09/11/2010

Compte paradoxal pour enfants

" Quand je regarde ma vie, je pleure, quand je la compare, je ris"

Marcel Trougnat rescapé économique de la future TGD

 

Paradoxe :

Le gouvernement  répète sans cesse aux ménages  qu’on ne peut continuer à dépenser de l’argent que nous n’avons pas et que nous empruntons.

De l’autre, il compte, en période de crise, sur des futures recettes générées par la croissance pour rembourser la dite dette.

Autrement dit, il anticipe des gains hypothétiques, un peu comme un ménage endetté qui déciderait de se dire qu’il suffit de travailler plus pour gagner plus et que ce plus servirait à rembourser les crédits existant qu’il ne peut honorer actuellement.

Un tel raisonnement en période de fort chômage chez un ménage serait immédiatement considéré comme irresponsable et non pragmatique.

Le genre d’idée qui ne franchit pas la porte d’une banque…

De la macro à la micro, la cavalerie se transforme en pédalo …ça va faire mal aux jambes…

 

08/10/2010

Et l’Europe expia…

·

 

 

089eebb56394f5d2.jpg

La pluie allant à la pluie comme l'argent à l’argent, il se devait pour la main invisible du capitalisme, au vu des averses suscitées par les ménages subprimés déviants d’Amérique, d’orchestrer un second déluge afin de noyer le péché à sa source sur cette Europe d'où jadis avaient immigré les messagers du vice.

Obama nous rappelant pour la circonstance que le mec qui conduisait le train pour aller à Auschwitz était un père de famille sympathique. La faiblesse du dollar se reflétait dans la force de l’Euro rappelant qu'au-dessus de 1,50 dollar, on ne pouvait plus fabriquer d'Airbus en zone euro. Fin du rêve ou seule la valeur ajoutée restait en Europe. Il ne fallait pas confondre libre échangisme et découplage des économies. Le libre échangisme ne se pratiquant qu’entre couples consentants car de découplage, il n’y en a point…

Les pharmacies aux croix vertes d’espérance (green business) devenaient les drugstores de l’instant, paradis artificiel de ceux qui n’étaient pas armés d’un bouclier fiscal et ne pouvait remplacer tel Jean Luc Delarue Gstaad par Ibiza…La poudre par la plage...

 

Nécronomiquement votre

·

06/09/2010

Légion d'honneur vs légion d'horreur

Dans le monde selon Woerth, il y a les honnêtes gens comme lui.

On peut reconnâitre les honnêtes gens au fait que leur vie est banale et qu'ils font des choses banales comme par exemple remettre la légion d'honneur à des gens banals comme eux qu'ils recommandent et qui ont eu la banale gentillesse d'embaucher leur femme et de donner de l'argent à leur parti voir de certifier banalement leurs comptes de campagne.

 

Dans le banalisme économique, l'unité de compte est le million, les metiers les plus reconnus sont en ordre croissant : comptable,expert comptable, commissaire aux comptes, gestionnaire de fortunes.

Ce sont les héros du banalisme et de la nation banaliste.

Signe distinctif de ceux qui n'ont pas raté leur vie : Légion d'honneur et Rolex,

 

Le banalisme nécronomique est l'inverse de la myopie ambiante, un monde où ceux qui enterrent les retraites ont des têtes de mort...

Il suffit pour cela de porter une paire de lunettes

 

http://www.dailymotion.com/video/x1efsc_invasion-los-ange...

 

Comme un lundi nécronomique