17/04/2011

RAISONNEMENT DE FIN DE MOI(S)

A Vincent, Directeur du protocole de Nécronomie Internationale et indéfectible ami.

 

Crise & Mutation.jpgLa nécronomie sur la voie royale ...C'est certain...Je le mesure désormais quotidiennement à la façon dont les gens s'adressent à moi...Necronomy Power...

Il est clair que quand tout va bien, nous n'existons pas dans la chaîne de valeur et que quand tout va mal, nous remontons mécaniquement...

A voir, il y a quelques jours, le débat avec Jean pierre Coffe, nouvel apôtre de Leader Price (famille Baud 5 em fortune de France), les agriculteurs en pleurs comme dab, suppliant le ministre de l'agriculture d'éduquer les consommateurs pour que ceux ci acceptent de payer plus cher pour de la qualité, j'ai eu la confirmation que nous avions basculé dans le surnaturel.

Pense t'on réellement que cela nous amuse de bouffer de la merde et que cela participe d'un manque d'éducation dans un pays ou MacDO est devenu le premier restaurant ?

La vérité est pourtant d'une simplicité biblique 60 % des français sont à 500 euros près en fin de mois. Précisément le montant de leur découvert autorisé qu'ils explosent et qui leur engendrent à nouveau 500 euros de frais financier à l'année.

 

Des hausses de 20 % à 30% de l'énergie (électricite,gaz, pétrole), de 20 % pour les assurances et parfois de 50 % sur l'alimentaire. Plus personne ne peut suivre et ce n'est pas ni la mise en concurrence des assureurs de Dame Christine Hagarde ni la prime de 1000 euros inapplicable que propose Baroin qui permettront au gouvernement de revêtir l'habit de lumière du solutionniste.

Vincent a raison pour la nécronomie, c'est un sans faute, il suffit de relire tous nos écrits (bon courage aux nouveaux entrants).

Le programme du mois de mai s'annonce chargé entre les monnaies complémentaires et une conférence le 13 MAI à ARRAS dans le cadre des Universités populaires de Michel Onfray.

Axiome nécronomique : Ce n'est pas le dépôt qui fait le crédit pour le consommateur, c'est le crédit du consommateur qui faît le dépot pour la banque.

La cautérisation économique se termine par  la cicatrisation sauf quand elle est associée à une titrisation. Les subprimes nous l'ont assez largement démontré. L'endettement et la vente des dettes des pauvres par les banques ne peuvent être financés ni par les pauvres eux-mêmes ni par les contribuables des classes moyennes (ASSEDIC PARK).

La cohésion sociale devient un enjeu national, Villepin et son revenu d'existence à 850 E, et Jean louis Borloo dans un autre registre l'ont bien senti. Les emplois trop (pd)aidés ne résoudront rien en Banlieue homophobieconomique. Pas plus que le FMI en Grece (va te faire voir...).

Ni de gauche, ni de droite, encore moins du milieu le Centre commercial.

En route pour le Grand Splash, la piscine des ténèbres de l'économie.


Nécronomiquement votre

 

 

06/03/2011

Capitalisme vs Schizophrénie

 

En ce mois de Mars, Paris avait son charme entre deuil (Girardot) et défilé (Galliano), le défilé des uns devenant le deuil des autres à la vitesse du Web 2.0. La terre est ronde...

Le village global que l'on croyait illimité s'ouvrait à deux battants sur de nouvelles perspectives, de délicieux désordres comme nous les avions annoncés, conséquence de la révolution arabe, elle même conséquence de la très grande crise que nous chroniquons à longueur d'années sur ce blog.

L'expansion éternelle et les horizons nouveaux à annexer cédant leur place à la victoire du terroir...Halal est grand mais Bio est son prophète dans la bulle verte.

Le seul relais de croissance(halal) dont nous disposions capable de créer de la valeur et de l'emploi immédiatement, soudain vu comme une menace envers notre patrimoine et notre cuisine rentrée fraichement à l'UNESCO comme patrimoine mondial et désormais destinée à être consommée comme autrefois le parthenon par des allemands en shorts, nouveau modèle européen, dont nous allons nous rapprocher fiscalement et qui reviennent tout juste de quinze ans de désinflation compétitive (baisse des salaires) et de hard discount.

Theodor et Karl Albrecht, les créateurs d’ALDI, les deux plus grosses fortunes d’Allemagne, ayant inculqué à leurs compatriotes un comportement d’achat tout droit issu de l’après-guerre dans un pays où 41 % des parts de marché dans l’alimentaire sont occupés par les hard discounter.

Qui aura encore les moyens de manger dans un resto French touch lorsque la tva réduite sera augmentée ???

 

Nécronomiquement votre

09/12/2010

Collector

File0010.jpg

Les débuts de la nécronomie été 2005

Beaux people et Diva Karina

 

 

 

 

 

 

Christophe Bier and Géraldine Dura, Patrick Eudeline, Christian Eudeline, Daniel Darc, Jean-Pierre Dionnet, Jean-Emmanuel Dubois, Yves Frémion, Pierre La Police, Bernie Bonvoisin, Jacky Jakubowicz, Anna Karina, Joe Coleman, Jean-William Thoury, Jean-Pierre Crépin, Laurent Courau, Florent Mazzoleni, Philippe Di Folco, Pierre-Yves Chupin, Nik Cohn, Jean Streff, Yvan Levaï, Noémie Barsolle... ! Great casting but hard times for press mags

 

http://www.its-serious.com/2010/04/cultures-le-magazine-des-cult...