05/09/2008

Y-a t-il encore un raider au Lac Lehman ? ? ?

Que Lehman Brothers ne trouve pas un repreneur au plan mondial, qu’il leur soit impossible de lever des capitaux à nouveau car lis viennent de le faire encore en juin, devrait éclairer beaucoup de gens sur l’ampleur des dégâts.

Mais pire encore :

Une capitalisation d’à peine 11 milliards
Une valeur nette comptable de 24 milliards
Dans les années 80, une OPA hostile présentant un tel ratio aurait été bouclée en trois jours.
Les deux jours suivants auraient servi à désosser la boîte et à vendre les actifs par appartements
La semaine était finie.
On passait à autre chose….

Si l’opération ne se fait pas, cela signifie tout simplement que comme les autres banques d’investissements
(voir France avec Natixis)
Lehman Brothers n’a plus de business model et dans ce cas quelle peut être sa valeur??? Que vaut une Banque qui doit réinventer son métier ? ? ?

Mais ils sont où ??? les Warren Buffet et consorts qui semble être encore les modèles et référents chez les contaminés.
(Ah oui, j ‘oubliais, Soros, il veut plus entendre que parler de la Chine…)

Méditons donc sur cette grand phrase de Warren sur la guerre des classes :

« Tout va très bien pour les riches dans ce pays, nous n’avons jamais été aussi prospères. C’est une guerre de classes, et c’est ma classe qui est en train de gagner »

Il paraît, nous dit-on qu’il ne se trompe jamais
.

Nécronomiquement Votre

27/08/2008

Tous en bikini (the Carla's song)

Après les USA qui ont consacré 150 milliards de dollars au plan de relance de leur économie sans grand effet à tel point qu'Obama en demande déjà un deuxième équivalent, c'est au tour du Japon, officiellement en récession, d'annoncer hier un plan de relance de 73 milliards de dollars pour soutenir la consommation.

Quand à la chine dont tout le monde nous disait encore, il y a quelques mois, que tout y allait bien, la chute des exportations liées à la baisse de la consommation des grands pays clients, oblige le gouvernement de préparer un plan de relance estimé à ce jour entre 20 et 50 milliards d'Euros mais qui sera sans doute encore supérieur à ce chiffre, tant il s'agit désormais d'éviter la suppression de dizaine de MILLIONS d'emplois dans les usines.

L'Espagne a injecté 20 milliards d'euros, l'Allemagne s'apprête à faire plus, quant à la France, le pays des magiciens,
nous n'avons rien à craindre, car point de crise, point de récession, et donc point de plan de relance.
Nos dirigeants l'ont écarté "nous n'en avons pas besoin".

La vérité est hélas tout autre : Avec un état qui contribue à 54 % de notre PIB, le plan de relance est en fait permanent en France mais l'ampleur des déficits (1360 milliards officiellement, 2000 milliards en réalité) nous l'interdit sous peine de nous voir mis à l'amende par l'Europe et de condamner définitivement les prochaines générations.

Faites des cadeaux à vos enfants, ce sont eux qui les paieront...
Et le jour s'approche ou Madame Merkel n'en pourra plus de tirer un boulet comme notre pays...

A la fin de l'année, beaucoup d'entre nous auront vu fondre leur patrimoine de 30 à 50 % entre l'immobilier et les marchés actions (et ce n'est qu'un début).

Bref, tous en bikini...comme Carla au cap-nègre...Encore que la concernant, ses photos nues s'adjugeant 91 000 Dollars, la récession ne restera qu'un concept.

Et vous, combien valez vous à poil ???
Pas grand chose
Il faudra pourtant prochainement expliquer à nos enfants comment nous les avons ruinés.
Pourquoi dés lors, ne pas leur confier dés l'école primaire, la mémoire d'un bikini usager de Carla qui leur rappellera à quel point nous avons été un grand pays.

En route vers le grand Splaash, la piscine des ténèbres de l'économie...

Nécronomiquement votre

18/08/2008

Suicidal tendancies ou lucidité ???

"necronomie. a ne pas voir si vous etes deprimés , tendance sucidaire mais des infos pertinentes, ..."
C'est ainsi que l'on parlait de nous, il y a encore très peu de temps...

"Il est temps d’arrêter les discours lénifiants et de dire la vérité aux Français sur la récession qui vient. Ils peuvent l’entendre. Ils y sont préparés."
Libération.

Paris, New York, Londres ou Berlin, toutes les villes se ressemblent : on y croise des gens qui ont deux yeux et si l'on prend pas garde, on finit par leur ressembler.

C'est le choix qu'on fait en commun (ne pas ressembler) les membres de Nécronomie Internationale, qui ne sont pas des "suicidaires dépressifs" contrairement à cette mauvaise réputation mais des fighters aux origines diverses, venant de contrées différentes qui se réunissent ici pour analyser la réalité sans peur et sans crainte.

Necronomy Power