09/11/2008

OBAHAMAS : l'indicateur du monde meilleur

Dans le portail social que dresse l'INSEE de la France, publié jeudi dernier, nous apprenons qu' à partir du vingtième anniversaire de l'individu, le sentiment de bien-être commence par baisser lentement puis plus rapidement jusqu'à la quarantaine. Ensuite il opère un net retournement vers la cinquantaine et connaît son apogée entre 65 et 70 ans. Au-delà il décline très rapidement.

Compte tenu du fait que dans la même semaine, nous venons d'apprendre qu'il nous faudra travailler jusqu'à 70 ans, ce ne sont rien moins que les 5 meilleures années de bonheur qui viennent de disparaître pour la plupart des gens.
Il est curieux que personne ne le note, mais à droite, comme à gauche ou au centre commercial, les partis considèrent que le bonheur sans travail est une impossibilité et ne cessent de vouloir réhabiliter ce dernier en lui prêtant des vertus qui n'existent pas.
Comme si ils craignaient que l'homme de la rue ahuri prenne conscience que le travail ne serve qu'à gagner de l'argent et à consommer jusqu'à se consummer dans le blitzkrieg du crédit-vie.
L'équation est pourtant simple dans les démocraties de Marché

VALEUR DU TRAVAIL=CONSOMMATION=BIEN ETRE

L'autre alternative comme modèle aux démocraties de Marché étant les républiques islamistes où là, effectivement , on peut raccorder travail et religion et raconter que le travail épanouit l'homme, le sublime, le fait accéder à un monde meilleur etc...
Tout cela en dit évidemment très long sur le potentiel dépressif des sociétés de consommation.
Nicolas Sarkozy qui a confié à Joseph Stiglitz, prix nobel d'économie la mission de créer un indicateur de bonheur économique autre que le PIB à sa réponse.
Pour constituer son indicateur, il devrait selon moi retirer des interviews, les alcooliques, les drogués, et les 1 français sur 6 de la population active qui sont sous anti-dépresseurs ou camisole chimique sans parler de tous ceux qui ont déjà perdu la tête ou sont en voie...les prisonniers, les exclus...
A part lui et Carla, et leurs poteaux bien nés, y aura pas grand monde dans l'indicateur bonheurométrik de l'année 2009, la future soi-disant année du Monde Neuf.
Le bonheur, même à la télé va devenir dur à supporter pour ceux qui ne font que le croiser car qu'on le veille ou non, le bien être dans nos sociétés est identifié à la consommation.
D'ou l'urgence de créer un autre indicateur qui soit plus favorable et surtout d'entamer la vente de la bulle verte du monde neuf.
Tiens j'ai trouvé un nom pour cet indicateur : obahamas...l'indicateur du monde meilleur.

Bienvenue dans la TGD

03/11/2008

Messie ...Mais si....

Les masques tombent, la Money Power a choisi comme nous l'avions annoncé dés cet été et la vérité apparait au grand jour.
Seul moyen d'éviter la récession en L (comme au Japon), la création d'une supra-bulle ou l'on va pouvoir revendre tout à tout le monde
nom de code la bulle verte.
Ainsi les parents ruinés par tous les excès du systèmes pourront justifier d'avoir mis des enfants au monde...et raconter qu ils se sont sacrifiés pour un monde meilleur.
Attention pour qu'une bulle se constitue, il faut que les entreprises et les marchés financiers soient synchrones.
En clair dans le meilleur des cas, le temps de faire monter la mayonnaise, ça nous amène en 2012.

Toutes les démocraties de marché vont donc matraquer sur le thème "il faut changer notre façon de consommer".
Après avoir fait grossir les gens jusqu'à les rendre obèses, les faire maigrir ensuite avec les produits lights, la Money Power va maintenant
les rendre écologiquement compatibles.
Jamais les hommes dans l'histoire de l'humanité n'auront été considérés à ce point comme des pantins dénués d'intellect.

New deal vert

La crise va-t-elle freiner le mouvement? A court terme, peut-être. La chute spectaculaire du cours du pétrole rend moins rentables les recherches sur des énergies nouvelles. Et il faudra desserrer le calendrier de normes coûteuses pour des entreprises sous perfusion financière.
Mais cette révolution verte sera surtout le moteur d'une relance globale. Elle peut permettre de sortir du système absurde qui a vu le consommateur américain s'endetter pour financer la consommation de produits chinois importés. Le secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-Moon, parle d'un "New deal vert", en référence à la politique de grands travaux qui a combattu la crise des années 1930 aux Etats-Unis. Les nouveaux gains de productivité se feront aussi grâce aux économies d'énergie. Les économistes parleront bientôt de productivité verte. La croissance a longtemps été synonyme de pollution. La reprise sera au service d'un meilleur environnement. Cela exigera des changements profonds. Mais cette révolution verte est un grand espoir pour toutes nos sociétés.
JDD (journal du dimanche)

Quand on a plus rien à vendre, on vend l'idée du futur qui convient aux gens.
Un monde meilleur ( orchestré par les mêmes qui ont fait du cash avant sur toutes les merdes)
Il ne reste plus à qu'à élire demain, celui qui va porter la bonne parole et être le nouveau messie.
Mais si...

Nécronomiquement votre

30/10/2008

Des Zombies pour Halloween

2135007485.jpg



Si vous êtes amateur de film de zombies, vous avez pu constater que les lieux de prédilections des Zombies sont les centres commerciaux.
Pourquoi ???
Georges Romero le maître du genre nous donne enfin une explication dans Dawn of the Dead :

Les zombies ont dans leur cerveau mort des bribes de souvenirs, notamment des lieux spécifiques où ils passaient leur vie jadis vivant. Triste constat de l’humanité, si celle-ci avait un souvenir ce serait donc celui de ses lieux de consommation.

Que ceux qui n'ont pas été contaminés par les subprimes ou autres crédits toxiques se rassurent, ils auront une occasion de l'être avec les crédits à taux zéro avec lesquels on s'apercevra que lorsqu'il n'y a plus de place en enfer, les morts comme les emplois aidés, reviennent sur terre

Emplois aidés, Taux zéro voir négatifs, nationalisation, les sociétés de consommation n'ont d'autre salut que nous filer du cash pour qu'on le dépense.
Dans l'absolu, en pareille période, la case Travail n'est pas nécessaire mais il s'agit de nous occuper pour que nous ne fassions pas de bêtises...

Le vrai travail adapté serait que l'on fasse des courses toute la journée (y compris le dimanche).
Aussi, Virez nous l'argent directement sans qu'on ait à le gagner....on fera plus de courses même après notre mort car on sera moins fatigué...

ça, c'est du bon sens dans les démocraties de Marché où l'acte d'achat est plus important que le droit de vote.


Nécronomiquement votre