08/01/2012

TVA SOCIALE

TVA sociale : L 'avis d'un des plus grand marketeur chinois

republication de la note du 07 7 2007 pour ceux qui ne la connaissent pas ou ne l'on plus en mémoire. Avec le recul, c'est encore plus impressionnant.

 

 

 

De passage à Paris avant de retourner à Istanbul, j'ai eu le plaisir de déjeuner avec Mr M...lobbyiste chinois, père d'une famille de plusieurs millions de personnes (c'est ainsi en chine, il y a un troisième pouvoir qui n'apparait jamais dans aucun commitment). Ceux qui le connaissent le reconnaîtront car c'est à lui que doivent le fait d'être implantées en chine plusieurs grandes entreprises Françaises notamment dans le domaine de la grande distribution.

je lui posais donc la question sur la TVA sociale et sa réponse fût sans appel, c'est pourquoi je vous la livre, parce que après tout l'avis d'une des plus grandes puissances mondiales en terme d'exportations devrait normalement être intéressante si nous n'étions pas en France, pays ou l'on marche sur les mains.

" Nous paierons les nouvelles taxes puisque cela sera la loi mais penser que nous allons en plus baisser les prix pour rester concurrentiel (avec un ecart de 1 à 10 lorsque les produits partent de chez nous) alors que vos entreprises installées chez nous n'espèrent qu'une chose, c'est que nous augmentions pas les salaires dans notre pays, c'est n'importe quoi.
Il y a toujours quelqu'un qui paye et ce quelqu'un c'est le consommateur, point final.

Ce n'est pas à la Chine de régler les problèmes français. Cela ne se passe pas comme cela aux Etats-Unis ou les consommateurs victimes de la crise immobilière se reportent massivement sur les produits importés, faute de cash, cela ne se passera pas en France, petit pays d’Europe du sud, qui a encore tant de réformes à faire.
Vous vous êtes enrichi sur la croissance asiatique, vous n'allez pas nous demander en plus de régler vos problèmes de sécurité sociale et de retraite."

Voilà, c'est dit ....
les prix des produits importés ne baisseront pas par le miracle du libre échange.
c'est ça la mondialisation, le vol du papillon à Shentzen a de l'impact à Paris.

Y a pas besoin de faire des années d'études pour apprendre le bon sens...fût-il chinois....

06/12/2011

Mauvaise étoile

Que va nous annoncer prochainement la machine à coder le spectacle ?

Rien moins que tout ce qui est mauvais est bon pour nous...

Tout ce qui est mauvais pour nous collectivement est bon pour les profits, bon pour le budget des Etats, bon pour les portefeuilles d'actions, et la valeur à long terme des biens immobiliers.

La consommation citoyenne est un mythe, l'entreprise championne de la responsabilité sociale une utopie... Mais l'Etat providence est mort emmenant avec lui les amortisseurs sociaux et la cohésion du même nom.

En pareil cas, dans tous les pays qui ont été confrontés à ce type de difficulté, il n'y a d'autre choix que de taper dans les dépenses de santé, d'éducation, voire de sécurité comme en Angleterre.

Que le MOI doit l'emporter sur les services publics rivaux...Que le MOI triomphe du NOUS et que l'individu ne trouve son salut qu'en lui même sans s'encombrer des masses. Il convient donc à chacun individuellement de dépenser ses euros en faveur d'un monde meilleur (la bulle verte) pour lequel l'état est incapable d'oeuvrer. Lorsqu'une moitié de la pomme est pourrie, on la coupe, Le capitalisme financier s'est mutilé de son partenariat avec la démocratie. L'identité nationale du consommateur est plus souveraine que celle du citoyen dont l'avenir sera désormais régi par des traités et des accords bilatéraux voir la haute cour de justice européenne. Jamais, on aura fait preuve d'un tel mépris pour les peuples tant on compte sur leurs résignations.

L'esprit de conquête de la mondialisation dont parle François Fillon n'est rien d'autre qu'un pacte faustien.  Plus nous nous efforçons de faire venir facilement des marchandises de toute la planète, plus nous mettons en danger nos propres lieux de vies. Le consommateur a vaincu le citoyen. La future et inévitable TVA sociale ne vise qu'à moneytiser cet état de fait où l'on ne peut empêcher d'exporter de la richesse seulement tenter d'importer moins de pauvreté.

PS En 2013, près de la moitié des séniors criblés de dettes perdront leur bien immobilier qui ne sert dans la plupart des cas qu'à financer leur maison de retraite.

19/11/2011

Docteur Sigmund Fraude

Docteur Fraude

Au programme : Une psychanalyse du fonctionnement des démocraties de Marché…Le Docteur Fraude entre en campagne présidentielle : Fraudeurs de millions et paradis fiscal contre millions de fraudeurs et enfer vital.

Et il va falloir faire le tout « sans stigmatiser » comme on dit maintenant en novlangue. Faudrait pas en plus que l’on découvre dans cette sécuritaire sociale des enseignements qui mettent en péril la cohésion rendue sociale uniquement par les dépenses du même nom.

Quelles immenses révélations est on en droit d’attendre de cette introspection que nous ne sachions déjà ? Qu’aux extrêmes, il y a des gens qui payent l’ISF et qui touchent les allocations familiales, qu’il y a des gens qui font des mômes pour les toucher et qui en font le plus possibles…Tout cela nous le savons depuis longtemps.

Le diagnostic du Docteur Fraude sera sans nul doute : Capitalisme et schizophrénie…

Nécronomiquement votre

PS / Les politiques ne savent prédir l'avenir que dans le marc du passé