n'est absolument pas encouragé. Il aurait été beaucoup plus logique de donner une prime équivalente à un smic par salarié sauvé et à un RSA par salarié licencié.

Quelque chose ne tourne pas rond au royaume du social libéralisme...

 

PS ça c'est du raisonnement....

24/06/2015

Dans la peau du fils d'Adam Smith

 

 

crise grece,crise immobilier,crise,europe,economie crise sans fin

 

 Au départ, j'étais un fœtus et puis la main invisible du capitalisme m'a tiré dehors, HO HISSE... Je  suis le fruit du business plan menstruel de ma mère, de la fusion de son horloge biologique et économique.

je suis  le fils maudit d'Adam...Non pas Adam le premier homme mais Adam Smith le père putatif du libéralisme...Je classe les sentiments dans le domaine du surnaturel car ma pensée est uniquement rationnelle et économique. Alors la princesse de Clèves, vous pensez bien...Comme Maggy la dame de fer, je pense que la société n'existe pas qu'il n'existe que des hommes et des femmes qui échangent des regards, des mots, des biens et des services en faisant circuler de l'argent.

Quand je vais chez le boulanger je sais que ce n'est pas de sa bienveillance que j'obtiens une baguette de pain mais de son egoîsme, raison pour laquelle je ne dis jamais merci...

Bon je vous laisse je vais regarder BFM business la chaîne de ceux qui mettent leur salut dans l'argent...Les futurs plus riches du cimetières...Ils parlent des grecs, ces fainéants qui veulent pas payer d' impôts et se la couler douce...Quelle bande de dégénérés...