09/02/2016

La machine molle (suite)

 

C'est la panik la plus complète dans l'hypermarché mondial.

Il n'y a pas besoin de comprendre beaucoup la finance pour capter que si les investisseurs quittent les marchés actions pour acheter de la dette souveraine allemande à 10 ans rémunérée à 0 % ou de la dette japonaise à dix ans rémunérée en taux négatifs (on paye pour conserver son argent), cela ne sent pas le souffre mais le sapin avec les boules qui clignotent mais sans les guirlandes.

Partant delà, nous pouvons même vous annoncer le nom du prochain prix Nobel d'économie : Robert Gordon, le prédicateur de la stagnation séculaire et si ce n'est pas lui cela sera Larry Summers quoique ce dernier reste une solution de rechange intéressante à la tête de le FED lorsqu'il faudra sacrifier la mère Janet coupable d'avoir remonter les taux trop taux la tête à tauxtaux.

En France, on constate ces derniers mois que beaucoup d'économistes viennent de se rallier à ce constat. Citons par exemple Daniel Cohen, Patrick Artus qui y sont allés de leur petit ouvrage. Cohen étant de loin le plus brillant.

Plus récemment, Pierre Noel Giraud les a rejoint avec son livre "l'homme inutile".

Il est à noter qu'aucun des économistes cités ne croient à des masses d'emplois dans la croissance verte ou dans le numérique.

Voir note du 15 04 2015 La machine molle

http://necronomie.blogsmarketing.adetem.org/archives/2015...

En résumé de la visibilité, on ne va en manquer puisque dans le meilleur des cas, on va vivre une période de croissance anémique de dix ans minimum d'où l'importance du Deus ex machina " le terrorisme" unique argument des politiques pour justifier leur raison d'être et masquer l'incompétence absolue dont ils ont fait preuve sur un plan économique.

Photos ci dessous :

Marcel Trougnat Geek et startuper confirmé   en compagnie de Raoul Laplante spécialiste de la transition energétique intestinale verte made in France   th0Fgeek.jpg                                 

           bulle.png        

 

                                                                                                                                        

 

17/09/2015

Trop de BlaBla...

Que la start up française BlaBlaCar ait levé 200 millions de dollars ne me surprend nullement.

Cette société est un modèle hybride de ce que souhaite nous vendre la Money Power dans un contexte d'appauvrissement généralisé.

Une fusion entre la bulle verte et la bulle du collaboratif

En clair le recyclage du capitalisme...Comme je l'explique souvent la bulle verte de la consommation durable, c'est la promesse d'un monde meilleur...La bulle du collaboratif est un nouveau moyen de s'enrichir sur le dos des pauvres en leur faisant croire que des nouveaux comportements de consommation sont des modèles de progrès alors qu'ils sont des modèles de régression.

Ainsi la colocation devient un modèle d'avenir (tu m'étonnes, l n'y a plus que les rentiers qui ont encore les moyens d'acheter dans les grandes métropoles ou les fils de...)

De même le covoiturage est donc très à la mode...La vérité se cache pourtant dans la loi Macron qui veut mettre des réseaux d'autocars privés partout car bientôt avec le covoiturage cela sera l'unique moyen de se déplacer pour les pauvres qui ne pourront plus se payer les prix de la SNCF.

Les jeunes partent en vacances dans des fermes et travaillent gratuitement moyennant la bouffe et un gîte, on appelle ça le woofing, histoire de faire du travail gratuit une mode...

Et mieux que tout et c'est l'escroquerie du siècle on nous fait croire maintenant que les gens ne veulent plus être salarié mais indépendant en bossant à leur compte pour plusieurs sociétés et en ayant même plusieurs métier à la fois...Comme aux USA...We play together we pay together...

Bon je vous laisse et puisque notre vie dépend des banquiers centraux, je vais voir si ce soir Janet va appuyer sur le bouton...

21/07/2015

La Vassalisation selon DSK et DAF

dsk,daf,crise euro,grece,italie,syriza,podemos

 

 

 

On peut reprocher beaucoup de choses à DSK mais on ne peut que reconnaître son statut d'expert en économie d'austérite et en sexualité rude pour reprendre son expression ou en rapports brutaux mais consentis comme dirait la mère de Tristane Banon. N'a t'il pas été Directeur du FMI...

Bref la punition, l'humiliation (numéro de carte bleue date d'expiration) rien ne lui est étranger pas même le chatiment des neufs orifices.

Dans sa tribune libre, DSK le magicien des sphincters confirme que l'opération de DéGréçage n'aura été pour la Money Power qu'un simple jeu visant à démontrer aux opinions publiques que TINA( There Is No Alternative).

Ce faisant, il accrédite même la thèse de Varoufakis : l'Allemagne est un petit minotaure et les USA le minotaure global.

Nous sommes donc en train de nous faire vassaliser (aie) par Maîtresse Merkel "Der Sheriff" avec la complicité de ses amis FMIens (à ne pas confondre avec les Femen...qui ne sont pas les amis de DSK...)

 

Ainsi donc, la Money Power s'efforce désespérément de produire un individu moyen et malléable mais en raison de la proximité forcée qui nous est imposée par la mondialisation, des divergences d'intérêts et de goûts irréconciliables se trouvent renforcées et aggravées.

De fait l'homo economicus est en train de se diviser en sous espèces. Le grec représentant aujourd'hui la tendance la plus ultime en terme de paresse et de fraude juste devant l'Italien et le Français dont la paresse est compensée par le fait que l'impôt est bien collecté.

Cette tendance de segmentation par sous espèces va se poursuivre et se traduira tôt ou tard par des différenciations fondamentales dans les business model des pays dans l'impossibilité d'harmoniser socialement et fiscalement les économies divergentes.

On ne peut être ami et concurrent (règle nécronomique The winner takes all) comme je l'écrivais en Prêt en bulle de La Grande Déconnexion. L'Europe ne réunit pas les peuples, elle les divise, chacun maugréant contre son voisin pour lequel il estime ne pas avoir à payer.Nous le constatons aussi sur les quotas laitiers de migrants.

D'ici peu, devant l'échec apparent malgré les océans de liquidités déversés; les gouvernants coupés d'observateurs intelligents et attentifs perdront le contrôle et les insurrections type chauffeurs de taxis, éleveurs ou buralistes (tous les perfusés ,subventionnés ou protégés y compris les professions médicales (logique) seront le quotidien...

Les rapports que les gouvernements entretiendront avec les peuples, les accords et conventions qu'ils passeront seront de plus en plus détachés des tendances réelles et du ressenti. Encore une courbe ascendante géométrique..

Heureusement qu'il reste quelques allemands qui ne veulent pas se faire vassaliser par les USA

 

DAF

https://www.youtube.com/watch?v=IdOMCIhsgco