18/02/2015

10 ans déjà

Aux ouvrières Lejaby

 

 

jean pierre crepin,necronomie,crise et mutation,la grande deconnexion

Il y a dix ans déjà (j'étais encore jeune et beau à 45 ans...) j'écrivais dans le magazine Cult sous le titre

Paris pendant les Djihads Olympiques, un article visionnaire- MORCEAUX CHOISIS

Dans le monde intra-connecté, la dépression succède à l'euphorie à la vitesse des réseaux neuronaux. En un éclair, le Djihad, se marie à l'olympisme nous rappelant que la destruction de valeurs est la dernière des ressources.

S"affrontent désormais, le libre échangisme, déviance sexuelle qui conduit généralement au divorce ou au ministère de l'intérieur et l'intégrisme fondamentalisme ou un string féminin sur un visage constitue une torture psychologique qui ferait sourire nos députés prêts à payer pour pareil traitement....

L'économie de Marché est devenue l'ultime forme de salut planétaire, porteuse en son sein de toutes ses contradictions : consommer et contrôler....

A la faveur d'un tsunami, les bases de données policières s'enrichissent de cartographies informatiques du tourisme sexuel européen mais copuler au milieu des charniers devient un acte de solidarité vanté par les économistes et les tours opérators. Après tout, n'est ce pas le même métier pour qui sait l'art étrange de créer des emplois fictifs, de transformer des ouvriers textiles en ingénieurs Airbus ou en Imam modérés...

 

 

A la lumière des derniers évènements économico-judiciaires je mesure combien j'avais raison...

Nécronomiquement votre et à bientôt pour un article de fond

 

09/01/2015

Certains naissent postumes

 

Déclaration de ce jour de notre Président

" J"appelle  refuser les surenchères, les stigmatisations, les caricatures"

 

 

Refuser les caricatures dans le cas de Charlie Hebdo, c'est leur couper les vivres...

N'ayant aucun résultat sur le plan économique, les politiques justifient maintenant leur utilité sur la sécurité...

Ainsi un journal au bord du dépot de bilan par manque de lecteurs devient un emblème d'union nationale...

Marketing de la peur; marketing de la mort...

Ainsi va La Grande Déconnexion

 

 

 

 amaon.jpeg

 

 

 

 

 

 

 Toujours en vente libre

 

 

 http://www.amazon.fr/Grande-Deconnexion-Passeport-p.

02/12/2014

Le prestige ou l'Armageddon

necronomie,la grande deconnexion,crise et mutationA Florence

 

Les illusionnistes le savent : Un tour se décompose en trois phases.

D'abord, il y a la promesse que ce que l'on va nous présenter est unique et merveilleux...

Ensuite, il y a le tour en lui même...

Et enfin le prestige...Car il ne suffit pas de faire disparaître quelque chose, faut-il encore, le faire réapparaître...Il en est de même avec la croissance.

C'est le problème de nos politiques qui rêvent tous de revêtir l'habit de lumière du solutionniste mais qui sont forcés de constater que le miracle économique n'existe pas, particullièrement lorsque la seule variable d'ajustement dans cette crise sans fin a été les hommes. Zéro banquiers en prison (à part en Islande) Zéro politiques en prison (immunité oblige).

Depuis quelques semaines, le ton a changé, ceux qui regardent BFM business ou fréquentent des économistes non nécronomisés le constatent.

On parle désormais ouvertement du spectre de la stagdéflation, que nous autres experts en démontage d'illusions annoncions depuis 2007, tout en commençant à nous dire que cela ne va pas être si terrible que cela et que le Japon existe toujours malgré vingt ans de trappe à liquidités. Donc gloire aux écoliers japonais qui se suicident...

Plus fort encore certains experts commencent à évoquer un scénario d'Armageddon que nous avions également évoqué qui pourrait se situer dans le premier semestre 2015 et qui procéderait de la défaillance d'un Etat souverain ou d'un refus des peuples à subir encore une politique d'austérité qui ne mène à rien et surtout pas à payer les loyers.

Fin de la séquence de la destruction créatrice car les emplois qui sont détruits ne sont pas ceux qui sont créer et l'on aura beau mettre tout le monde dans des formations bidons. Rien y fera...

Nikola Tesla doit se retourner dans sa tombe. le capitalisme est schizophrène et le pétrole pas cher ne permettra de promouvoir la voiture électrique écologique pas plus que le gaz de shit... La bulle verte n'est donc pas prête de décoller et ce ne sont pas des mesurettes comme la suppression de l'Aide médicale aux étrangers ni même une sortie de Shengen qui changeront la donne. La vérité est d'une simplicité biblique : Ceux qui ont cassé le tuyau ne savent pas le réparer et cela n'a rien à voir avec le plombier polonais.

Tout cela ne pouvant qu'alimenter le désespoir de la cohorte de la légion des damnés que l'on ne pourra éternellement exhorter en disant :

"Appauvrissez vous, appauvrissez vous, pour que continue à s'enrichir ceux qui ont mis leur salut dans l'argent"

 

Nécronomiquement votre