20/11/2008

Résumé en jargon nécronomique

Analyse technique à la Prechter...
Double dong parfait( immo + action )
encore – 50 sur les marchés actions d'ici 1 an et à 30 à 50 % sur l'immobilier sur quatre ans (2012)
La dévaluation allant faire disparaître le fameux effet de richesse (du bobo au gogo)
nous emmènera inéluctablement vers la Très Grande Dépression, la perte du bonheur dans les démocraties de Marché et l'Apocalypse des Marques.

Au niveau Timing, on est pile poil, Quand je vois les journaux comme le Monde d'hier évoquer le risque alors que nous en parlons depuis plus d'un an ...je m'inquiète pour l'avenir du Monde hors le portage à domicile.

Donc prochaine étape mondiale / la stagdéflation...mais nous n'y sommes pas encore, un peu de patience...
avant cela il faut continuer de descendre sur le grand toboggan et arriver au grand splaash la piscine des ténèbres (2009)
A ce stade, devant le spectre du chatiment des neufs orifices à la japonaise...déflation de dix ans...
Tous les pays du monde vont injecter des liquidités massivement, les USA se rapprochent du taux zéro, la chine et les USA toujours annoncent des centaines de milliard de grands travaux pour prévenir le job crash.
Ce n'est seulement que dans cette phase que l'on saura si l'économie repart ou si à l'effet inverse de celui recherché ce nouveau déferlement de liquidités ne crée pas une déflation mondiale. La première...
C'est la panique dans l'hypermarché mondial...et l'on a le plus grand mal à conserver l'apparence d'une cohérence...Type bulle verte et soutien à l'industrie automobile...
Comme vous le voyez le suspens n'a pas finit de cesser avec les apprentis sorciers
La TGD, on va finir par l'aimer... c'est une bien meilleure alternative même si plus violente que la déflation à la japonaise désormais sans limite de temps....


Bienvenue dans la TGD (15 septembre 2008- 2012)

29/10/2008

Emplois aidés et TV TGD

L'économie de marché n'a pas besoin d'apologistes ni de propagandistes. (...) Si vous cherchez son monument, regardez autour de vous.
Ludwig von Mises

“C'est un terrain vague dans moi.-Une propriété trouée avec ruine unique.”
Gregory Corso (ex agent immobilier ruiné devenu poête de la Beat degeneration)
Sentiments élégiaques américains

Il y a un an notre Président se battait encore pour baisser la TVA dans la restauration bassin d'emploi de 250 000 personnes
aujourd'hui le secteur demande a être considéré comme zone sinistré...
Comme quoi le time to market est important en économie.
Rassurez vous dans les services à la personne, notre Président (accrochez vous bien) a détecté un segment hyper porteur : "de nouveaux champs" étaient "à explorer". Parmi les nouvelles pistes, le portage de la presse à domicile, qui "serait un vrai plus pour les abonnés et un soutien précieux au secteur de la presse".
Porteur de journaux à l'époque de l'internet est incontestablement un métier d'avenir, un peu comme postier...
Le vrai métier d'avenir, c'est correspondant nécronomique sur
la web tv américaine de la TGD.

http://depression2.tv/d2/

Nécronomiquement votre

28/10/2008

Une idée de l'ampleur des dégats

192981575.jpg



Entre 2000 et 2007, les Etats-Unis ont produit des biens de consommation et des services d’une valeur de 92 500 milliards de dollars mais en ont consommé pour 97 000 milliards, soit une différence de 4 500 milliards de dollars qui a été empruntée sur la base du credit hypothécaire et des subprimes opération rendue possible par la bulle immobilière.
Contaminés du crédit depuis des décennies, les consommateurs américains se conduisent comme de véritables drogués, c'est en tous cas ce que ces chiffres laissent apparaître.
Dans ces conditions, générer de la dette à travers une politique de relance néo Keynesienne , c'est forcément générer de l'impôt à terme sans traiter les racines du mal.
Bref, il faut soigner les contaminés faute de quoi ils passeront leur vie à s'endetter pour acheter des merdes qui ne servent à rien
et le reste du monde continuera à payer l'addition puisque nos banques achètent la dette des pauvres américains...
Voilà un diagnostic...

Imaginez ce que cela va donner lorsqu' il y aura des taux zéro voir négatifs. Ils vont déferler à nouveau comme des zombies dans les centres commerciaux en toute irresponsabilité.
Rappellons quand même que la crise actuelle est déjà dûe à des politiques de taux très bas...

La vérité, c'est qu'il va falloir modifier en profondeur ses habitudes de consommation et que cela prendra plusieurs années.
On ne sort pas d'une crise comme celle là pour repartir comme avant.
Trop de victimes vont rester sur le carreau ou en survie artificielle.
La décontamination sera longue et doit faire partie d'un vrai projet de société mondiale mais ce projet est une idée aussi utopique que la révolution de Besancenot.

Laissons donc la parole à l'un des pères refondateur du capitalisme à savoir Saint Thomas d'Aquin



Les lois humaines laissent certains péchés impunis en raison de l'imperfection des hommes; elles priveraient, en effet, la société de nombreux avantages si elles réprimaient sévèrement tous les péchés en appliquant des peines. C'est pourquoi la loi humaine tolère l'usure, non qu'elle estime qu'elle soit conforme à la justice, mais pour ne pas porter tort au grand nombre.



Je vous laisse en tirer la confusion...